Pourquoi changer de métier pendant la crise du Covid est vraiment une bonne idée?

Sauf si ces 6 derniers mois tu as vécu sur Mars, je pense que tu n’es pas sans savoir que nous vivons une période…comment dire, très incertaine. De nombreuses entreprises ont été durement touchées par la pandémie de COVID-19, certaines ont même fait faillite. Certaines industries ont été dévastées. Tu as un travail mais tu ne te sens pas à ta place? D’ailleurs, la crise que nous traversons renforce l’idée que l’on doit trouver un sens à nos actions. Mais quand tu oses évoquer l’idée de changer de métier, les gens te regardent comme si tu sortais de l’asile! Alors, est-ce une bonne idée de changer de métier là tout de suite maintenant?

Eh bien moi, je pense que oui! Voilà pourquoi.

Le bon moment pour trouver son chemin

On ne va pas se mentir: certaines voies sont, à l’heure actuelle, plus pratiques que d’autres. Mais toutes ne sont pas bouchées, heureusement. Et le plus important est de s’adapter à la situation plutôt que de consacrer son énergie à vouloir changer ce que l’on ne peut pas. Rien ne sert de se lamenter. La situation est telle qu’elle est alors plutôt que de se morfondre sur notre pauvre sort, il faut accepter la situation et se demander ce que l’on peut changer dans notre propre vie.

Une crise est souvent un moment de remise en question. Alors plutôt que de la voir de manière négative, elle peut être considérée au contraire comme une période propice au changement. De plus, cette crise sanitaire chamboule nos repères et nos priorités ont changé. Il est sain et normal de vouloir remettre du sens dans nos vies et nos carrières.

Fais le bilan de tes compétences et de tes envies. Tu peux utiliser la méthode japonaise de l’ikigaï dont je te parle dans mon article. Peut-être es-tu en télétravail? Tu as peut-être moins de temps de transport donc plus de temps pour toi? Utilise ce temps pour te poser et réfléchir à tes réelles envies.

Le bon moment pour se réinventer

La qualité numéro 1 que les recruteurs vont rechercher chez les candidats? L’adaptabilité.

Dresse la liste de tes qualifications et certifications, de tes compétences techniques et de tes compétences non techniques, de ton expérience professionnelle et de tes réalisations. Identifie toutes tes compétences. Si tu n’as pas celles dont tu as besoin pour le job de tes rêves, essaie de te former. Sur Internet, il existe beaucoup de solutions pour te former gratuitement.

Revois ta stratégie marketing sur les réseaux sociaux. Linked in est un réseau très efficace comme je te l’explique dans mon article. Crée ton réseau, prends des contacts. Assiste à des événements de réseautage virtuel et à des webinaires pour te tenir au courant des tendances du secteur. N’hésite pas à renouer avec d’anciens contacts pour obtenir des informations sur l’industrie que tu vises ainsi que des conseils sur ton changement de carrière.

Le bon moment pour revoir ses objectifs

Plutôt que d’être fixé sur un plan unique, il peut être bon d’envisager différentes voies pour ton avenir. Si tu devais emprunter telle ou telle voie, où pourrais-tu aller à partir de là ? Que peux-tu faire si elle échoue ou si elle passe ? Pourrais-tu te lancer dans l’entreprenariat ? S’il y a bien une leçon que nous a appris cette crise, c’est que nous devons être flexibles!

Etre flexible veut dire accepter les changements, dans tous les domaines, notamment financier. Cela peut être le cas si tu te lances dans l’entrepreneuriat par exemple. L’important est de penser investissement à long terme et surtout épanouissement personnel.

Si tu as besoin d’aide pour y voir plus clair, je te propose de télécharger mon cahier qui te permettra de trouver ta mission de vie.