Les crapauds fous sont-ils les visionnaires de la nouvelle économie ?

Les crapauds fous, c’est l’idée que la survie de l’espèce passe par un changement de comportement. En octobre 2016, Thanh Nghiem, Cédric Villani et Florent Massot, décident d’écrire le Manifeste du Crapaud fou. Face au tsunami planétaire, il faut provoquer un déclic, provoquer une prise de conscience et donner des clés pour que chacun puisse devenir acteur de ce nouveau monde qui arrive. Le travail est intérieur autant qu’extérieur.

Le manifeste des crapauds fous

Disponible sur le site, comme tout ce que les crapauds fous produise, c’est ouvert et en open source. Le but est de mettre en commun l’intelligence divergente de chacun pour trouver des solutions à des tsunamis.

I. La survie de l’espèce passe par un changement de comportement

II. Le changement de phase, c’est maintenant !

III. Des cercles d’entre-aide : La mare à crapauds

IV. Des actions concrètes : Conférence TED, publication du manifeste en format livre, un forum en ligne …

 

Les crapauds fous sont des personnes qui osent tout simplement aller à contre sens. Un peu comme Christophe Colon, qui a osé aller en Inde en passant par l’Ouest.

Le crapaud fou est quelqu’un qui ne se prend pas au sérieux, mais plutôt une personne qui ne se prend pas au sérieux, qui zigzague en cherchant son chemin. Un peu comme un zèbre multipotentiel finalement.

Les crapauds fous, ce sont ces individus qui « hackent » l’avenir. Guidés par leur seul instinct, ils partent dans des directions absurdes et reviennent ouvrir aux autres les tunnels qu’ils ont trouvés. Nombreux meurent écrasés, mais sans eux, pas d’évolution possible de l’espèce.

Partager c'est contribuer