Ma série de vidéos sur les zèbres

vidéos sur les zèbres

Entre Mars et Juin 2018 j’ai publié une série de vidéos sur les zèbres, neurodroitiers, hypersensibles. Je propose une série de mails automatiques pour digérer toute cette information par étapes.

>> Recevoir toute l’info sur le sujet par email <<

Quand j’ai découvert le mot zèbre et que j’ignorai encore sa signification, j’ai foncé sur Youtube pour comprendre et voir autant de témoignages que je pouvais en trouver.

Après quelques vidéos je me suis sentie totalement identifiée à cette nouvelle définition jusque là qui m’était inconnue. C’était une grande révélation. Ma vie a défilé devant mes yeux en quelques jours. J’ai tout réanalysé depuis ce nouveau point de vue là.

J’ai attendu de passer les tests et de valider le diagnostic avant d’en parler publiquement. Quelques mois plus tard, j’étais enfin prête. Et j’ai démarré en Mars 2018 cette série de vidéo qui retrace mon histoire, mon parcours au tout début dans cette jungle zébrée.

J’espère du fond du coeur que ces vidéos sur les zèbres t’aideront à comprendre de quoi retourne la neuroatypicité et la douance. Si tu te sens concerné, regarde bien toute la série de vidéos, je réponds à toutes les questions que vous me posez déjà. Tu peux retrouver juste ici la bibliographie qui m’a inspiré cette série de vidéos sur les zèbres

>> Et si tu veux retrouver des personnes créatives et dans la vie active, rejoins la communauté que j’ai créé sur mon académie en ligne <<

Les énergies du mois d’Avril 2018

énergies du mois d'avril

Parfois je ressens les énergies du mois en cours, et j’en parle sur ma chaîne Youtube, ou j’écris des articles comme en mai dernier.

J’ai envie de partager un peu plus souvent ces informations que je capte dans l’air. On m’a déjà dit plusieurs fois que j’ai en effet une capacité à capter les signaux faibles dans mon environnement direct pour comprendre ce qui se passe à un niveau plus global. J’observe le comportement des personnes dans la rue, j’écoute les gens qui croisent mon chemin et détecte les problématiques communes à tout le monde. Cela me donne une tendance globale.

Et quand je vais consulter les analyses des astrologues qui par la position des planètes expliquent les challenges que nous avons à traverser, cela coincide très très souvent ! J’ai constaté aussi que nous sommes plusieurs personnes intuitives, réparties dans plusieurs pays à capter les mêmes messages pendant les mêmes périodes. Comme si on été branchées sur les mêmes ondes radios.

Vidéo réalisée en septembre 2017 pour expliquer ce que j’entends par Météo énergétique :

Comment je capte les tendances du mois ?

Je ne regarde pas la télé, je ne lis pas le journal, je n’écoutes pas la radio. J’écoute simplement des conférences et des podcasts (en général assez intemporels et plusieurs mois après leurs publication). Je suis aussi pas mal de Influenceurs / bloggeurs / youtubeurs dans mon domaine.

Mais ma principale source d’information, c’est quand je me déconnecte du web. Quand je marche dans la rue, j’observe les passants. Quand je parle au téléphone avec mes proches, j’écoutes leurs problématiques du moment. Quand je croise un animal, un signe, un nuage, une plante … je capte son message. Je ne sais pas d’où me vient l’information, c’est de l’intuition.

Et plus je fais confiance à cette intuition, plus j’observe qu’elle se confirme. Ensuite je fais des petites études de confirmation de mes ressentis. Et le résultat est étonnant :

Je demande à mes coworkeurs s’ils ont passé une bonne journée mardi dernier, et ils me répondent qu’ils avaient un étrange sentiment d’agacement et de colère inexpliquée (bingo ! Une confirmation de ressentit). Parfois je vais leur demander s’ils ont bien dormis la nuit dernière, et ils me répondent qu’ils viennent de passer trois nuit blanche. Ils me trouvent un peu étrange à leur poser ce type de questions venues de nulle part. Mais moi cela m’aide à confirmer mes intuitions.

