Claire Stride : Hypersensible, différente et c’est cool !

claire stride

Nous arrivons bientôt à mi-chemin de cette belle aventure d’interview de femmes inspirantes. Petit à petit je rencontre de belles personnes qui m’inspirent pour multiples raisons et que j’ai à coeur de partager avec vous. C’est le cas notamment de Claire Stride, cette entrepreneur atypique multicasquette. Elle vient nous montrer qu’il est possible de mener plusieurs projets de front, et d’avancer progressivement pour faire quelque chose qui a du sens pour nous.

Bonjour Claire, Peux-tu m’en dire un peu sur toi ? Qui es Claire Stride ?

Je suis là pour aider les gens à trouver leur mission de vie, leur chemin, surtout s’ils sont atypiques et “incasables”.

Quelles sont tes frustrations, indignations dans cette vie ?

La maltraitance et le non respect de la vie

A ton sens, quelle est ta mission ? Quel est le but de ta vie ? Ton ‘Pourquoi’

Mon “pourquoi” est de permettre aux gens d’être pleinement eux-mêmes afin de vivre dans un monde tolérant, libre et en paix (je crois en la connaissance de soi et en l’alignement de chacun pour vivre en harmonie)

Quel a été ton déclic ? Ce qui t’a poussé à démarrer ?

La maladie qui me bouffait de l’intérieur

Comment s’organise ton quotidien pour réaliser cette mission ?

je jongle, je switche, j’improvise, je m’adapte et tout s’assemble 😉

Quelles actions as-tu mise en place pour démarrer ?

je me suis fait confiance

Quelles compétences utiles avais-tu avant de démarrer ?

la capacité de comprendre le cerveau et le coeur de chacun

Qu’as-tu appris en démarrant cette aventure ?

à croire en moi et en l’humain

Quel conseil aimerais-tu donner à une autre femme qui n’ose pas se lancer ?

écoute ton coeur, tes tripes… Au fond de toi, tu sais !

 

Merci pour ton temps, Claire. On peut te retrouver sur ton site pour suivre tes beaux projets. Et on peut aussi trouver ton livre sur amazon : Pleinement moi, hypersensible, différent et c’est cool !

Le bonheur en lumière, interview avec Emeline

emeline

Bonjour Emeline, bienvenue dans cette série d’interviews. Peux-tu m’en dire un peu sur toi ? Qui es-tu ?

Je suis thérapeute clairvoyante énergéticienne. Mais tout ça d’un point de vue professionnel.

Quelles sont tes frustrations, indignations dans cette vie ?

L’inégalité, la matrice 3D , le système aliénants ancien monde. Et en même temps il faut vivre avec et ne pas s’en indigner pour pouvoir évoluer à partir de ce système et s’en émanciper.

A ton sens, Emeline, quelle est ta mission ?

Mission pour moi est trop militaire!! mdr!! je me donnerai comme objectif de répondre à ma joie pour être alignée sur ma lumière. Mon système énergétique s’étend quand je suis en lien avec les gens dans le partage et la lumière d’où le travail d’accompagnement.

Quel a été ton déclic ? Ce qui t’a poussé à démarrer ?

C’était comme un accouchement, une évidence. Fallait pas le choix mdr!
Je travaillais avant d’être à mon compte . Quand c’est devenu ingérable de faire les deux en même temps (éducatrice et à mon compte) j’ai du partir.

Comment s’organise ton quotidien pour réaliser cette mission ?

Bien rempli.
Boulot de 9H30 à 16H30
Et après c’est la vie de famille

Quelles actions as-tu mise en place pour démarrer ?

Quelles compétences utiles avais-tu avant de démarrer ?

les notions d’accompagnement, psychologie mais bon sur la notion du ressenti il n’y a pas de formation. C’est surtout la confiance en soi.

Qu’as-tu appris en démarrant cette aventure ?

A me positionner. Savoir que je suis vraiment, l’évolution au quotidien grâce aux autres.

Quel conseil aimerais-tu donner à une autre femme qui n’ose pas se lancer ?

oulala plein plein!
j’en ai fait une video de 1H30 .
Le premier c’est de s’entourer de miroir positif le temps d’avoir une confiance et assise assez solides pour faire face à un plus large public et à ses proches septiques.

