L’intelligence émotionnelle au travail

Le Covid, le télétravail, les possibles licenciements, rien ne va plus dans le monde du travail. Certains vont avoir tendance à se replier sur eux-mêmes alors qu’en fait il faut essayer de développer au maximum son intelligence émotionnelle. Que ce soit entre collègues, pour être un meilleur manager ou un bon dirigeant, tout le monde a intérêt à développer cette forme d’intelligence trop longtemps ignorée dans le monde du travail.

Les quatre éléments de l’intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est composée de quatre éléments : la conscience de soi, l’autogestion, la conscience sociale et la gestion des relations. Connais-tu bien chacune de ces ressources ?

La conscience de soi

C’est la capacité de reconnaître tes émotions et leur impact tout en utilisant tes instincts pour guider tes décisions.

Par exemple: 

Peux-tu entrer dans une pièce, rencontrer un étranger, assister à une réunion et sentir rapidement que quelque chose n’est pas ce qu’il semble être ? Autrefois appelée “intuition“, cette connaissance instinctive est basée sur l’intelligence émotionnelle (je t’en parle dans mon article sur comment utiliser l’intuition pour développer ton entreprise)

L’autogestion

C’est la capacité de contrôler tes émotions et ton comportement et de t’adapter aux changements de circonstances.

Par exemple: 

Peux-tu maîtriser ta colère, ta déception ou ta peur afin que tes émotions n’interfèrent pas avec ta capacité d’écoute ou de résolution de problèmes ? Sais-tu quand tu as besoin d’aide, et peux-tu la demander ?

La conscience sociale

C’est la capacité de sentir, de comprendre et de réagir aux émotions des autres et de se sentir à l’aise en société

Par exemple:

Peux-tu dire quand tu mets involontairement une autre personne mal à l’aise ou quand une personne qui sourit est vraiment bouleversée ?

La gestion des relations

C’est la capacité d‘inspirer, d’influencer et d’établir des liens avec les autres et de gérer les conflits.

Par exemple:

Peux-tu rester calme, énergique et concentré face à la détresse d’une autre personne ou dans une situation bouleversante ? Peux-tu désamorcer un conflit avec humour ou en écoutant de façon convaincante le point de vue d’une autre personne ?

Pourquoi l’intelligence émotionnelle sur le lieu de travail est-elle importante ?

On a besoin d‘intelligence émotionnelle (aussi appelée QE pour quotient émotionnel) surtout là où on a le moins de chances de la trouver : au travail. Le lieu de travail reste le dernier bastion du culte du QI (Quotient intellectuel) car beaucoup de gens croient encore que l’obtention d’une intelligence émotionnelle interfère avec la productivité.

Au travail, on n’a pas les liens d’amour qui nous motivent à nous entendre avec les autres comme on le fait à la maison. On ne bénéficie pas d’une histoire commune pour aider à comprendre ce qui fait bouger ceux qui nous entourent. Il est donc d’autant plus important d’avoir un moyen de nous mettre à l’écoute de ce dont nos collègues ont besoin, ici et maintenant. C’est le pouvoir de l’empathie.

Utiliser ces éléments de ton QE peut t’aider à réussir et à résoudre des problèmes sur le lieu de travail. La politique de l’entreprise, les problèmes de moral et le manque de coopération ne doivent pas nécessairement ruiner ta vie professionnelle si tu sais lire et répondre aux sentiments des gens.

Comment se servir concrètement de l’intelligence émotionnelle?

Les psychologues savent depuis des années que les personnes travaillant ensemble sont plus efficaces et plus productives que le même nombre de personnes travaillant séparément. L’empathie nous encourage tous à travailler en coopération.

➡️ Si tu es un employé…

Tu peux  empêcher la formation d’une atmosphère toxique du genre “chacun pour soi” en proposant ton aide, en faisant des compromis quand une question est plus importante pour quelqu’un d’autre que pour toi-même, et en montrant simplement de l’intérêt pour le travail et la vie de chacun. Évite les commérages et les clans. Ces deux éléments créent des tensions et de la méfiance, sapent le moral et réduisent la productivité.

➡️ Si tu es le patron ou le manager…

Fais en sorte qu’il vaille la peine pour tes collaborateurs de s’appuyer et de s’entraider. Offre des primes ou d’autres incitations pour les réalisations collectives plutôt qu’individuelles. Par exemple, tu pourrais organiser des petits-déjeuners afin que ton groupe puisse se sentir libre d’établir un terrain d’entente. Tu peux mettre en place un programme de mentorat permettant de mettre en relation les nouveaux employés avec ceux qui ont le plus d’ancienneté. Utilise tes pouvoirs émotionnels pour compenser les faiblesses d’une personne par les forces d’une autre, et bientôt ils se tireront tous les uns les autres vers de nouveaux sommets.

Tout le monde a à gagner à utiliser l’intelligence émotionnelle au travail. 

Si malgré tout, ton niveau de stress ou d’insatisfaction avec ton travail reste le même, il est peut-être temps de changer. Je te propose d’y réfléchir en téléchargeant le cahier pour trouver ta mission de vie en 21 jours et ainsi retrouver ta sérénité.