A quoi ça sert de connaître les énergies du mois ?

A comprendre d’où viennent certains ressentis parfois. A constater que nous ne sommes pas seul à devoir traverser un défi particulier. Faire le tri entre ce qui relève de mon histoire personnelle et les défis que je traverse en tant que membre d’un groupe qui doit également évoluer sur certains plans. Ainsi je prends conscience de l’importance de mon travail personnel à l’échelle globale.

L’humanité travaille beaucoup sur elle en ce moment, elle fait face à ses peurs, elle se libère de certains aspects de son passé pour mieux aborder l’avenir. Et en faisant mon travail personnel j’y contribue.

 

 

Les énergies du mois d’avril

Alors ce mois ci concrètement on est face à quoi ? D’après ce que je ressens les énergies du mois que nous sommes en train de vivre c’est le moment de faire notre ménage de printemps.

On commence à être fatigués et impatients après un long hivers très froid et humide (et je dis ça alors que j’habite très très proche de l’Afrique !).

Certaines colères, peurs et frustrations remontent d’on ne sait où. On ne sait même pas d’où viennent ces émotions mais on a l’impression que ce sont des vieux dossiers qui demandent à être brûlés.

Personnellement dans ces 10 derniers jours, j’ai ressentit de la colère et je l’ai laissé s’exprimer. La personne à qui elle été destinée m’a même remercié de lui avoir partagé le fond de ma pensée sur son comportement (hein?!). Etrange je sais. J’étais contente d’enfin pouvoir ressentir ce sentiment qui m’est si étranger. Et je me suis sentit comme soulagée quelque part. J’ai dit non à un comportement inacceptable auquel je n’aurais pas su dire non il y a un an.

Mardi 10 avril j’ai ressenti une vrai grosse vague déstabilisatrice. Des émotions qui ne nous ressemblent pas nous ont traversé. Plusieurs décès, suicide, arrestations, naissance anticipées. C’est de la violence globalement qui vient nous déranger là où nous étions bien installés.

Personnellement cela s’est matérialisé par un râle bol des réseaux sociaux et des commentaires méprisants. Une étape nécessaire pour me pousser à faire un bon gros nettoyage numérique. J’ai supprimé toutes mes notifications facebook, unfollow mes 306 pages FB, désinstallé instagram de mon téléphone, archivé plus de 1000 mails, désactivé FB messenger et supprimé l’accès aux commentaires Youtube depuis mon smartphone.

Cela fait du bien un peu d’espace pour mes pensées et ma créativité.

Nous sommes en lune descendante.
Dans quelques jours nous arrivons à la nouvelle lune.

C’est donc la semaine parfaite pour se débarrasser de l’inutile, faire le vide, s’épiler. Couper les herbes mortes, pour laisser de l’espace aux nouvelles graines que nous planterons la semaine prochaine. Exprimons nos vielles émotions, sortons les de la cave pour faire de l’espace aux nouveaux projets qui arrivent à toute vitesse.

J’ai aussi le sentiment que nous sommes en train de nous assoir en haut d’un toboggan, et que les 4 prochains mois vont passer à toute vitesse. Dans deux jours nous nous retrouverons déjà en juillet. Alors pour ralentir la ligne du temps, vivons chaque instant dans le présent. Voilà ce que me disent les énergies du mois.

Sortir du cadre avec Cécile Bonnet

cécile bonnet zèbre anticonformiste

Bienvenu dans cette interview.  Aujourd’hui je reçois Cécile Bonnet.

cécile bonnet

Bonjour Cécile, Peux-tu te présenter rapidement pour commencer ?

Une anticonformiste, qui fait les choses sérieusement sans se prendre au sérieux. J’aime questionner les règles pour s’inventer, se réinventer, avec conscience et sens.