Merci beaucoup Emeline pour ce bel échange

On peut te retrouver sur ton site Lebonheurenlumiere

Sortir du cadre avec Cécile Bonnet

cécile bonnet zèbre anticonformiste

Bienvenu dans cette interview.  Aujourd’hui je reçois Cécile Bonnet.

cécile bonnet

Bonjour Cécile, Peux-tu te présenter rapidement pour commencer ?

Une anticonformiste, qui fait les choses sérieusement sans se prendre au sérieux. J’aime questionner les règles pour s’inventer, se réinventer, avec conscience et sens.

Quelles sont tes principales frustrations ?

Oh la la il y en a tellement. Je déteste la bêtise humaine (il faudrait que je puisse définir ce terme attention !) mais par dessus tout ce qui me met « en action » c’est la pression de conformité, celle qui enferme les gens, les empêche d’être et de faire

A ton sens, quel est ton pourquoi ?

Je ne t’en ai pas parlé mais j’ai fait un stage pour découvrir mon excellence, cela se rapproche de sa mission de vie, du « why » et du « What for ». Donc mon excellence est de libérer les personnes de la pression de conformité (j’en parle sur mon site dans ma page de présentation), de leur permettre de trouver leur « authenticité » et de la vivre.

Qu’est-ce qui t’a poussé à te mettre à ton compte ?

L’envie de ne pas avoir de regret, de montrer (à moi d’abord) que c’est possible !

Comment s’organise ton quotidien ?

Actuellement, j’ai lâché prise, je suis mon « flow » et mon énergie, je ne lutte pas contre, ni pour d’ailleurs. C’est un nouvel apprentissage pour moi que de ne plus chercher à contrôler et à être à la maîtrise de ce que je vis (c’est difficile !)

Quelle action as-tu mis en place pour démarrer ?

Aucune, je me suis lancée « sérieusement sans me prendre au sérieux » mais toujours avec l’intention du coeur, par goût de l’aventure et du défi.

A ton avis, quelle compétence avais-tu avant de démarré et qui t’a aidé ?

Mon fonctionnement mais je n’en avais pas conscience 😉

Qu’as-tu appris en travaillant à ton compte ?

Que tout est possible, qu’on peut tout faire vraiment.

Quels conseils aimerais-tu donner à une femme qui hésite encore à s’installer à son compte ?

Qu’elle mesure le « coût » de l’inaction (cf sur mon blog : la matrice des freins) ?

Merci Cécile pour ces échanges enrichissants,

on peut te retrouver sur ta chaîne Youtube.

 

Interview de Peggy de l’académie du développement personnel

académie développement personnel

Bonjour Peggy, tu es co-fondatrice de l’Académie du Développement Personnel et de 2 boutiques en ligne. Mais pas que …

Co-formatrice du programme “Soleil de l’énergie” et créatrice du programme “vivre son rêve professionnel”, des méditations “harmonisez son yin et son yang”, “se libérer des blessures du passé”, “harmonisez ses chakras”. Co-fondatrice de l’académie du développement personnel et de 2 boutiques en ligne oeufs-de-yoni.com et palaisdespierres.com Co-créatrice de la Tournée Yoga on Top. Auteure de 2 livres “Je rayonne jour après jour” aux éditions Marie Claire et “Les oeufs de yoni pour révéler son potentiel féminin” aux éditions Trédaniel. Professeur de Yoga, praticienne EFT, Base PNL, Masseuse spécialité Balainaise,…

académie développement personnel

Quelles sont tes frustrations, indignations dans cette vie ?

Plein …

J’ai juste appris à les accueillir et à les transformer. C’est lorsque j’ai mes plus grosses frustrations, colères, indignations, incompréhensions que naissent mes meilleures idées. Je transforme cette forte énergie pour trouver des solutions constructives et belles.

peggy académie développement personnel

A ton sens, quelle est ta mission ? Quel est le but de ta vie ? Ton ‘Pourquoi’

Je pense que le terme mission de vie est adapté lorsque l’on a un profil “expert”. Pour les personnes qui sont multipotentielles ce terme “mission de vie” peut être assez angoissant. Je fais parti du 2eme cas.

Je suis intéressée et j’aime de nombreux sujets (et j’en découvre tous les jours). Je connais mes qualités, mes compétences, mes savoirs faire, mes savoirs être,… Je suis donc mon intuition.

