Comment on devient coach de vie ? Mon histoire

devenir coach de vie

Vous êtes nombreux à me demander sur les réseaux sociaux des retours d’expérience. Comment ça se passer les débuts d’un coach de vie ? Comment on se lance ? Faut-il suivre une formation diplômante ? Laquelle ?

Et vous aimeriez pouvoir échanger avec un coach de vie, gratuitement. Juste pour discuter. Le hic c’est que quand on est coach de vie, notre métier c’est d’accompagner les personnes en reconversion professionnelle, comme toi. Du coup le faire gratuitement, c’est pas évident.

C’est un peu comme demander à ton médecin une prescription gratuitement, le dimanche midi chez mamie. Le mieux, c’est quand même de prendre rendez-vous pour une consultation. C’est pour ça que j’ai décidé de réunir ici l’information principale pour t’aider justement dans cette phase.

Enregistrer sur Pinterest

Définition du coaching de vie

Coach de vie c’est un therme inspiré de l’anglais Life Coach, d’où vient la traduction littérale. Chez nous amis les américains, c’est un métier devenu très courant, comme celui du psychologue quoi. Quand on a une problématique de reconversion professionnelle ou de performance dans sa carrière, on consulte un life coach. Un peu comme quand on a une dépression, on va chez un psy !

Un coach de vie t’aide à

  • trouver du sens à ta vie
  • améliorer ta qualité de vie
  • booster tes performances
  • atteindre tes objectifs personnels et professionnels
  • reprendre confiance en toi
  • te fixer des objectifs clairs
  • comprendre qui tu es
  • détecter tes talents et potentiels

Mon parcours et premiers tests

Avant de décider de devenir coach de vie, j’ai bien pris le temps de poser sur le papier tout ce qui me traversais pendant 3 mois. J’ai listé 10 idées de métiers que je pouvais exercer après avoir quitté mon CDI. C’est d’ailleurs de cette période qu’es né mon programme de 21 jours pour trouver de mission de vie. Testé sur moi même !

Et puis un jour, j’ai compris que le seul métier que je n’avais pas envie de faire “par peur de décevoir ou de ne pas recevoir assez” c’est coach de vie. Aider les humains à incarner ce pour quoi ils sont venu sur terre. Ca c’est mon truc ! Et s’il le fallait, je paierais pour le faire ! C’est d’ailleurs ce que j’ai fais les premières années : j’ai payé pour créer mon entreprise, mon blog et mes formations avant qu’elles ne me rapporte de l’argent. Erreur du débutant !

Quand j’ai commencé à me présenter comme coach de vie, l’univers m’a présenté tout simplement des personnes ayant besoin de mes services. J’ai proposé une première séance gratuite, et l’accompagnement a continué. C’est en testant que j’ai compris que c’est le métier qui est fait pour moi !

Mes outils

Depuis plus de 15 ans je suis une grande consommatrice de livres et méthodes de développement personnel et de productivité. C’est un sujet en toile de fond qui m’accompagne depuis l’adolescence. J’ai testé tout ce qui m’est tombé sous la main, je dévore tous les livres que je trouve. J’ai collaboré avec des professionnels du développement personnel depuis des années. Je suis une grande cliente des tests de personnalité et des médecines alternatives.

Donc mon fournisseur principal est mon expérience et ma curiosité !

Des outils j’en ai des dizaines. J’ai essayé de les référencé tous dans une liste sur mon ordi, j’ai arrêté à 50. Je ne consulte jamais cette liste. Je connais mes outils par ma pratique, et je sens quand j’écoute mon client, quel est l’outil qui peut l’aider dans sa problématique. Quelques exemples :

Les formations

Quand j’ai démarré je n’avais pas du tout envie de suivre une formation. Les personnes bienveillantes de mon entourage m’ont quand même poussé à aller voir une coach certifiée pour qu’elle me décide à passer un diplôme. Chose qu’elle n’a pas du tout fait. Elle m’a simplement dit “il y a de très bons coach non certifiés et de mauvais coach avec plein de diplômes”. J’ai donc continué mon chemin sans aller chercher de formation.

