La clé du changement : développer son muscle créatif pour s’adapter (Par Aurélie)

Comment s’adapter facilement en période de changement en étant plus créatif ?

Nous vivons régulièrement des périodes de changement. Nous sommes faits de cycles : un peu comme les saisons sur une année. Et ça continue, encore et encore. La vie est faite de hauts et de bas ; de joies et de tristesses ; d’accélérations et de décélérations.

C’est souvent ce qu’il advient dans une période de changement : nous vivons une sorte de phase de décélération.

Mais, au lieu de la subir, ne serait-ce pas l’opportunité de voir cette période comme un tremplin ? Décélérer pour mieux accélérer, ça te parle ? 🙂

Accepter les périodes de changement

Ça paraît basique. Mais je pense qu’il est primordial de le rappeler. Une période de changement – et je suis la première à avoir du mal à l’accepter – se caractérise par une décélération de ce qu’il se passe dans ta vie. Tu es moins motivé, tu te sens plus fatigué, tu en as vite marre. Bref, tu commences à saturer.

C’est important, je dirais même indispensable de t’écouter, d’écouter ton corps lorsqu’il te dit « stop ». Tu vis une sorte de période de « deuil » : le deuil de ta précédente phase d’accélération, où tu as beaucoup donné. Et comme tout deuil, il faut prendre le temps afin de te libérer de la surcharge mentale de cette précédente période.

C’est le moment de prendre davantage le temps. Et, contrairement à ce que tu pourrais croire, ce n’est pas une période où tu ne fais « rien ». C’est simplement une période où tu prends le temps de te ressourcer, de te réparer. Oui, de te réparer. Car, quand tu cours dans tous les sens, tu n’as pas le temps de laisser ton corps réparer ses blessures, ou ton cerveau réparer sa surcharge mentale.

Ne serait-ce pas le bon moment pour faire d’autres choses ? Ranger, trier, écouter des podcasts, regarder des vidéos, faire de la méditation, aller marcher dans la nature, peindre, jouer, rire, décompresser, prendre un bain, et j’en passe.

As-tu l’impression de ne rien faire dans ces moments-là ? Et bien, je t’assure que ce n’est pas le cas. Tu es simplement en train de faire germer des petites graines qui auront autant de surprises au moment où tu t’y attendras le moins, que de temps que tu leur donnes.

Développer son muscle de créativité

Si tu décides de prendre une période de changement comme une opportunité (et je te le souhaite sincèrement), comment faire, alors ?

Et bien sois créatif ! Mais attention, pas n’importe comment. Prends du temps pour toi. Ecoute-toi et sois créatif pour toi.

Poses-toi les bonnes questions :

  • Qu’est-ce qui est important pour moi, qu’est-ce que j’aime vraiment ? Et attention, c’est TOI qui y réponds et personne d’autre. Donc, fais cet exercice avec du recul et du lâcher prise, dans un moment de calme et de détente : personne ne te relira et personne ne jugera ce que tu as écrit. Sois sincère et authentique avec toi. Fais une liste d’au moins 10 choses importantes pour toi.
  • Qu’est-ce que je ne fais pas encore par manque de temps, par peur du regard des autres ?
  • Complète cette liste : qu’est-ce que j’adorais faire quand j’étais enfant ?
  • Si je devais faire UNE chose différemment aujourd’hui, qu’est-ce que ça serait ? Ce peut être tout simple. Tu peux simplement cuisiner différemment, jouer à un jeu auquel tu n’as jamais joué, aller marcher sur un nouveau chemin, sortir un papier, un crayon et écrire…
  • Quelle est la chose la plus folle que je rêve de faire ? Qu’est-ce qui me bloque aujourd’hui ?

Bref, tu as compris le principe, ce n’est pas une liste exhaustive. Une période de changement, c’est une période de décélération qui peut être une réelle opportunité pour toi si tu le décides.

La clé du changement

Une période de changement permet d’être plus créatif pour soi. D’accord. Mais dans quel but ?

Plus tu seras créatif régulièrement, plus tu travailleras ce muscle créatif, et plus tu seras créatif pour tous tes domaines de vie.

Je m’explique. La créativité est un muscle. A quoi sert-elle dans le quotidien ? Elle permet de trouver plusieurs solutions pour un même problème, de trouver plusieurs manières d’atteindre un but (et donc de gagner en confiance en soi) et de t’adapter encore plus facilement et rapidement à un changement.

Alors, imagine si tu travailles ce muscle… Tu vois le cercle vertueux que tu peux créer en devenant de plus en plus créatif ?

Devenir encore plus créatif

Plus tu vas aller voir ce qui se passe ailleurs, c’est-à-dire dans des endroits que tu ne connais pas, dans des domaines que tu ne connais pas, avec des personnes que tu ne connais pas, plus tu vas développer ton muscle de créativité.

Tu vois, pas besoin d’avoir fait les beaux arts pour être créatif… Tout le monde est créatif, à sa propre façon. A toi de trouver la tienne.

Sur mon site, j’ai interviewé des personnes qui utilisent le créativité : ils partagent énormément de clés. Mixe les inputs provenants de l’extérieur afin de créer des nouvelles combinaisons. Ecoute-toi pour faire des activités que tu aimes et qui te ressemblent. La créativité est stimulée par l’extérieur, mais aussi par l’intérieur.

Alors, période de changement : opportunité ou période à vite switcher ?

A toi de décider.

Aurélie de creativite-intuitive.fr