Quelles sont tes principales frustrations ?

Oh la la il y en a tellement. Je déteste la bêtise humaine (il faudrait que je puisse définir ce terme attention !) mais par dessus tout ce qui me met « en action » c’est la pression de conformité, celle qui enferme les gens, les empêche d’être et de faire

A ton sens, quel est ton pourquoi ?

Je ne t’en ai pas parlé mais j’ai fait un stage pour découvrir mon excellence, cela se rapproche de sa mission de vie, du « why » et du « What for ». Donc mon excellence est de libérer les personnes de la pression de conformité (j’en parle sur mon site dans ma page de présentation), de leur permettre de trouver leur « authenticité » et de la vivre.

Qu’est-ce qui t’a poussé à te mettre à ton compte ?

L’envie de ne pas avoir de regret, de montrer (à moi d’abord) que c’est possible !

Comment s’organise ton quotidien ?

Actuellement, j’ai lâché prise, je suis mon « flow » et mon énergie, je ne lutte pas contre, ni pour d’ailleurs. C’est un nouvel apprentissage pour moi que de ne plus chercher à contrôler et à être à la maîtrise de ce que je vis (c’est difficile !)

Quelle action as-tu mis en place pour démarrer ?

Aucune, je me suis lancée « sérieusement sans me prendre au sérieux » mais toujours avec l’intention du coeur, par goût de l’aventure et du défi.

A ton avis, quelle compétence avais-tu avant de démarré et qui t’a aidé ?

Mon fonctionnement mais je n’en avais pas conscience 😉

Qu’as-tu appris en travaillant à ton compte ?

Que tout est possible, qu’on peut tout faire vraiment.

Quels conseils aimerais-tu donner à une femme qui hésite encore à s’installer à son compte ?

Qu’elle mesure le « coût » de l’inaction (cf sur mon blog : la matrice des freins) ?

Merci Cécile pour ces échanges enrichissants,

on peut te retrouver sur ta chaîne Youtube.

 

Demain, tous hypersensibles ?

hypersensible

Toi aussi tu entends de plus en plus parler des hypersensibles ? Est-ce qu’il y en a plus qu’avant ? Je penses que c’est comme l’homosexualité, à mon avis, si on en rencontre de plus en plus souvent c’est plutôt que le sujet est banalisé et que l’on peut en parler plus facilement.

J’ai découvert il y a quelques mois que j’étais hypersensible. Je  sentais bien que je pouvais avoir un truc qui ressembler à une sensibilité exacerbée. Mais je n’avais pas vraiment de moyen de mesurer cela. Maintenant que j’ai été détectée et que j’ai pu en parler avec plusieurs personnes concernées, j’ai identifié 4 grandes façon d’être hypersensible.

A mon avis les hypersensibles réunissent ces quatre éléments dans des mesures différentes :

  •  Hyperesthésie : Capacité à capter de l’information par nos 5 sens de façon très développée. Sensibilité aux odeurs subtiles, à la lumière, au bruit, aux textures, aux goûts …
  • Synesthésie : C’est le fait de connecter deux sens entre eux de façon inconsciente. Par exemple on associe les couleurs aux chiffres, ou des paysages aux lettres.
  • Hyperémotivité : C’est le fait d’avoir des émotions très envahissantes et présentes. Ce mécanisme permet d’améliorer la mémoire du zèbre.
  • Hyperempathie : C’est la capacité à capter et ressentir les émotions des autres de façon tellement envahissante qu’on a du mal à faire la différence avec nos propres émotions.

Alors est-ce que demain nous seront tous hypersensibles ?

Je penses que pas dans les termes de cette description exactement. Mais le fait de rendre le sujet plus accessible au grand public, cela peut permettre d’aider les hypersensibles à s’assumer.