Il existe cependant quelques organismes francophones de coaching. Cela peut être une excellente transition pour toi si tu en ressens le besoin, que tu souffre du syndrome de l’imposteur et que tu manque de confiance en toi pour démarrer. Une formation certifiante peut aussi être un bon moyen d’appartenir à un réseau et donc un catalogue de coach.

C’est un peu comme l’école de commerce que l’on paie plus de 50 000 euros pour le réseau que cela procure. Plus que pour le contenu des powerpoints. Personnellement, aucun employeur ni client ne m’a jamais demandé l’un de mes 3 diplômes universitaires, ni de certification de coaching.

Ce sur quoi il faut porter son attention avant de devenir coach de vie :

Positionnement

A qui s’adressent tes services ? Quelles sont tes spécificités ? Quelle méthode de coaching applique-tu ?

Intention

L’intention d’aider ton client doit être ta raison numéro 1 de te lever le matin. Sinon, tu n’es pas fait pour ce job. On travaille avec le coeur !

Autoformation, supervision

Il est super important de continuer à se former de façon continue. De te remettre en question et de continuer ton parcours personnel. C’est seulement comme ça que tu vas être performant pour continuer à aider tes clients. La supervision par un pair un peu plus expérimenté que toi est une excellente chose pour apprendre et éviter les erreurs.

Réferencement, appartenance a un réseau

A qui souhaites tu proposer tes services ? Où tes clients vont-ils te trouver. Tu as certainement déjà u réseau personnel. Utilises le ! Tu peux aussi t’inscrire dan des clubs, des réseaux, des cercles, des annuaires pour augmenter ta visibilité. Quelle stratégie vas-tu mettre en place ?

Business modèle

Trouve un Business Modèle qui te ressemble et qui te permette de vivre convenablement. Il est hors de question de brader tes prix, car tu ne saurais pas vivre confortablement. Et comment veux-tu aider tes clients si tu as des problèmes de factures à payer ? Occupe toi de toi, avant d’aider les autres. Assures toi que tu as tous les outils dont tu as besoin pour faire un travail de qualité.

 

Alors ? Envie de te lancer ?

Je propose une fois par an un programme de formation collective pour accompagner les coach et thérapeutes qui comme toi veulent créer leur entreprise en ligne.

Si tu souhaites être accompagnée dans ta création d’entreprise, on démarre en septembre 2019 avec un nouveau groupe ! Cette formation collective réunit des thérapeutes, coach et autres personnes dans la relation d’aide. On va parler de la création d’une entreprise dans le service.

Quel est le rôle du HP dans l’économie ?

hypersensible

Ce printemps j’ai réalisé une série de 30 vidéos sur les zèbres, les personnes à haut potentiels, les surdoués. J’y explique les spécificités de ce profil atypique et j’ai également réalisé une capsule sur le rôle du HP dans la nouvelle économie.

Dans l’atypicité neurologique on comprend aussi les profils DYS, l’autisme, l’analphabétisme, la synesthésie … Ce sont des profils qui ont l’habitude de rencontrer des difficultés d’intégration, et donc par définition qui ont une grande capacité d’adaptation. Ils savent trouver des solutions innovantes pour dépasser les limites du système dans lequel ils évoluent.

Le rôle du HP dans le Lean Management

Le Lean Management est une technique de gestion d’une chaîne de production permettant de faire émerger rapidement les limites d’un système pour répondre de façon collective. On trouve des solutions en groupe pour permettre à la chaîne de production de s’améliorer.

Le rôle du HP est exactement la même chose. Mais il le fait de façon inconsciente. C’est inhérent à sa façon d’être, de voir l’environnement qui l’entoure. Quand le Zèbre regarde autours de lui, son regard se pose sur les détails que personne ne voit. Il est câblé comme ça. Cette capacité est précieuse pour les personnes ouvertes à trouver ce qui coince. C’est par contre très gênant face à un manageur qui n’a pas envie qu’on lui remonte en permanence des problèmes.