Je suis ouverte aux opportunités et je fonce vers les projets qui me parlent, qui ont du sens pour moi et mon éco-système. Je fais attention à créer de la cohérence et une lisibilité dans tout ce que je fais.

Quel a été ton déclic ? Ce qui t’a poussé à démarrer ?

Transmettre les bienfaits du yoga au plus grand nombre après de graves problèmes de santé.

Comment s’organise ton quotidien pour réaliser cette mission ?

Ce n’est pas très sexy : la discipline

Discipline dans tout ce que je fais quotidiennement : Sport, spiritualité et nourriture. Cette discipline me permet d’être en forme physiquement, émotionnellement, mentalement pour travailler 10 à 15h par jour 7 jours/7

Je pense que c’est avec des petits pas tous les jours que l’on arrive à concrétiser ses rêves et à créer la vie à laquelle on aspire.

Quelles actions as-tu mise en place pour démarrer ?

Voici les points principaux :

  • être en forme et endurante
  • être régulière et disciplinée
  • être motivée et avoir une grande vision pour son entreprise
  • avoir au moins 1 service/prestation/produit à vendre
  • avoir de la visibilité (pour ventre ce service/prestation/produit)
  • construire son réseau (clients, prestataires, partenaires,…)
  • être entourée de personnes qui ont réussi leur entreprise

Quelles compétences utiles avais-tu avant de démarrer l’académie du développement personnel et tous les projets qui s’y rattachent ?

Organisation (à tous les niveaux), discipline, capacité à faire des liens entre les choses qui semblent ne pas en avoir, créativité, innovation, intuition, observation, capacité rédactionnelle (synthèse ou dév), curiosité, facilité d’apprentissage et de remise en question, capacité relationnelle, écoute, patience,…

Qu’as-tu appris en démarrant cette aventure ?

Plein de choses… Je dirai que le point principal c’est “osez” !

  • Osez demander
  • Osez se lancer et faire des choses
  • Osez se faire confiance
  • Osez croire en ses rêves ….

Osez, Osez, Osez !!!

Quel conseil aimerais-tu donner à une autre femme qui n’ose pas se lancer ?

Merci Peggy, on peut te retrouver sur votre site de l’Académie du Développement Personnel et vos deux boutiques en ligne :

 

Et retrouve toutes les interviews de femmes inspirantes que j’ai déjà réalisées.

Marie-Laurence, Psychologue et digital nomade

psychologue codesigneuse de vie

Bonjour Marie-Laurence ! Peux-tu m’en dire un peu sur toi ?

Bonjour, je m’appelle Marie et j’ai 33 ans. Je suis psychologue et co-designeuse de vies professionnelles épanouissantes en ligne. J’accompagne les personnes intuitives, sensibles et multi-potentielles à se créer une vie professionnelle riche et en cohérence avec leurs priorités grâce à la connaissance de soi et la compréhension de son propre fonctionnement et de ses motivations. A côté de cela, j’habite en ce moment en Espagne et je suis passionnée par le digital nomadisme, le développement personnel et la philo.

ça en fait des passions passionnantes ! Quelles sont tes frustrations, indignations dans cette vie ?

Ce qui m’indigne généralement c’est quand j’entends : « c’est pas possible ! », « tu n’y arriveras pas, change de projet ». Je n’aime pas l’idée selon laquelle on devrait “subir sa vie” pendant 40 ans pour enfin pouvoir en profiter un peu vers la fin de sa vie. Je veux croire, au contraire, que nous sommes les créateurs de notre vie, que l’on peut se créer une vie qui nous plaise et nous permettre de faire la multitude de choses qui nous attire ou nous passionne. Il n’y a pas qu’une seule version du succès ou de la réussite. C’est cette prise de conscience que je souhaite transmettre dans mes accompagnements.

En tant que psychologue, tu amènes tes clients à trouver leur Pourquoi. Alors, à ton sens, quelle est ta mission ?

J’aspire à aider les autres à prendre conscience qu’ils ont déjà tout en eux et que la seule démarche valable est d’apprendre à s’aimer soi-même. Ça, on va dire, c’est le pourquoi le plus fondamental. Je sers cette mission en aidant les personnes en quête de sens à transformer leur carrière pour que cette dernière s’adapte au style de vie qu’elles souhaitent avoir (et non l’inverse).