En s’assumant, ils vont pouvoir partager la richesse de leur monde intérieur, et attirer l’attention des autres sur certains aspects.

Si l’on écoute Daniel Tammet, la synesthésie est une compétence qui peut se développer si l’on y porte notre attention. Pour lui sa langue maternelle est la langue des chiffres. Il explique dans son livre comment développer cette capacité par tout un chacun.

Donc si l’on fait un effort, l’hyper émotivité, l’hyperesthésie et l’empathie peuvent également se développer et s’utiliser à bon escient dans notre mission de vie.

Les étiquettes qui mettent dans des cases

étiquettes

Ces mots étiquettes qui nous mettent dans des cases. Qu’est-ce que tu en penses ? Est-ce que cela t’aide ? Est-ce que cela te rebute ? Quelle est ta réaction à ces nouveaux concepts catégorisants ?

Il y a plusieurs mots qui sont apparus dans ma vie et qui ont déclenché de gros déclics chez moi. Des définitions de choses que je pensais connaître, ou alors pas du tout. Et finalement, comprendre qu’il existe un mot pour dire cela, m’a aidé à me positionner sur cette question. Il y a autant de mots que de domaines de vie. La liste est infinie. Mais je vais essayer de t’en dresser quelques exemples pour que tu comprennes où je veux en venir.

Les étiquettes qui ont fait tilt chez moi :

Et puis tous les tests de personnalité dont je t’ai déjà parlé :

  • le MBTI
  • L’enneagrame
  • Les 5 blessures de l’âme
  • le DISC
  • et plein d’autres !!!

Chaque nouvelle définition est une porte vers un univers inconnu et la possibilité de mieux se comprendre soi même. A quoi ça sert ? A vivre en harmonie avec nous même et avec les autres. A se comprendre et comprendre l’autre. Et enfin à l’accepter tel qu’il est, car il est constitué d’une façon différence à nous même.

Le but de tout ça c’est l’amour et l’harmonie bien entendu !

Quels changements fondamentaux nous touchent en ce moment ?

changements fondamentaux

Comme tu le vois régulièrement dans mes vidéos sur les énergies du moment, je perçois comme beaucoup des énergies ambiantes qui évoluent chaque jours, chaque semaines, chaque mois. Ce sont des résumés de ce que je perçois en me promenant dans les rues, sur les pages internet ou en écoutant les personnes qui viennent me parler. Là, nous sommes plusieurs à constater en ce moment que nous sommes dans cette période de grands changements fondamentaux qui nous avait été annoncé depuis plusieurs années.

Quelle période parle-t-on ?

C’est un peu vague de dire que nous sommes dans une période de grand changement. Par rapport à quoi ?

On a beaucoup parlé de 2012 comme un portail, une clé de voûte du changement. C’est à mon avis la pointe du compas, le coeur du mouvement, mais à un moment qui n’était pas encore visible.

Personnellement je sens ce changement plus actif depuis 5 ans. Depuis ce fameux 2012. Mais avant nous avions traversé une phase de 10 années bien actives en sous-marin. Elles ont permis de préparer ces changements fondamentaux à devenir visibles.

Le temps s’accélère. Au 20° siècle, on parlait de dizaines d’années pour parler d’une période « Dans les années 80 ». Mais le temps s’accélère et on identifie de plus en plus des périodes de trois à cinq ans.  Maintenant on peut même ressentir une grande différence entre une année et l’autre. Les énergies de janvier 2015 avec Charlie Hebdo, n’ont rien à voir avec celles novembre 2015 au Bataclan.

Aujourd’hui c’est d’un mois à l’autre que l’on perçois des tendances énergétiques sociétales aussi différentes. Cette année mars nous a déstabilisé, mai nous a réveillé en nous apportant une prise de conscience. Puis juin nous a libéré d’un poids, et juillet a été explosif. Ensuite, août a été lourd à porter et nous a fait replonger dans le passé. Octobre nous a aidé à rééquilibrer les pouvoirs de force entre masculin et féminin. Et finalement, décembre nous demande de faire éclore ce pourquoi nous sommes faits. C’est en déconstruisant nos repères et en mettant les bonnes lunettes, que l’on va enfin trouver le courage de suivre notre légende personnelle.

