Coaching: comment et pourquoi choisir ses clients?

Tu es peut-être surpris par ce titre. D’habitude, on pose plutôt la question inverse: comment trouver des clients ou bien comment choisir son coach! 

Mais en tant que coach et qu’entrepreneur (oui, j’insiste, tu es entrepreneur!), tu as le choix et même parfois l’obligation de bien choisir avec qui tu veux collaborer. En faisant cela, tout le monde est gagnant, coach et coaché

Pourquoi il est important de bien choisir tes clients?

Si tu acceptes de travailler avec quelqu’un qui ne te correspond pas, tu ne rends service à personne. Ni à toi, ni à cette personne venue chercher quelque chose que tu ne pourras pas lui apporter. 

Je reviendrai plus tard sur comment choisir tes clients, mais je peux déjà te dire que si tu choisis d’accompagner une personne dont la problématique n’est pas quelque chose qui te parle ou pour laquelle tu ne te sens pas assez formée, tu ne pourras pas fournir un travail de qualité

A cela il pourra y avoir plusieurs conséquences

❌La personne sera mécontente et le fera savoir à son entourage ou sur internet donc ce sera très mauvais pour ta réputation. 

❌Tu seras mécontent de ton travail et cela ébranlera ta confiance en toi. 

Est-ce que cela en vaut la peine? Bien sûr que non. 

Refuser des clients effraie, surtout si tu commences tout juste ton activité, j’en ai bien conscience. Mais savoir dire non à des clients potentiels qui ne font pas partie de ta cible est un point que tu dois apprendre à gérer si tu veux faire grandir ton entreprise tout en restant en accord avec ton pourquoi et tes valeurs. 

Tony Blair a dit:

“l’art de diriger consiste à dire non, pas à dire oui. Il est très facile de dire oui.”

Si cela peut t’inspirer, c’est cadeau! 😉

Crois moi: L’une des choses les plus importantes que tu puisses faire en tant que chef d’entreprise est d’être totalement honnête sur les personnes avec lesquelles tu veux travailler et pour lesquelles tu es le mieux adapté.

Comment choisir tes clients?

Ok, c’est bien beau tout ça mais on fait comment pour choisir? Voici les pistes à suivre. 

Définir ton persona

C’est l’étape numéro 1, la base de ton activité, celle aussi que beaucoup de coachs ne suivent pas malheureusement. 

Je t’explique tout en détails dans mon article sur le sujet, coaching, qu’est-ce que le persona. 

Je vais juste te faire un résumé des points essentiels à retenir. 

✔️Le persona est ton client idéal. 

✔️Le définir est essentiel car s’adresser à tout le monde revient à s’adresser à personne comme on le dit en marketing (et c’est vrai!)

✔️Pour le définir tu dois te demander qui tu souhaites réellement aider au plus profond de toi et aussi faire correspondre tes compétences et la réalité (si tu as suivi une formation pour devenir coach scolaire et que tu veux aider les cadres à s’épanouir, il y a un petit souci)

Te poser les bonnes questions

Une fois que tu as défini ton client idéal, reste la réalité. La réalité est qu’une personne peut très bien correspondre à tous les critères de ta liste du client idéal et pourtant, ne pas être une cliente pour toi. 

Voici quelques questions à te poser lorsque tu rencontres ton client potentiel pour la première fois (que ce soit au téléphone, en visio ou en vrai)

❓Est-ce que la personne est réellement prête à agir pour atteindre ses objectifs?

❓Partage-t-elle les valeurs qui te sont chères?

❓Est-ce que tu sens que tu pourras lui faire confiance et au contraire, sens-tu de la réticence de sa part à ton égard?

❓Est-ce que sa problématique correspond réellement à ton domaine de compétences ou à ce que tu aimes faire? 

❓As-tu l’énergie et la motivation nécessaires à ce moment-là de ta vie (ou de l’année) pour travailler sur ce projet en particulier?

Enfin je te dirai tout simplement: écoute-toi! Ton intuition est un outil très puissant comme je te l’explique dans mon article sur comment se servir de son intuition pour développer son entreprise. 

Bien sûr, plus tu auras de l’expérience, plus tu seras capable de définir précisément qui est ton client idéal. Et en gagnant cette confiance en toi et tes capacités, il te sera plus facile d’oser dire non. 

Allez, répète après moi: non! 😉