 

L’hypersensibilité au service de la mission du zèbre

Que ce soit l’hyperémotivité comme la sensibilité aux éléments extérieurs, les aptitudes liées à l’hypersensibilité sont très précieuses.

La sensibilité émotive permet de transmettre des messages avec beaucoup plus de force. Que ce soit des artistes ou de grands orateurs, c’est l’outil qui change tout. La sensibilité aux émotions des autres (l’empathie) ou aux énergies de l’environnement (radiesthésie) est un excellent atout pour prendre soin des humains et de l’environnement. Cela permet de mieux faire circuler l’énergie à la surface du globe.

Quelques idées du rôle du HP dans la construction de la nouvelle économie

  • Déceler les mauvais fonctionnements, déperditions d’énergies
  • Proposer des solutions innovantes
  • S’adapter à des situations difficiles
  • Ecouter son intuition pour capter des informations non tangibles
  • Résoudre des problèmes complexe
  • Analyser de grandes bases de données
  • Connecter des solutions à leurs domaines d’application
  • Connecter des personnes et des idées
  • Prendre soin des autres
  • Faire passer un message fort
  • Développer une vision divergente
  • Canaliser les nouvelles énergies
  • Capter les signaux faibles, tendances à l’avance

 

Alors si toi aussi tu as envie de connecter avec d’autres zèbres comme toi, et d’incarner ce rôle : INSCRIS TOI AUX PROCHAINS ATELIERS

 

Emilie Wapnick – How to be everything ?

emilie wapnick

Cet été j’ai décidé de résumer et commenter mes lectures. Je découvre de beaux livres qui m’aident dans mon parcours et dans celui des clients que j’accompagne. Aujourd’hui on va démarrer par ce livre de la célèbre Emilie Wapnick – How to be everything ?

C’est un livre destiné aux multipotentiels (que j’appelle Zèbres) qui ont du mal à rédiger un CV cohérent. Le multipotentiel est un généraliste qui s’intéresse à multiples domaines et n’arrive pas à rester longtemps sur un même sujet. Sa curiosité le fait partir dans tous les sens.

Emilie Wapnick

est devenue célèbre grâce à la conférence TED dans laquelle elle parle des spécificités des leonards, de cette génération de plus en plus multipotentielle. Emilie Wapnick y explique comment les multipotentiels ont des talents nécessaires à l’innovation. On y comprends aussi le syndrome de l’imposteur que traversent ces personnes là.

D’après Emilie Wapnick et ses rencontres suite à sa conférence TED, il existe plusieurs profils de multipotentiels. Chacun ayant mis en place une stratégie différente pour assouvir sa curiosité dans le monde du travail.

  • The Group Hug Job : C’est un métier qui permet d’embrasser plusieurs domaines d’activités et compétences à la fois. Ainsi le multipotentiel peut utiliser plusieurs de ces talents dans la même journée et les appliquer sur différents sujet, ce qui lui donne un sentiment de satisfaction.
  • The Phoenix : C’est l’oiseau qui renaît de ses cendre tous les 6 mois environ. Il s’engouffre dans un nouveau domaine d’activité qui le passionne, et quand il en a fait le tour, arrête tout pour redémarrer à zéro. Cette stratégie peut être assez fatigante et incomprise dans notre société de spécialistes.
  • The Slasher approche : Ici une technique très souvent utilisée par les artistes, mais pas que. Celle d’avoir un job pour chacune de nos nécessités : job alimentaire, métier passion, activités sociales, caritatives …
  • The Einstein approche : C’est une technique permettant de s’occuper l’esprit avec un sujet d’étude passionnant tout en passant ses journées à travailler dans un job alimentaire très normal.

Le multipotentiel a vraiment du mal avec la routine. Mais mettre en place des petits rituels et écouter son rythme physiologique peut l’aider à passer des idées au concret.

Ma série de vidéos sur les zèbres

vidéos sur les zèbres

Entre Mars et Juin 2018 j’ai publié une série de vidéos sur les zèbres, neurodroitiers, hypersensibles. Je propose une série de mails automatiques pour digérer toute cette information par étapes.