J’adore ! Je partage complètement. Dans ton histoire, quel a été ton déclic ? Ce qui t’a poussé à démarrer une nouvelle carrière ?

Mon déclic, c’est principalement 2 bouquins :
  • “Réfléchissez et devenez riche” de Napoleon Hill (qui parle de la loi de l’attraction)
  • et “La semaine de 4 heures” de Tim Ferriss.

Comment s’organise ton quotidien pour réaliser cette mission ?

J’écris, je lis, je fais des recherches, puis je rédige des mails ou des cahiers d’exercices pour mes clients. Je fais aussi beaucoup de séances d’accompagnement en visio.
Puis quand j’ai terminé, je vais faire une longue marche, soit dans la nature, soit dans la ville où j’ai posé mes valises.

Quelles actions as-tu mise en place pour démarrer ?

La première action a été de me faire accompagner pour monter mon projet. Sans cet accompagnement, je n’aurais pas mis tout ce que j’ai mis en place.

Quelles compétences utiles avais-tu avant de démarrer ?

Je dirais ma grande curiosité !

Qu’as-tu appris en démarrant cette aventure pour devenir psychologue ?

 J’ai appris qu’il fallait agir, se lancer et aussi, savoir poser ses propres limites.

Quel conseil aimerais-tu donner à une autre femme qui n’ose pas se lancer ?

Il faut se lancer même si on a peur. La peur ne doit pas être un argument car elle s’estompe quand on agit.

 

Merci beaucoup Marie pour ton témoignage.

On peut te retrouver sur ton site internet et ta page Facebook pour découvrir les articles que tu partage régulièrement et éventuellement tester un accompagnement avec toi.

 

 

Et si les vêtements étaient éthiques ?

vêtements éthiques muudana

Est-ce que tu te souviens de Aude que j’ai interviewé il y a quelques mois sur le blog ? Elle a créé depuis l’interview sa marque de vêtements éthiques fabriqués au Cambodge.

Va faire un tour sur sa campagne Ulule de Crowdfunding. Tu peux encore commander des pièces de sa collection avant qu’elle ne lance une première production.

>> Commandes encore possibles jusqu’au 16 novembre 2017 <<

Aude est partit du constat que le monde de l’entrepreneuriat et celui des ONG devraient s’allier pour créer des produits plus responsables. Basée au Cambodge, elle a pu trouver des fournisseurs correspondant à ses critères de qualité. Elle a même réalisé une interview du lieu de production des vêtements.

Aude a l’intention de rendre le circuit de production des vêtements beaucoup plus transparents. Elle partage chaque étape de fabrication de sa collection. Depuis les fournisseurs, jusqu’à la distribution.

Muudana partage aussi de façon 100% transparente la répartition des dépenses liées à la fabrication de la collection. C’est une démarche éthique de A à Z pour informer au maximum le consommateur.

Alors si toi aussi, tu veux soutenir cette belle initiative réalisée par Aude, tu peux :

  • Partager cet article ou la page Ulule autours de toi à des personnes qui seraient intéressées par ce types de modèles.
  • Parler de l’initiative dans ton entourage, et partager la page Web et Facebook de la marque Muudana.
  • T’abonner à la page Instagram.
  • Commander une pièce ou un ensemble de vêtements éthiques avant le 16 novembre.

POURQUOI MUUDANA ?

Il y a 12 ans Aude, la fondatrice de Muudana, est partie au Pérou. Elle y a découvert énormément de choses, en particulier la culture et les textiles de ce merveilleux pays.

Fascinée par les tissages traditionnels, elle regrette que les vêtements artisanaux vendus localement ne puissent pas être portés quotidiennement. En effet, il ne correspondent pas aux critères vestimentaires contemporains.

A l’époque, la mode éthique fait tout juste son apparition dans les grandes villes européennes. C’est alors qu’elle a l’idée de la création d’une marque alliant esthétisme, tissus traditionnels, et confection équitable.

Elle mettra 12 ans à concrétiser cette idée.

Entre temps, Aude a développé divers projets d’économie sociale et travaillé pour une ONG en Afrique. Elle a ainsi acquis une expérience particulière dans la création de partenariats avec des organisations locales. Ainsi qu’une compréhension poussée des différents enjeux sociaux et environnementaux.

