La peur de la première de séance de coaching!

Tu es coach, tu commences ton activité, tu viens de vendre ta première séance de coaching? Bravo! Mais maintenant tu te poses la question:

Je fais quoi????

La première séance de coaching fait peur et c’est tout à fait normal. Tu as beau avoir suivi une formation (je te rappelle que ce n’est pas obligatoire comme je l’explique dans cet article qui retrace mon parcours) quand tu sais que tu vas te retrouver devant ton premier vrai coaché, le trac te gagne. Je te rassure, on est tous passés par là, moi la première!

Pas de panique. Je suis là pour t’aider.

Pour écouter l’épisode de podcast sur ce thème:

Ne te cherche pas d’excuses pour repousser

J’accompagne beaucoup de coachs (ça marche aussi pour les sophrologues ou tout autre thérapeute) qui me disent:

je commencerai mes premières séances quand j’aurai mon cabinet

J’ai un scoop pour toi: nous sommes en 2020, on peut même dire 2021 (autant oublier 2020 tout de suite). Qui dit 2021, dit ‘digital’ donc tu peux commencer ton activité à distance, en visio. Tout le monde y est habitué à présent.

Pour faire tes premières séances tu as besoin:

  • d’une bonne connexion internet
  • d’un téléphone ou d’un ordinateur
  • d’un compte zoom (pour une séance individuelle, c’est gratuit)

Tout le reste, tu l’as déjà fait pendant ta préparation ou ta formation. Pas la peine de le refaire!

Ton client t’a choisi

Ton client était libre de choisir parmi tous les coachs qui existent mais il t’a choisi toi, ne l’oublie pas.

Il est venu vers toi grâce aux messages que tu as diffusés sur les bons réseaux sociaux, il apprécie ta personnalité, ton dynamisme, les outils que tu utilises. Il sait que tu vas faire ton maximum pour l’aider. Il est déjà en confiance.

De plus, 80% de ce qu’un client vient chercher dans sa séance individuelle c’est d’être écouté dans sa spécificité. Et ça tu sais le faire! Donc respire!

Tu en tireras toujours du positif

Quoi qu’il arrive, cette première expérience sera positive. Je commence par le pire des cas: tu n’es pas satisfait de ta séance. Ok, ça peut arriver. Mais dans ce cas-là, dis-toi que tu vas pouvoir analyser ce qu’il s’est passé et que tu vas pouvoir en tirer des pistes d’amélioration pour les prochaines. Mon conseil: ne réagis pas à chaud. Laisse-toi le temps de digérer et essaie de débriefer ta séance avec quelqu’un d’autre car il est toujours salutaire d’avoir un regard extérieur. Nous sommes souvent nos pires critiques!

Et si tout se passe bien, tu vas te sentir sur ton petit nuage! Donc au final, que la séance se passe bien ou non (et encore qu’il faut relativiser le ‘pas bien’) tu n’en tireras que du positif!

Tu es la bonne personne au bon moment au bon endroit

Le trac avant ta première séance te fait douter sur tes capacités. Encore une fois, rassure-toi, tu es tout à fait normal!

Lorsque j’accompagne les thérapeutes en séances de coaching pour les aider eux-mêmes à accompagner leurs clients, surgit tôt ou tard la question de la légitimité. Qui suis-je moi pour aider les personnes à avoir confiance en elles alors que je manque de confiance en moi?

Mais en fait, c’est justement parce que tu as la même problématique que tes clients que tu vas pouvoir les aider au mieux. Je suis sûre que, comme moi, ta bibliothèque est remplie de livres sur la problématique centrale de ta vie qui est aussi ton domaine d’expertise en tant que thérapeute. Tu as donc de vastes connaissances sur ce thème, ce qui te donne toute ta légitimité.

Laisse moi finir cet article avec une image que j’aime beaucoup.

Visualise un sparadrap, collé sur des poils de préférence. Il faut l’enlever. Tu choisis quelle option?

A. l’enlever tout doucement, poil par poil, douleur moins forte mais qui dure beaucoup plus longtemps

B. le retirer d’un coup sec, douleur plus forte mais qui ne dure que quelques secondes.

Option B j’imagine? Eh bien pour ta première séance, c’est la même chose. Lance-toi! Ce ne sera peut-être pas parfait, mais autre scoop: rien n’est parfait!

Tu as besoin de te faire accompagner pour lever tes dernières peurs? Je te propose de t’accompagner pour t’aider à vivre sereinement ta vie de thérapeute.