>> Recevoir toute l’info sur le sujet par email <<

Quand j’ai découvert le mot zèbre et que j’ignorai encore sa signification, j’ai foncé sur Youtube pour comprendre et voir autant de témoignages que je pouvais en trouver.

Après quelques vidéos je me suis sentie totalement identifiée à cette nouvelle définition jusque là qui m’était inconnue. C’était une grande révélation. Ma vie a défilé devant mes yeux en quelques jours. J’ai tout réanalysé depuis ce nouveau point de vue là.

J’ai attendu de passer les tests et de valider le diagnostic avant d’en parler publiquement. Quelques mois plus tard, j’étais enfin prête. Et j’ai démarré en Mars 2018 cette série de vidéo qui retrace mon histoire, mon parcours au tout début dans cette jungle zébrée.

J’espère du fond du coeur que ces vidéos sur les zèbres t’aideront à comprendre de quoi retourne la neuroatypicité et la douance. Si tu te sens concerné, regarde bien toute la série de vidéos, je réponds à toutes les questions que vous me posez déjà. Tu peux retrouver juste ici la bibliographie qui m’a inspiré cette série de vidéos sur les zèbres

>> Et si tu veux retrouver des personnes créatives et dans la vie active, rejoins la communauté que j’ai créé sur mon académie en ligne <<

Création d’entreprise en ligne en 7 étapes

création d'entreprise en ligne

Depuis deux ans, j’accompagne mes clients en reconversion professionnelle. Certains d’entre eux cherchent leur mission de vie. D’autres sont à la phase de la création de leur entreprise en ligne. Chaque projet est unique et il est le reflet de la richesse d’une personne à un moment précis sur sa ligne de vie.

Basé sur mon expérience personnelle de création d’entreprise, et sur les questions les plus fréquentes de mes clients en phase de création : j’ai créé un programme de formation web en 7 étapes. C’est un parcours logique qui permet de passer de l’idée au concret.

Les 7 étapes de la création de ton entreprise en ligne

  1. J’écoute mon intuition. Je m’écoute. Je comprends mon histoire personnelle.
  2. J’analyse mes idées. Je trouve mon Pourquoi. Je conceptualise ma vision.
  3. J’exprime mon idée. Je choisis les mots, le vocabulaire pour parler de mon activité. Je parle de mon projet.
  4. Je définis ma cible. Je connais son besoin. Je me connecte par le coeur à mon client.
  5. J’établis mes tarifs. Je choisis mes modalités de travail, mon statut. Je calibre la reconnaissance que je souhaites recevoir pour mon travail.
  6. Je crée mon identité visuelle, mon univers, mes rituels professionnels. Je passe à l’action.
  7. Je diffuse mon message. Je signe les premières ventes. Je concrétise mon projet. Je monétise mes services.

 

Enregistrer sur Pinterest

devenir freelance

Cette formation est pour toi si

  • Tu as décidé de quitter l’ancien système et ses croyances. Terminé le salariat !
  • Tu souhaites t’installer à ton compte comme thérapeute, coach, médium ou relation d’aide
  • Tu ne sais pas très bien par où commencer mais tu as déjà l’envie, c’est l’essentiel !
  • Tu as besoin d’aide pour créer tes premiers supports de communication (flyers, cartes de visite, site internet, réseaux sociaux …)
  • Tu aimerai rencontrer des personnes qui sont dans la même phase de création que toi : des futurs collègues.

Au programme

  • Des outils web simples et intuitifs pour un résultat super pro
  • Des tutoriels concrets pour y aller pas à pas
  • Des conseils pratiques issus de l’expérience de thérapeutes expérimentés
  • Des rencontres collectives de 2h en visioconférence pour poser tes questions
  • Des exercices avec les autres participants pour rencontrer tes pairs
  • + en BONUS Mes 7 routines de Yoga


Tu as besoin

  • D’un coup de main pour créer ton entreprise en ligne
  • De t’appuyer sur l’expérience de coach en exercice
  • De rencontrer d’autres professionnels de ton métier
  • De suivre une méthode marketing simple et qui marche
  • D’établir les bases philosophiques de ton entreprise
  • D’apprendre à présenter ton métier simplement
  • De prendre confiance en toi et oser facturer !