En 2016, Aude a finalement décidé de réaliser son rêve.

Muudana signifie “vêtement” en Quechua, langue native du Pérou.

Ce nom a été choisi en hommage au Pérou, premier grand voyage d’Aude, et pays de naissance du concept Muudana

Transforme ta souffrance en liberté d’accomplir avec Ingrid Lebihan

ingrid lebihan

En ce moment, on se sent un peu secoué, on fait un nettoyage dans nos histoires passées. On a besoin de s’affirmer avec plus de clarté et de redéfinir nos objectifs pour prendre en main notre destin.

Si tu n’as envie de rien, que tu es un peu en mode flemme, malgré 1001 idées qui n’arrivent pas à prendre forme : c’est normal.
C’est pour nous pousser à réfléchir sur les sujets de fond avant de repartie dans l’action.

Tu te retrouves aujourd’hui peut-être dans une impasse, comme bloquée, incapable d’avancer. Et pourtant ce n’est pas l’envie qui te manque de vouloir avancer et vivre une vie en accord avec ton coeur.

Malheureusement, l’envie et la volonté ne suffisent pas.
Il faut s’avoir aussi s’investir concrètement pour créer le changement que l’on désire.

>> Mais me diras-tu:
Faut il encore savoir quoi faire pour créer le changement ? <<

Ingrid Lebihan est peut-être l’alliée qui saura t’aider pas à pas à t’engager véritablement vers ce nouveau que tu désires et mérites de vivre.

Elle est coach en conscience de soi.
Elle t’aide à te libérer des blessures et du poids du passé pour que tu redeviennes capable d’être le créateur conscient de ta vie.

 

Ingrid a grandis dans un milieux très religieux
où elle se sentait étouffée, incapable d’exprimer
ce qu’elle avait sur le coeur à une vie où
aujourd’hui elle a crée son propre métier par lequel
elle aide les gens à se libérer des blessures et du poids
du passé pour qu’ils redeviennent le créateur conscient de leur vie.
Si tu veux que ta souffrance se transforme en liberté d’accomplir
alors le programme ‘Je décide d’honorer et de célébrer la vie que je suis’ est pour toi.

>> Il débute Mercredi 20 Septembre <<

Tu te reconnais dans une des situations suivantes ?
C’est l’occasion pour toi de t’offrir l’opportunité d’avancer maintenant.

▶ Tu te sens misérable ou/et incapable. Tu portes en toi comme de la honte et tu te trouves très souvent moins bien que les autres.

▶ Tu vies ta vie en rapport à ce que les autres vont dire; tu as peur d’exprimer ton avis et/ou ta différence.

Tu as très peur que l’on te juge ou te réprime; tu en arrives à faire des choses que tu n’aimes pas et ça te frustre; tu ne sais pas imposer des limites et dire non.

▶ Tu es incapable de dépasser le stade du ‘rêve’, du ‘fantasme’; tu aspires à vivre une vie merveilleuse mais rien y fait,

tu es comme bloquée lorsqu’il s’agit de passer à l’action; peut-être même que tu n’a jamais vraiment pris au sérieux tes idées ou pensé à les réaliser concrètement.

▶ Au final, tu ne sais pas non plus quoi faire concrètement pour changer ta situation pour un meilleur.
Tu as alors surement besoin d’une guérison à l’intérieure et de prendre conscience des idées inconscientes qui te dirigent.
Et le programme d’Ingrid t’aidera à le faire.

Ingrid Lebihan t’invite à retomber en amour avec toi,
un amour dans lequel tu retrouveras tout ce qu’il faut
pour transcender tes peurs et te libérer de ce qui
t’empêchent d’exprimer ta vie à ta manière.

Alors prêt à te lancer sur le chemin du changement concret
pour re-devenir le maestro de ta vie ?
Clic et découvre la lettre d’invitation au programme
‘Je décide d’honorer & de célébrer la vie que
je suis’
et vois si ce programme pourrait faire la différence dans ta vie.
https://goo.gl/LNHmYU


>> Au Programme <<

  • 7 modules de formation
  • Des chants libérateurs
  • 4 mois de coaching pour développer ton potentiel
  • Des exercices pour avancer
  • Un impact sur le plan émotionnel, mental et physique.