Cela fait des années que l’on soigne notre passé, nos blessures, nos traumas. Aujourd’hui, on est à un point de pivot. Mais, pour combien de temps ? Je dirais pour 5 années encore intensives, puis 10 années pour stabiliser ces changements fondamentaux.

Que dit Lulumineuse sur ces changements fondamentaux ?

Aujourd’hui, j’ai la joie de lire ce post de Lulumineuse sur sa page Facebook, qui résume les grands changements fondamentaux que notre société est en train de traverser :

– Une perception du temps différente, moins linéaire, plus dans l’instant.

– Une capacité de gestion émotionnelle grandissante, incluant une capacité de recul, de relativisme intérieur.

– La montée de l’ambition, l’envie d’entreprendre, de créer, de se mettre au service, de développer sa propre activité, ses propres ressources, au service de l’humain.

– La volonté d’union de couple plus équilibrée, dans le respect mutuel, avec des valeurs d’échanges justes, de partages et de transparence.

– Les perceptions subtiles de plus en plus distinctes, des synchronicités multipliées, des retours quasi-instantanés de nos créations, pensées et actes.

– Un sentiment de détachement matériel, détachement des cadres trop rigides, repoussement des limites, envies d’ailleurs, de nouveau, nouveau mode de vie, nouvel environnement.

– Capacité d’auto-observation plus approfondie. Conversation avec soi-même avec plus de considération, de conscience de notre potentiel et responsabilité vis à vis de soi et de l’autre.

– Changement d’alimentation, moins dense, plus dans le respect du sacré, de la conscience de Gaïa.

– Envie d’union, de rassemblement entre les lumières éveillées plus intenses, de rencontres et de partages évolutifs.

– Capacité d’auto-guérison en conscience multipliée, volonté profonde d’alignement intérieure/extérieure, guérison des autres, compassion.

Rappelons que toutes ces modifications profondes nous demandent des réglages pouvant donner de nombreux symptômes ascensionnels tel que ceux ci :

– Humeur changeante, émotions contradictoires.

– Pertes de mémoires spontanées, déstabilisation dans les repères.

– Déséquilibre envies/réalisations, des difficultés à mettre en action ses idées en les mariant à ses propres ressources.

Séparations, divergences aux sein du couple, problèmes/manque de communication et de compréhension, conséquences et responsabilités vis à vis des enfants.

– Interprétation des signes parfois floue, changements des repères de notre ancien référentiel. Difficultés à lâcher prise, à faire confiance, à relativiser.

– Peur du manque récurrente, limitation de l’abondance par volonté de contrôle, de se rassurer, de prévoir, d’assurer.

– Peurs inconscientes qui se manifestent sous diverses formes, beaucoup sur le plan physique, émotionnel, relationnel mais aussi sur les plans plus élevés de notre vibration : peur de se perdre, de perdre pied.

– Incompréhension des états et agissements de l’autre, de son manque d’authenticité, de transparence, son envie de contrôle, de limites et de conditionnements illusoires.

– Résistances et peurs de se connaître, se connecter à son identité réelle, l’inconnu.

– Réactions de protection, réactions confuses, nouvelles, comportements changeants.

– Problèmes de digestion, maux localisés et spontanés, articulations, muscles, dents, céphalées, insomnies, perte ou regain spontané d’énergie vitale.

– Fossé conséquent entre les êtres, ceux qui persistent dans l’ancien et ceux prêts pour le nouveau, pour apprendre, pour accueillir.

(Fin de citation)

Qui es concerné par ces changements fondamentaux ?

A peu près tout le monde… Hahahha.