Si toi aussi tu veux construire ton auto-entreprise sur les bases des outils de la nouvelle économie et devenir coach ou thérapeute en ligne :

>> Réserve ta place dès maintenant <<

Les places sont limités et on démarre une fois par an
Prochain départ Septembre 2019

formation pour devenir thérapeute en ligne

 

La pédagogie des adultes

pédagogie des adultes

Notre éducation n’a pas changé depuis des siècles, depuis la Grèce antique. Que l’on parle de la pédagogie des adultes ou des enfants, c’est à peu près la même chose. Dans les deux cas nous avons un enseignant qui parle dans une salle pleine d’étudiants qui doivent écouter.

C’est dommage, quand on connait la puissance de l’intelligence collective et de la collaboration. Et quand on sait que les connaissances sont déjà accessibles depuis tous les smartphones. Pourquoi devrait-on écouter un professeur qui en sait moins que wikipedia ? L’autorité est de plus en plus remise en question.

Les enfants d’aujourd’hui s’ennuient dans leurs classes. Ils sont de plus en plus difficile à canaliser car le niveau de stimulation à la maison est bien supérieur à celui en classe. La sur-stimulation des audiovisuels, publicités, jeux vidéos, smartphones et autres les habitue à consommer une grande dose d’information. Or à l’école, la stimulation est limitée au professeur.

La pédagogie des adultes en particulier

Les adultes n’apprennent pas comme les enfants. Ils ne sont plus capable de se concentrer pendant 8h d’affiler pour apprendre, leur cerveau est moins plastique. Il faut les aider par des méthodes mémotechniques comme celle d’images assez saugrenues. Utiliser les émotions permet de mieux imprimer dans notre mémoire.

Les principales difficultés à la formation des adultes :

  • Peu de temps alloué à la formation dans le milieu professionnel
  • Peu de concentration (notification, emails, urgences …)
  • Difficile de mobiliser une journée
  • Difficile de déplacer tout le monde
  • Complexité des budgets de formations
  • Hétérogénéité des profils et parcours des participants
  • Obsolescence des connaissances universitaires dans un marché du travail qui évolue très vite

Les principaux besoins des adultes

  • Ressentir un bénéfice personnel sur son travail
  • Traiter les résistances au changement
  • Alléger les charges de travail les jours de formation
  • Réduire les temps de formation
  • Augmenter la fréquence

Alors peut-être que l’on pourrait envisager de faire moins de longues études ennuyantes et prédéterminées. Et de se concentrer plus sur des formats cours de formation spécialisées sur des problématiques métiers.

Pourquoi est-il si difficile de trouver un professionnel qui nous écoute ?

trouver un professionnel qui nous écoute

C’est un peu le grand drame de beaucoup d’entre nous. Nous sommes prêts à dépenser de l’argent dans un accompagnement avec un professionnel de qualité, mais on ne le trouve pas ! Comment trouver un professionnel qui nous écoute vraiment ? Et surtout pourquoi est-ce si difficile ?

  • Est-ce que toi aussi tu te sens différent des autres ?
  • Tu as le sentiment que tu ne rentres pas dans le cadre habituel ?
  • Te sens-tu incompris ?
  • Est-ce que tu doutes des compétences des pros que tu croises ?
  • Est-ce que tu as du mal à faire confiance à priori ?
  • As-tu déjà testé le thérapeute avant de te livrer vraiment ?
  • Enfin, as-tu besoin d’un conseil 100% sur mesure ?

Le besoin d’être écouté

La connaissance est partout autours de nous. On peut apprendre dans tous les recoins du web. Lire des livres, suivre des formations en ligne, c’est super ! Je suis la première à en consommer en grand nombre. Mais quand on commence à aborder les thématiques essentielles comme notre positionnement marketing, notre trajectoire professionnelle ou le message que l’on veut partager au monde … Difficile d’appliquer une formule toute faite.