>> Dépêche toi ! <<

  • Elle offre 100€ de réduction et une heure de coaching individuel aux 10 premiers inscrits seulement !
  • Pour les lecteurs de l’Economie Intuitive, Ingrid offre 3 bonus exceptionnels.
  • Les inscriptions ferment mardi soir à minuit !
  • J’ai négocié avec Ingrid et elle t’offre en plus la possibilité de payer en 4 fois sans frais !!
  • Pour finir, tu disposes d’une garantie satisfait ou remboursé. Alors, qu’est-ce que tu risques ?

 

>> Des questions concernant le programme ? <<
Tu voudrais profitais simplement de l’opportunité de discuter avec elle d’une des situations que tu vis n’hésites pas, elle t’offre un rdv individuel en visio ou par écris durant lequel elle pourra déjà t’aider.

Contacte Ingrid Lebihan par mail : contactingridleb@gmail.com
ou directement par message privée via sa page Facebook: Ingrid lebihan.

L’aventurière fauchée, interview de Sarah Gysler

l'aventurière fauchée

Bonjour Sarah. Tu es l’aventurière fauchée, tu traverse le globe sans argent. Tu partages tes aventures au départ de l’Europe en passant par le transsibérien et la traversée transatlantique. Peux-tu m’en dire un peu sur toi ? Qui es-tu ?

Je m’appelle Sarah, j’ai 22 ans, je viens de Suisse et depuis trois ans je parcours le monde en solitaire.

Quelles sont tes frustrations, indignations dans cette vie ?

Notre manque de liberté individuelle, de liberté intérieur.

Quel est le but de ta vie ?

La recouvrer 😀

Quel a été ton déclic ? Ce qui t’a poussé à démarrer ?

Il y a eu beaucoup de petits événements durant des années, et un jour l’un d’eux à fait craquer la chaîne. Mais je crois que le déclic profond est né après une opération médicale importante que j’ai reçu.

Comment s’organise ton quotidien pour réaliser cette mission ?

Je voyage, je rencontre énormément de gens, j’écris. J’évite la routine.

Quelles actions as-tu mise en place pour démarrer ?

Je me suis beaucoup renseignée sur les gens qui ont vécu des expériences similaires avant.

Quelles compétences utiles avais-tu avant de démarrer ?

Aucune. Je ne parlais pas d’autre langue que je français, je ne savais rien faire de mes dix doigts. Je pense que le talent n’existe pas, c’est le travail, la persévérance et la sueur qui font que l’on réussit. Le talent c’est une escroquerie.

Qu’as-tu appris en devenant l’aventurière fauchée ?

Que le mot ”impossible” n’a pas vraiment de sens.

Quel conseil aimerais-tu donner à une autre femme qui n’ose pas se lancer ?

C’est normal d’avoir peur, mais il ne faut pas avoir peur de ta peur. Je te jure que ça va aller. Et puis si ça ne va pas, tu pourras toujours revenir en arrière. Je ne connais personne qui regrette d’avoir suivi son rêve.

Merci Sarah d’avoir pris le temps de répondre à cette interview pendant ton voyage.

On peut te retrouver sur ton blog www.laventurierefauchee.com pour suivre tes aventures grâce aux articles que tu écris et à tes vidéos.

Interview avec Emilie Aurore, Karmathérapeute

karmatherapeute

Bonjour Emilie Aurore, et bienvenue sur le blog de l’Economie Intuitive. Tu es karmathérapeute et partage tes enseignements sur ta page Facebook. Peux-tu m’en dire un peu sur toi ? Qui es-tu ?