Toute la société est concernée au niveau global. Mais comme je l’explique dans mon image du sablier, c’est individuellement que le changement va avoir lieu. Et chaque être humain va tôt ou tard participer à ce grand changement en se voyant obligé par les évènements de sa vie à évoluer lui même. En fait, ce sont ces circonstances qui vont le pousser à faire un travail sur lui. Il va se libérer de mémoires encombrantes, se débarrasser de mécanismes de défense dépassés.

Ainsi, libéré de ses bagages inutiles, il pourra passer dans le petit entonnoir étroit du sablier. Ou le pont qui sépare les deux rives. Pour aller finalement construire ce nouveau monde qui l’attend de l’autre côté. Un monde où l’on est repartit à zéro et où l’on construit à partir de nouvelles bases ancrées sur nos valeurs et qui nous sommes.

le passage dans la 5D

En conclusion,

nous vivons dans un monde qui évolue en permanence, mais pas seulement. L’époque aussi dans laquelle nous vivons est une transition bien particulière entre deux périodes biens distinctes. C’est ce qui explique certaines incohérences dans notre quotidien. Cela explique aussi certains comportements violents ou réactions émotionnelles. Nous sommes en période de réajustement.

Tout est en train de se mettre en place, de trouver sa place.

 

Si tu veux aller plus loin, et que tu ne l’a pas déjà fait. Je te recommande de voir l’interview que j’ai réalisé avec Lulumineuse cette année.

 

De l’intelligence multiple au multipotentiel

intelligence multiple

Dans un monde où tout change, notre rapport à l’intelligence évolue également. On sait qu’il existe une panoplie de formes d’intelligences. Nous avons tous des sensibilités différences et certains sont plus doués que d’autres dans certains domaines et vice versa. Mais qu’est-ce vraiment que l’intelligence multiple ? Comment la détecter et éventuellement s’en servir ? Comment sortir du sentiment d’être médiocre alors qu’un potentiel dors en nous ?

Qu’est-ce que l’intelligence multiple ?

Howard Gardner définit l’intelligence multiple comme la possibilité d’identifier plusieurs types d’intelligence, notamment non reconnus à l’école. Nous avons tous potentiellement huit formes d’intelligences à la naissance.

La plus part des échecs scolaires sont liés à une non-reconnaissance de six des huit intelligences multiples.

Quelles sont les différentes formes d’intelligence ?

  • L’intelligence visiospaciale : aménager et visualiser des objets dans l’espace
  • musicale rythmique : reconnaitre des notes de musiques et des rythmes
  • verbale linguistique : aimer la beauté des mots et de leur signification
  • logique mathématique : plaisir au calcul et à la compréhension d’un déroulement logique d’idées
  • corporelle : bien utiliser son corps dans des activités sportives par exemple.
  • naturaliste : observer et identifier notre environnement, la nature, les animaux, les pierres, les plantes.
  • inter-personnelle : entrer en relation avec les autres.
  • intra-personnelle : apprendre à bien se connaître et se remettre en question.

Qu’est-ce qu’un multipotentiel ?

Le multipotentiel est une personne qui a développé plusieurs types d’intelligences et qui utilise son cerveau d’une façon qui est peu habituelle. On l’oppose souvent au profil du spécialiste qui est doué principalement dans un domaine qu’il va explorer à fond.

En général le multipotentiel a du mal à trouver sa place dans la société, car bien qu’il soit doué d’une intelligence multiple, il ne le voit pas en général. Il voit plutôt ses déficiences et ses carences qu’il tente de compenser par des mécanismes d’adaptation. On lui reproche souvent d’être instable, de ne pas aller au fond des choses ou de ne pas terminer ce qu’il commence.

