Les digital native, une génération militante ?

Qui sont ces digital native ? Ces enfants du numérique sont nés entre la fin des années 1980 et le début des années 1990.

Nous avons grandit en même temps que le web. Quand nous étions enfant, l’ordinateur s’utilisait sans internet, avec des disquettes et des CDRom. Pendant notre pré-adolescence nous avons découvert le moteur de recherche. Le web nous permettait de trouver plein d’informations. Et pendant notre adolescence, nous avons envahis les réseaux sociaux. Nous avons créé des blogs pour exprimer qui nous étions, raconter nos histoires et rassembler notre communauté.

Une génération engagée

Céline Parsoud et Emmanuel Duez sont d’excellents exemples de la génération digital native. Elles sont ensemble à la tête de Women Up pour promouvoir la mixité en entreprise.

“Le féminisme, ce n’est pas un combat de grands-mères, c’est un sujet pour faire évoluer la société et pour qu’on lègue à nos enfants une société dont on serait fière” – Emmanuelle Duez

D’après Céline Parsoud, la génération Y détient les clés de la mixité en entreprise et du numérique. Le digital étant un outils permettant l’égalité des sexes. Intégrer la dernière génération dans l’économie va donc nous aider à la transformer.

Le mode de vie révolutionnaire des Digital Native

Les Digital native ont une vision de la séparation entre le professionnel et le personnel différent de celui des générations précédentes. C’est une génération mondiale, elle croit à la possibilité de changer le monde grâce à la collaboration internationale et à l’engagement de chacun. C’est une génération qui est guidée par ce besoin de réinventer le monde.

Le Digital Nomade remplace son ancêtre sédentaire industriel. L’éducation et les diplômes sont à réinventer. 50% d’entre eux souhaitent devenir entrepreneurs. Le digital native milite par chacun de ses actes au quotidien. Une pétition en ligne, l’achat d’un produit alternatif, une proposition au travail ou encore une prise de position en société pour plus d’égalité.

 

En conclusion, nous sommes heureux que cette génération arrive dans les entreprises. Elle vient déranger l’ordre en place, mais pour construire du mieux. On a besoin de sa présence engagée, dans l’action, sur le terrain. Et vous ? Que faites-vous pour permettre à ce changement de prendre toute sa place ? Comment collaborez-vous avec les digital native ?

Partager c'est contribuer