Je m’appelle Emilie Aurore, Depuis petite je vis des choses extraordinaires, des moments célestes avec Mes Guides, Mes Êtres de Lumière, Mes Archanges, Mes Amours!!! Ayant la clairaudience, clairvoyance et le clair ressenti, j’ai été guidé tout au long de mon enfance et encore aujourd’hui, pour une mission bien particulière… Je ne crois pas au hasard, ni aux rencontres fortuites, je crois au Destin, à la Destinée.
Curieuse de la Vie, je me répète sans cesse, une phrase magique, qu’un Homme Merveilleux me disait :
“Chaque chose en son temps et le temps pour chaque chose”.
<3 Notre destin nous appartient ! Et souvent il est périlleux (ahahah). Je me suis toujours dit que c’est pour en tirer des apprentissages, des leçons, un vécu… A nous de faire le maximum pour prendre les chemins les plus doux, les plus tendres…
J’ai eu une enfance très particulière, une maman biologique qui est décédé d’overdose à 31 ans et j’ai été adoptée par une famille, elle aussi avec leurs problématiques. Sans mes facultés, je ne serais pas ici aujourd’hui. Cela m’a sauvé et surtout m’a permise de grandir avec de réelles prises de conscience.
J’ai fais pendant longtemps du passage d’âme, puis j’ai été poussé par les soins énergétiques et aujourd’hui je suis karmathérapeute, je travaille en nettoyage karmique (vies antérieures), le transgénérationnel (les lignées de hommes et des femmes), et donc le karma actuel que nous avons. Depuis petite je voyais les vies antérieures des personnes que je côtoyais, que je rencontrais et que je croisais, sans savoir pourquoi.
Maintenant je connais la raison et je suis très heureuse de pratiquer enfin ce que j’avais au plus profond de moi <3 Merci l’Univers, merci à mes guides, à toutes ces merveilleuses énergies positives, qui m’entoure.
karmathérapeute

Quelles sont tes frustrations, indignations dans cette vie ?

Mes frustrations, mes indignations dans cette vie, sont l’injustice, l’hypocrisie, le mensonge.

A ton sens, quelle est ta mission ? Quel est le but de ta vie ? Ton ‘Pourquoi’ ?

Ma mission est d’éveiller les consciences avec l’aide de nos guides, de ceux qui nous entoure, en gardant notre libre arbitre et donc, notre indépendance. Mon but, et donc de débloquer les cadenas, toutes formes négatives émotionnelles, nos boulets du présent, et du passé (karmique et transgénérationnel), qui nous empêche d’avancer correctement, malgré nos efforts et notre travail personnel.
Je n’ai pas vraiment de “pourquoi”, c’est ainsi, j’ai appris tout au long de ma vie, de mes 33 ans, à être patiente, à ne pas chercher pourquoi, car sinon mon mental me pollue, mais tout simplement à recevoir, accueillir ce qui m’arrive, en écoutant toujours ma première intuition et en agissant en pleine conscience.

Quel a été ton déclic ? Ce qui t’a poussé à démarrer ?

Le déclic, je l’ai eu très jeune, toute petite, et j’ai donc travailler mon mental, car comme tout le monde, comme tous thérapeutes, je ne pensais jamais être là ou je suis. J’avais dans l’optique d’avoir un métier pépère et de vivre “Normalement”.
Donc j’ai enchaîné les boulots, notamment dans le commerce, jusqu’au moment ou des signes sont apparus, des ressentis de mal être, de ne pas être à ma place, mais je n’écoutais pas, alors le corps à parlé pour moi!!! Et là, j’ai bien été obligé d’arrêter de me voiler la face!!!
Puis j’ai fais des rencontres, et ces belles lumières m’ont poussé, m’ont donné un coup de pied aux fesses et c’est comme ça que je suis arrivé à être thérapeute, médium.
<3 Merci d’ailleurs à toutes ces merveilleuses personnes, à qui je dois mon avancée professionnelle <3

Comment s’organise ton quotidien pour réaliser cette mission ?

Je travailler au domicile des personnes, dans la région Bordelaise. Mes horaires sont du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 19h30, parfois je bosse aussi le samedi, suivant les disponibilités des personnes qui viennent me voir. Et le reste du temps, je le consacre à ma famille et à mon corps ainsi qu’à mon esprit (méditation, relaxation, yoga, pilate, écritures, canalisations, ballades en forêt, car je suis très relié à la nature…).

Quelles actions as-tu mise en place pour démarrer ?

Au départ, j’ai fais des offres promotionnelles sur les séances de médiumnité, puis les soins énergétiques, et enfin les nettoyage karmique, transgénérationnel et interdimentionnel. Et très souvent je propose aux personnes qui suivent ma page fb, des jeux, pour gagner des séances à prix réduit.

Quelles compétences utiles avais-tu avant de démarrer ?

Ma médiumnité (claireaudience, clairevoyance, clair ressenti), les connaissances de mes anciennes vies pour la guérison, le passage d’âmes, le karmique transgénérationnel, et surtout l’intuition et les ressentis.

