Coaching: comment trouver des clients grâce à Linked In?

comment trouver des clients grâce à linked in

Linked In est LE réseau social professionnel par excellence. En 2019, il comptait 260 millions d’utilisateurs actifs dans le monde dont 6,8 millions en France. Linked In est un outil très puissant pour développer ton activité de coaching…si tu sais t’en servir! 

créer un profil linked in qui marche
Un profil qui attire! https://www.linkedin.com/in/anne-bezon-redaction/

Créer un profil qui déchire

Trop souvent, les utilisateurs de Linked In ne font pas l’effort de se créer un profil digne de ce nom. Pourtant, c’est la base. Tu imagines rédiger ton CV à la va-vite sur un bout de papier? Eh bien, rédiger un profil ni fait ni à faire sur Linked In revient à cela. Si ton profil ne tient pas la route, tu ne donneras pas l’image de quelqu’un de professionnel en qui on peut avoir confiance. Pour un coach, avoue que ce n’est pas un bon début. Voici des points à respecter. 

  • Mettre une photo professionnelle et non une photo de toi à la plage
  • Mettre une bannière: évite de prendre celles proposées par Linked In. Tu peux en créer facilement sur Canva avec ton logo par exemple 
  • Faire attention à l’intitulé de ton activité: sois le plus précis possible et pense à ta cible. Réfléchis aux mots-clés qui pourront être tapés dans les moteurs de recherche
  • Bien définir ta cible: à qui t’adresses-tu? Rappelle-toi, s’adresser à tout le monde revient à ne s’adresser à personne. Qui as-tu envie d’aider? 
  • Rédiger la section infos: cette section est essentielle. Elle doit mettre en avant tes valeurs, tes offres, ta mission de vie. Quelles valeurs ajoutées apportes-tu? Pourquoi toi et pas un.e autre? Elle doit être claire, aérée et précise. 
  • Remplir toutes les sections: et j’ai bien dit toutes! Un profil incomplet est pénalisé par les algorithmes de Linked In (eh oui encore eux) et n’inspire pas confiance

Te voilà prêt à démarrer car ce n’est qu’un début. Comme pour tout réseau social, il faut être actif et réactif pour avoir des chances d’être visible. 

Construire un réseau cohérent

Sur Linked in, pas de followers mais des relations sur un réseau. Parmi ces relations se trouvent tes futurs clients, d’où l’intérêt de ne pas se tromper en le construisant. 

La base est de connaître ta cible. Qui sont tes clients idéaux? Au début, cela fait peur de se concentrer sur une partie de la population bien précise mais c’est essentiel. S’adresser à tout le monde est contre-productif car tu ne pourras pas produire du contenu de qualité pour tous. 

Une fois ta cible définie, il te reste à les trouver. Pense d’abord à tes connaissances dans la ‘vraie’ vie. Regarde dans le réseau de tes relations qui ont sûrement des personnes correspondant à ta cible. Utilise la barre de recherche pour trouver des personnes par lieu, entreprise, métier ou bien cherche des hashtags qui sont pertinents pour ton activité. Une fois des personnes repérées, envoie leur une demande pour rejoindre ton réseau. Tu n’oses pas? Dis-toi que tout le monde le fait et que s’ils ne veulent pas accepter ton offre, libre à eux. Personne ne t’en voudra. 

Attention! Au début, tu peux être flatté.e d’avoir des demandes mais ne les accepte pas toutes. Là encore, réfléchis à ce que cette personne peut t’apporter. Avoir d’autres coachs avec qui échanger peut être intéressant mais n’avoir que des coachs dans son réseau est contre-productif. Tes collègues ne sont pas tes clients, n’est-ce pas? Tu dois trouver le bon équilibre. 

comment trouver des clients de coaching grâce à linked in?

Publier du contenu de qualité

Comme pour tout ce qui concerne ta présence sur Internet, la qualité du contenu que tu proposes (blog, site, réseaux sociaux…) doit être au cœur de tes préoccupations. 

Sur Linked In, tu peux publier des posts. Rappelle-toi que c’est un réseau professionnel donc la photo de toi sur la plage à La Baule l’été dernier n’a pas lieu d’être ici. Par contre, tu peux la recycler pour Instagram. Alors que publier? Tu dois montrer ton expertise soit en exprimant ton avis ou en expliquant tes méthodes de coaching. Tu peux aussi republier un article que tu as lu sur le net. Linked In offre aussi la possibilité d’écrire des articles plus longs. C’est une possibilité intéressante même si je te conseille plutôt de publier tes articles sur ton propre blog afin d’augmenter le référencement de ton site sur les moteurs de recherche. 