A quel moment ma singularité est-elle prise en compte ? 

Mais dans mon cas, est-ce que cela fonctionne ? Nous sommes tous fondamentalement différents. Cependant, certains se sentent plus différents et incompris que les autres. Et c’est à ceux-là que j’écris aujourd’hui. A ceux qui voient des problèmes là où il n’y en a pas. A ceux qui se font des noeuds au cerveaux et qui n’arrivent pas à voir les choses simplement.

J’ai personnellement testé plusieurs thérapeutes et seulement très peu de fois, j’ai sentit que l’on me comprenait vraiment. Et sans cet élément, la confiance ne peut pas s’instaurer avec le thérapeute, le coach ou le formateur. S’il n’a pas compris en quoi je suis différente, alors il ne saura pas m’accompagner.

Je suis d’accord pour appliquer les formations et les méthodes qui fonctionnent. Mais j’ai besoin avant tout qu’on analyse ma différence, et que l’on adapte la méthode à mon cas.

Je veux que l’on vérifie avec moi que cette méthode peut s’appliquer dans mon cas. Car j’ai la fatigante habitude de constater que je ne suis pas comme les autres. Ce qui fonctionne habituellement pour les autres ne fonctionne pas sur moi. Alors pourquoi serait-ce le cas de votre formation Monsieur ?

Impossible de trouver un professionnel qui nous écoute

Je me suis souvent buttée à des réponses automatiques de professionnels qui semblaient passionnants et qui pourraient me comprendre. Mais ils ne prennent pas de rendez-vous, ils ont un emploi du temps particulier. Ils ont standardisé leur méthode. C’est du standard sur étagère, ou rien. Dommage.

Les autres professionnels disponibles, ils ne sont pas forcément ce que je recherche. Je ne résonne pas vraiment avec eux. Donc je tente une séance, puis cela échoue car ils ne prennent pas le temps de m’écouter avant de donner des conseils. Je sens qu’ils répondent à côté. Et cela me désespère car cela renforce mon sentiment de solitude et d’incompréhension mutuelle.

Suis-je trop exigeante ?

Peut-être que je suis trop exigeante envers moi même ou envers mes prestataires. Oui j’attends d’eux un niveau de qualité au moins égal à celui que je suis capable de donner.

Quand j’étais commerciale, la règle numéro un c’est d’écouter. Avant de conseiller un client sur un produit, il faut s’assurer que l’on a bien compris son besoin. On reformule, et on lui demande de valider notre compréhension de son problème.

Il n’y a qu’ainsi que l’on s’assure de proposer un service qui lui corresponde et avec lequel il sera satisfait à la fin de la prestation.

Alors j’ai décidé de proposer des parcours sur mesure

C’est en constatant la difficulté à trouver un professionnel qui nous écoute que je me suis sentie naturellement poussée vers ce métier. J’accompagne aujourd’hui des personnes qui ont besoin d’un suivit sur mesure en complément des formations qu’elles peuvent trouver sur ma boutique en ligne.

Créer un site internet en suivant la méthode, oui. Mais avec un conseil personnalisé sur le contenu à publier.

  • Comment formuler mon offre ?
  • Comment choisir un nom et des images qui correspondent à ma personnalité ?
    Voici le type de problématiques que l’on résous ensemble.

Je propose aussi un accompagnement en 4 séances pour ne faire que du Sur mesure. Alors si tu sens qu’on peut se comprendre, et que je peux t’apporter quelque chose avec mon expérience de coach digital nomade indépendante … Je t’accompagnerai avec plaisir !

 

J’espère sincèrement vous aider à trouver un professionnel qui nous écoute vraiment et qui réponde à vos problématiques sans vous embarquer dans une méthode toute faite.

Nous sommes tous une histoire individuelle, nous avons un parcours bien à nous qui fait notre personnalité. Nos besoins sont bien différents, alors pourquoi appliquer exactement la même méthode à tout le monde ?

Pourquoi développer sa confiance en la vie quand on crée son entreprise ?

confiance

Dans la vie on a toujours le choix. N’est-ce pas ? Alors on peut également décider consciemment de choisir d’avoir confiance en la vie ou de vivre dans la crainte. D’autant plus dans la phase de création d’entreprise.