Il arrive très souvent qu’un multipotentiel soit victime du syndrome de l’imposteur et imagine qu’en fait toutes les récompenses et les bons résultats qu’il obtient ne soient en fait que le résultat des erreurs des autres. Cette façon de refuser de voir son propre talent est très typique des surdoués également. Les surdoués ont un QI supérieur à la moyenne, souvent on les observe comme des multipotentiels ayant une intelligence multiple et une grande sensibilité émotionnelle. Mais ce sera sûrement le sujet d’un autre article …

Spécialiste, travailleur ou généraliste ?

J’accompagne des groupes de professionnels en reconversion. La question de l’intelligence multiple est abordée dans leur parcours et on remarque qu’il y a des réactions différentes à cette question. Certains se reconnaissent dans quasiment toutes les catégories d’intelligences. Alors que d’autres ne se reconnaissent que dans une ou deux de ces compétences.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Tout simplement que certaines personnes sont plutôt transversales, c’est le cas des multipotentiels, parfois aussi appelés Haut Potentiels. Alors que d’autres personnalités sont plutôt vues comme des spécialistes. Ce sont des personnes qui vont apprécier d’approfondir un sujet bien définit tout au long de leur vie. Ces spécialistes seront par exemple des chercheurs qui iront là où personne n’a creusé.

Pour donner de l’équilibre et de la richesse à notre société, nous avons besoin des deux types de profils. Certains sont chargés d’approfondir des thématiques, d’élaborer de longues et fastidieuses recherches. Les autres, très curieux, étudieront plusieurs domaines et les mettrons en liens les uns avec les autres. Ils construisent des ponts entre des idées qui n’ont pas l’habitude de se côtoyer, et c’est de là que née également l’innovation.

Nous avons besoin de profondeur et d’horizon pour développer la connaissance de façon stable et consolidée. La question est, dans lequel de ces deux profil vous reconnaissez-vous ? Et avez-vous aujourd’hui une place professionnelle adaptée à ce profil d’activités ?

Et après, on en fait quoi dans la nouvelle société ?

Comme on le voit tout au long de ce blog, nous sommes dans une période de changement global, nous allons vers l’économie intuitive. Qu’est-ce que cela signifie ? Et bien que même si dans l’ancien système, dans notre système éducatif nous avons cru que nous n’étions pas intelligents et nous nous sommes trouvé franchement pas doué, et bien il est possible de faire autrement ! Le monde change !

Envisagez maintenant que dans le nouveau monde que nous sommes en train de construire, nous sommes désormais capable de mettre en valeur d’autres types d’intelligences. Une intelligence multiple qui n’est ni inférieure, ni supérieure, simplement différente. 

Dans cette nouvelle civilisation, nous ne voulons plus d’une production industrielle qui ne prenne pas en compte l’intelligence naturaliste. Nous ne voulons plus des salariés qui ne sont pas doués d’intelligence interpersonnelle. Nous aspirons à trouver un conjoint doué d’une intelligence intrapersonnelle, capable de se remettre en question et d’apprendre de ses erreurs.

Ces compétences qui n’étaient pas valorisées à l’école, ou même parfois sanctionnées (comme le bavardage ou l’observation d’une fleur), sont maintenant nécessaires pour construire une société qui a du sens, et qui respecte l’environnement et ses habitants.

Comment allez-vous utiliser votre intelligence multiple ?

En partant du constat des carences de notre civilisation, nous sommes maintenant prêts à intégrer de nouvelles formes d’intelligence dans notre vie. Alors voici ma question :

Quel type d’intelligence avez-vous au fond de vous et n’a pas encore été mise à profit ? Comment pouvez-vous utiliser cette aptitude dans votre vie quotidienne et dans votre travail ? Quelle place voulez-vous donner à cette intelligence dans le monde que vous êtes en train de construire ?

 

Si tu as besoin d’en parler, je propose un parcours d’accompagnement en quatre séances individuelles, en visioconférence. Ensemble on peut parler de ton parcours, du sens que tu souhaites donner à ta vie et de ta stratégie pour utiliser tes compétences.