Depuis quelques semaines, il est possible de publier des stories comme sur Instagram. Il est encore trop tôt pour savoir si cela a un impact positif. A suivre…

En tout cas, pour être efficace, pense à établir un calendrier éditorial. Je t’explique tout dans cet article, quel intérêt d’avoir un planning éditorial

Interagir avec son réseau

Comme je te l’expliquais un peu plus haut, il est important de montrer aux algorithmes que tu es actif sur le réseau. Tu dois publier régulièrement on l’a vu mais tu dois aussi interagir avec ton réseau. 

Like et commente les posts des membres de ton réseau. C’est le moment idéal de créer de renforcer le lien avec les membres que tu connais déjà mais aussi avec ceux qui ne sont pas encore dans tes contacts. Les amis de tes amis sont peut-être tes futurs clients

Utilise la messagerie Linked In en premier lieu avant d’utiliser l’adresse mail que la personne a renseignée sur son profil. D’abord, les adresses mail ne sont pas forcément les bonnes. Elles peuvent être anciennes ou ne sont pas celles que la personne utilise réellement. De plus, utiliser la messagerie Linked In plait aux algorithmes qui vont faire apparaitre ton profil et tes publications un peu plus souvent. 

comment utiliser linked in pour trouver clients

Eviter une approche trop commerciale

Être trop direct ne marche pas. Il faut d’abord instaurer un contact avec les personnes de ton réseau. Certains utilisent des messages automatiques du genre ‘bonjour. Voici ce que je propose…’. Je te déconseille vivement de suivre leur exemple. Cela n’inspire pas confiance et est vécu comme trop agressif

Bien sûr, ton but est de vendre ton coaching, nous sommes d’accord. C’est le cas de tous ceux qui sont sur ce réseau, soit ils cherchent du travail soit ils veulent vendre quelque chose. Personne n’est dupe. Mais il y a manière et manière de faire les choses. Prends l’exemple des restaurants qui ont recours à des rabatteurs dans la rue, ce n’est pas toujours agréable. C’est la même chose pour tes posts. N’essaie pas de vendre à tout prix tes offres de coaching. Parle de toi, de ta manière de concevoir ton métier, des solutions que tu apportes et tu verras que tu attireras les bonnes personnes à toi. 

Car là est la magie de Linked in: c’est un formidable outil de marketing inbound. C’est à dire qu’au lieu de prospecter de manière directe, les clients viennent à toi. Pas mal non? Si tu es fâché avec l’aspect marketing (comme bon nombre de coachs) je te propose de lire mon article sur le marketing digital pour les coachs qui te donnera les bases pour bien commencer. Tu peux aussi t’inscrire à ma formation Bien démarrer sur internet pour acquérir les outils de la nouvelle économie. 

Dernières astuces pour bien utiliser Linked In

N’oublie pas de demander des recommandations à tes clients que tu pourras reprendre sur ton site. 

Tu peux rejoindre des groupes qui partagent tes centres d’intérêt ou mieux, dans lesquels tu peux trouver ta cible potentielle. 

Enfin, dernière astuce (et crois moi peu de personnes la connaissent), tu peux personnaliser ton adresse Linked In afin de booster ton référencement et simplifier la recherche des personnes. Pour optimiser votre profil LinkedIn, va dans la rubrique Paramètres de ton compte pour personnaliser l’adresse web de ton profil en supprimant les chiffres.

Entrepreneur.e.s, pourquoi il est important d’avoir une routine?

pourquoi il est important d'avoir une routine pour réussir

Je dois bien te l’avouer, avant de devenir entrepreneure, j’étais totalement allergique à l’idée d’avoir des routines dans ma vie. Routine = ennui! Si j’ai choisi la voie de l’entrepreneuriat c’était justement pour ne pas voir se répéter les mêmes journées, collée derrière un ordinateur dans un bureau sans âme. Je voulais de l’action, du changement, bref l’opposé de la routine. 