Voici deux scénarios possibles :

1- Je suis méfiant, sceptique, objectif et prudent.

J’adore les personnes qui disent qu’elles sont objectives. Dans beaucoup des cas c’est une façon de cacher qu’elles sont en fait pessimistes. Nous les humains, on n’a pas vraiment la capacité d’être objectif. Toute interprétation est forcément orientée par notre vécu et notre humeur.
J’aime bien les scientifiques aussi. Ils affirment que rien n’est vrai tant que cela n’a pas été démontré méthodiquement. Intéressant…

Et si ils passaient à côté de quelque chose d’important que leur méthode n’était pas capable de démontrer ? A-t-on démontré que l’espoir et la visualisation sont de réels outils pour développer son business ?
Ce type de personnalité se prive tout simplement de réaliser des choses qui pourraient les aider, tant que cela n’a pas été démontré par leur méthode.

Quel dommage !

2- Je suis intuitif, confiant, optimiste et j’ai foi en la vie.

Ce deuxième type de personnalité s’apparente plus au profil de l’entrepreneur dans l’économie intuitive. C’est ceux que l’on appelle les chanceux. Mais la chance, ça se provoque !

En fait, cette personne est une personne qui visualise ses objectifs, qui demande à la vie, ou au monde invisible du soutient, et qui est capable de recevoir l’aide qu’elle a demandé. Pour recevoir ce coup de main, on a besoin d’être dans la confiance, dans la bienveillance et dans la gratitude.
Une attitude de méfiance bloque ce genre de cadeaux de la vie.

La personne optimiste et intuitive en fait n’a plus vraiment besoin de démonstration méthodique pour croire que quelque chose est vrai. Elle apprend à développer son intuition et par l’expérience, vérifie que ses ressentis se confirment. Elle sait reconnaître ce qui raisonne en elle.

Apprendre à utiliser son intuition demande beaucoup de confiance en la vie en effet. Ce n’est pas facile, et c’est en s’entraînant sur de petites actions du quotidien que l’on va apprendre à l’amadouer.

La confiance se construit réciproquement avec le temps.

Qu’est-ce que cela vous coûte d’essayer ? A peut prêt rien, seulement l’effort d’y croire. Par contre ne pas essayer, cela peut vous coûter bonbon !

Mais vous ne le saurez jamais.

 

Si tu souhaites développer ta confiance en toi, revoir ta relation à l’argent pour créer ton activité en ligne :

Inscris toi ici

Réserve ta place pour créer ton activité de thérapeute dès maintenant sur https://academie.economieintuitive.com/les-7-competences-cles-de-la-nouvelle-economie

Les places sont limités et cette formation n’est proposée qu’une fois par semestre. Alors ne laisse pas passer ta chance de vivre enfin de tes talents !

12 moyens de faire connaître ma nouvelle activité

faire connaître

Les personnes qui font appel à mes services pour trouver leur mission de vie décident parfois de se lancer à leur compte, de créer une activité. Et là viennent une série de questions, comme celle de la communication. Comment trouver des clients ? Comment faire connaître mon activité ? Voici les conseils qui reviennent le plus souvent.

Se faire connaître sur le web

– Par un site internet vitrine bien référencé, enrichit d’articles pertinents publiés régulièrement pour augmenter ma visibilité auprès des moteurs de recherche.
– Je propose mes services sur une plateforme dédiée à mon métier comme Urbanmassage, Hopwork, Le Bon Coin,  Chef à domicile
– Je crée une liste d’emailling pour promouvoir mes offres et partager mon expertise. Je propose pour cela un bonus gratuit à télécharger, ainsi plus de personnes vont venir s’inscrire à ma liste.
– Je crée une page Facebook que j’associe à de la publicité Facebook pour toucher une cible spécifique
– Je partage mon expertise sur Youtube pour trouver de nouveaux prospects. C’est le meilleur moteur de recherche vidéo, et c’est là que beaucoup d’internaute vont chercher des réponses à leurs questions.
– J’active mon réseau sur Linkedin ou Video. Je suis actif sur les forums et groupes liés à ma thématique. Je partage du contenu intéressant et à forte valeur ajoutée.
– J’utilise la pub Google Adwords pour trouver rapidement des clients dans ma niche
– Je crée des partenariat avec des bloggers qui font la promotion de mes produits en échange d’une pourcentage des ventes réalisées. En général on propose entre 15 et 30 % du montant des ventes, en fonction des secteurs.