Qu’as-tu appris en devenant karmathérapeute ?

J’ai appris l’amour inconditionnel, la paix intérieur, le partage, que nous sommes tous des effets miroirs, que le jugement sur les autres n’est autre que le jugement sur soi même… de beaux enseignements également sur la lune, sur les missions de vie, sur la karma (vies antérieures), des leçons de vie aussi grâce aux personnes qui me consulte… De beaux enseignements, riches en émotions et en apprentissages.

Quel conseil aimerais-tu donner à une autre femme qui n’ose pas se lancer ?

De toujours écouter son cœur, sa première intuition, car nous avons tous et toutes, les clefs de notre bonheur à l’intérieur de nous <3 D’écouter aussi toujours ses envies, à la limite du possible, bien sûr!!! Mais surtout d’écouter son corps et son esprit !!! Car se sont bien eux, qui nous aide à avancer ici, sur notre Terre Mère.

 

>> Voir l’interview de Tristana <<

Merci Emilie Aurore pour ton témoignage.

On peut te retrouver sur ta page Facebook et sur ton site internet pour réserver une séance avec toi.

Les pauline partent en voyage autours du monde

les pauline voyage

Bonjour Les Pauline, merci d’avoir accepté de participer à ce projet. Qui êtes-vous ? Pouvez-vous vous présenter ?

Nous sommes Les Pauline, deux amies d’enfance fan de voyages qui avons lancé notre concept de guide de voyage pour jeunes aventuriers branchés !

Quelles sont vos frustrations, indignations dans cette vie ?

Ca nous agace que l’on soit tous dans des moules et que l’on traite de marginal ou qu’on n’essaie pas de comprendre pourquoi certains jeunes aujourd’hui ont soif d’expériences, que ce soit pour une année de PVT, un VIE, un ERASMUS ou un tour du monde entre deux jobs !

D’après vous, quelle est votre mission ?

Aider les gens à faire ce qu’ils aiment, sans se soucier du reste. Le manque de temps et d’argent ne doivent pas être un frein (nombreuses sont les histoires de voyageurs partis avec rien et nous-même, on baroude vraiment low-cost) mais c’est surtout les freins de la société (oser tout lâcher, le regard des autres etc) qui nous empêchent de sauter le pas et c’est bien dommage !

Quel a été le déclic ? Ce qui vous a poussé à démarrer ?

Pendant notre tour du monde (avant notre blog), on cherchait des adresses sympas, des clubs pour faire la teuf, des bars atypiques, des spots shoppings cosy etc bref tout ce qui plait à des jeunes filles de 23 ans. Et on avait peu d’infos ! A notre retour, on a donc décidé de créer notre propre blog et de “démocratiser” le voyage version féminin !
les pauline voyage

Identifier sa propre mission de vie n’est pas tout. On reste souvent bloqués parce que l’on ne sait pas comment mettre en pratique nos idées. Comment s’organise votre quotidien pour réaliser cette mission ?

On passe en tout une dizaine d’heures par semaine sur le blog, entre la newsletter (pour les bons plans voyage du moment), le site (avec les city-guides), les montages vidéos & nos réseaux sociaux. Ca prend du temps mais c’est une passion et c’est notre carnet de voyage à nous !

Quelles actions avez-vous mises en place pour démarrer ?

On a créé nos statuts d’auto-entrepreneur, on s’est rendues au Salon du Tourisme, on a fait marché notre réseau (#SudOuestPower) pour se faire connaitre au début !

Quelles compétences utiles aviez-vous avant de démarrer ?

Nos études & nos métiers nous ont beaucoup servis ! Toutes deux chargées de communication, on adore rédiger, on connait le community management et on maîtrise pas mal les montages, créas & planning édito.

Qu’avez-vous appris en démarrant ce blog?

Qu’il faut toujours démarrer par passion et par envie et non par obligation ou attentes spécifiques ! Donner sans forcément recevoir en retour 🙂

Quel conseil aimeriez-vous donner à une autre femme qui n’ose pas se lancer ?

Tout dépend du projet mais rien n’est insurmontable et il suffit de l’allier à sa passion pour que le temps passe très vite 🙂

Merci Les Pauline pour votre témoignage.

On peut vous retrouver sur le blog pour des bons plans voyages. A très vite !