Oui mais…

Je me suis vite rendu compte qu’avoir des routines était indispensable pour structurer mon entreprise, me professionnaliser et m’aider à atteindre de meilleurs résultats

Si certaines préconisent une routine plutôt extrême tel Hal Herold et sa célèbre méthode du Miracle Morning qui prône un réveil aux aurores tous les jours sans exception, d’autres sont plus raisonnables à l’instar de Marion Carrette, fondatrice de oui.car qui, elle, essaie de se lever le plus tard possible, comme elle l’explique dans l’article de Maddyness

Aujourd’hui je vais te parler de mes rituels qui marchent pour moi afin de te donner des idées pour que tu réussisses à trouver la routine qui te convient. 

calculer granddady power period

Le pouvoir du grand-père

Euh, Lucie? De quoi tu nous parles là? Alors si tu me connais un peu, tu sais que je suis sensible à la notion de phases et de cycles. Je parle notamment du cycle féminin dans mon article Les 4 phases du cycle féminin et entrepreneurial. 

La période du pouvoir du grand-père, en anglais ‘the granddaddy power period’ désigne une période de 3 à 5 semaines qui se répète chaque année et qui est une période propice pour faire des vœux afin qu’ils se réalisent. Je ne suis pas en train de vous vendre la lampe d’Aladin et son génie. Ici je vous parle des objectifs pour votre entreprise (même si vous pouvez faire des souhaits plus personnels). 

Ma période du pouvoir du grand-père tombe autour du 1er juillet, ce qui est idéal pour moi car j’aime faire un bilan à la moitié de l’année. Ai-je réalisé mes objectifs fixés en fin d’année précédente? Et quels sont mes souhaits pour la fin de l’année? 

Pour connaître quand se situe ta période propice, tu peux aller sur le site Janspiller.com. En 2 minutes, tu auras la réponse. N’hésite pas à me dire en commentaire quelle est ta période et si tu commences à entrer ce rituel dans ta vie. 

routine pour entrepreneur

Ma morning routine

Tous les matins, j’effectue les mêmes rituels qui me permettent de commencer ma journée sur de bonnes bases en me ressourçant et me mettant dans les bonnes conditions pour travailler. 

Je prends le temps de me réveiller en effectuant des étirements. Puis direction la salle de bains où je m’asperge le visage avec de l’eau froide (réveil et teint frais garantis). S’il y a bien un rituel dont je ne pourrais pas me passer c’est celui du café! Sans café, pas de journée! Son odeur me donne de l’énergie et le savourer est un véritable plaisir. D’ailleurs, pour ce faire, j’ai aussi un rituel. Je vais m’asseoir à côté de la table basse de mon salon qui est mon coin pour me ressourcer. J’y ai mis des bougies, mes cartes pour les oracles, mon cahier pour écrire et mon bullet journal pour écrire ou vérifier mes objectifs. 

Ensuite, je fais ma séance de yoga de 20 minutes, indispensable pour mon bien-être intérieur mais également physique. Finies les séances chez l’ostéopathe et vive un corps détendu et un dos sans douleur. Lorsqu’on passe des heures assis.e devant un ordinateur, il est important de prendre soin de son corps. Tu peux retrouver les séances que je te propose sur ma chaîne Youtube comme cette routine numéro 1 de Chakra couronne. 

Si j’ai le temps j’aime également écouter des podcasts inspirants. Je t’en propose une liste (non exhaustive) dans mon article 3 podcasts de développement personnel

Mes rituels pour clore la journée

En ce moment mon espace de travail se trouve dans mon salon là où je prends aussi mes repas et où le soir nous regardons un film pour nous détendre. Tu es peut-être en télétravail et dans la même situation que moi. Pas facile dans ces conditions de séparer vie pro et vie perso. Les rituels peuvent t’y aider. 

J’aime jouer sur les éclairages. Quand je travaille, je mets une lumière assez vive, source d’énergie. Et quand ma journée de travail est finie, j’aime mettre une lumière plus tamisée et allumer des bougies

Les odeurs peuvent aussi créer des ambiances différentes avec de l’encens pour se relaxer (contrairement à l’odeur du café indispensable le matin!)

La musique est aussi un élément que j’aime utiliser pour séparer mes différentes activités ou au contraire, l’absence de bruits pour travailler. 

bullet journal

Mon rituel indispensable: mon bullet journal

Comme je te l’explique dans mon article, Après le digital, le bullet journal, ce cahier qui ne me quitte plus est un élément indispensable pour pouvoir m’organiser. Un de mes rituels est de le relire à chaque fin de mois pour faire le bilan des tâches que j’ai accomplies (check!) et celles que je n’ai pas réussi à terminer. L’idée est de faire le tri, sans se mettre la pression. Parmi ces tâches non réalisées, lesquelles ai-je envie de garder, de continuer ou de reprendre? Lesquelles ne font plus partie de mes objectifs? Par exemple, parmi les tâches que je n’ai pas fini au mois de juin se trouve la refonte de mon cahier interactif pour trouver sa mission de vie sur lequel ma super graphiste est en train de travailler. D’ailleurs je t’invite à aller le voir de plus près parce que franchement, il est canon et en plus il est utile! L’avoir inscrit dans mon bullet journal me permet de maintenir le cap et d’atteindre mes objectifs. 