Se faire connaître sur le terrain

– J’utilise le bouche à oreille. Je propose à mes amis de parrainer des connaissances pour développer mon réseau.
– Je m’inscris à des clubs. Il existe plusieurs clubs de networking comme le BNI conçus pour aider les entrepreneurs à se faire connaître et échanger des contacts.
– Je participe à des évènements clés dans mon secteur. Salons, rencontres, congrès, conférences, réunions sur mes thématiques m’aide à rencontrer des personnes intéressées par mes services.
– Je distribue des flyers dans mon quartier. Cela me permet de présenter oralement mon projet aux commerçants du coin. Au fur et à mesure je prends confiance et je suis de plus en plus fluide en présentant mon activité.
– Je crée des partenariats avec des acteurs de mon quartier. Pour une coupe de cheveux chez ma voisine la coiffeuse, j’offre -20% sur un portrait photo réalisé dans mon studio.

Si toi aussi tu souhaites créer ton site vitrine en 1h pour te faire connaître, et être 100% autonome sans faire appel à un pro, ni apprendre à coder :
Alors cette formation est pour toi !

Une heure de formation pas à pas en vidéo, avec des partages d’écrans + une heure de coaching pour ajuster ensemble le contenu de ton site web.


Crée ton activité de coach / thérapeute en ligne  :

Inscris toi au prochain départ ici

Réserve ta place pour créer ton activité de thérapeute dès maintenant sur https://academie.economieintuitive.com/les-7-competences-cles-de-la-nouvelle-economie

Les places sont limités et cette formation n’est proposée qu’une fois par semestre. Alors ne laisse pas passer ta chance de vivre enfin de tes talents !

Démarrer un défi des 100 jours

défi des 100 jours

Je démarre ma saison 14 du défi des 100 jours. Cela fait 14 fois que je me lance un défi pour une durée de 100 jours. C’est une pratique qui fait maintenant partie de mon mode de vie, depuis décembre 2012 ! Et oui …

Pourquoi le défi des 100 jours change ma vie ?

Cela m’oblige pendant 100 jours à concentrer mon attention sur une intention. Je fais régulièrement des mini-bilan de mon avancée sur ce projet. Cela me permet de constater que les choses avancent, et même de le mesurer concrètement.

Adopter ce mode de pensée accélère visiblement nos processus de transformation personnelle. Parfois cela semble tout simplement magique !

Comment ça marche ?

  • On pose une intention, une vision vers laquelle on veut tendre
  • On choisit une date de début et une date de fin (écris le dans ton agenda !!!)
  • On choisit une pratique, un type d’exercice à pratiquer régulièrement pour nous aider à atteindre cet objectif.

C’est tout ! C’est très simple. On n’a pas besoin de beaucoup de choses compliquées pour réaliser un défi. Par contre, le résultat va dépendre de deux choses très importantes :

  1. La façon d’exprimer l’intention. C’est important de préciser pour ne pas avoir des résultats trop violents.
  2. Investir de l’énergie dans ce défi. Plus on s’investit, plus on en parle autours de nous et plus le défi a de chances de fonctionner.

Quels outils pour réussir son défi des 100 jours ?

  • Un cahier, type journal intime.
  • S’inscrire gratuitement sur le site du défi.
  • Acheter un cahier du défi de Lilou Macé en librairie.
  • Suivre le coaching des 100 jours de Lilou.
  • Se réunir régulièrement avec des amis qui font le défi.
  • Se réunir avec des cocréateurs dans ta ville qui suivent le défi.

mission de vie