Il est tellement facile de se laisser distraire par notre quotidien et ses imprévus. Avoir des mini-rituels dans ta vie te permettra de ne pas stresser face aux imprévus et tu auras vraiment l’impression de diriger ta vie.

Si tu veux écouter le podcast sur lequel se base cet article, c’est par ici que ça se passe. Bonne écoute!

Comment savoir si c’est le bon moment pour changer de métier?

oser se reconvertir, oser la reconversion

Si tu es arrivé sur mon blog, c’est sûrement que tu as tapé le mot ‘reconversion’ dans un moteur de recherche. Et si tu as tapé le mot ‘reconversion’ c’est que l’idée de changer de métier te trotte dans la tête. J’ai une bonne nouvelle pour toi: tu es tout à fait normal! Te voilà rassuré!

9 français sur 10 ont envie de changer de métier. 14% des jeunes diplômés dotés d’un bac+5 affirment avoir changé de cap professionnel 2 ans après avoir obtenu leur diplôme et 43% fuient leur premier poste après une vingtaine de mois. Ces chiffres montrent à quel point le modèle de l’emploi à vie dans la même entreprise est dépassé. 

Mais changer de métier n’est pas évident. Comment savoir si c’est le bon moment pour te reconvertir? Voici des pistes pour ta réflexion. 

Tu t’ennuies dans ton travail

Attention, l’ennui peut être mortel, ou en tout cas t’amener lentement mais sûrement vers une dépression. Comme je t’explique dans mon article, brown-out et bore-out ou quand le travail perd son sens, ne plus trouver de sens à son travail ou avoir l’impression désagréable de stagner et de ne pas exploiter assez tes compétences peuvent entraîner un profond malaise voire une pathologie. Il est bon de réagir avant d’en arriver là et de penser à une reconversion professionnelle.

Tu ne vois pas d’évolution possible

Tu as l’impression d’avoir fait le tour de ton poste et tu ne vois pas comment évoluer. Tu exécutes des tâches de manière automatique un peu comme un robot. Tu ne ressens plus aucune stimulation intellectuelle. C’est une situation difficile à tenir sur le long terme, tu ne crois pas? 

Ton travail n’est pas assez reconnu

Être reconnu pour son travail est très important et cela ne passe pas forcément par un salaire important ou des augmentations. Si ton supérieur ne te félicite jamais, si tu n’as jamais accès à des promotions, alors il est peut-être temps d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs. 

oser la reconversion professionnelle, comment savoir si c'est le bon moment pour se reconvertir?

Tu ne partages plus les valeurs de ton entreprise

… ou tu ne les as jamais partagées! Chaque entreprise a des valeurs qui lui sont propres, une identité bien à elle et ne pas partager ces valeurs entraîne un sentiment de souffrance, voire des problèmes éthiques si tu attaques tes propres valeurs. Cela n’est pas tenable sur la durée et peut te mener à une dépression. 

Tu ne supportes pas ta hiérarchie

Ton manager t’insupporte, tu n’es pas d’accord avec ton DRH ou ton N+1. Soit tu t’opposes et c’est le conflit, soit tu te tais et tu rumines. Dans les 2 cas, tu n’es pas épanoui dans ton travail et la situation risque de devenir compliquée. Même si ton manager change, rien ne dit que cela s’arrangera car ce sont peut-être les façons de faire imposées par l’entreprise elle-même. 

Ton entreprise est en difficulté

Ok cela revient un peu à t’encourager à quitter le navire qui est en train de couler mais il faut être réaliste. Si tu sens que les choses vont mal, il est préférable de commencer à chercher ailleurs et cela peut-être un excellent moment pour changer de métier radicalement, qu’en penses-tu? Parfois la vie est bien faite et nous envoie les bons signaux au bon moment, encore faut-il être prêt à les interpréter. 

comment oser se reconvertir et savoir que c'est le bon moment pour une reconversion professionnelle

Ton travail risque de disparaître

Et je ne parle pas seulement d’un possible licenciement, non, je parle bien d’une disparition totale de ton métier! Pourquoi? Parce que la révolution digitale est en marche et que le monde du travail tel qu’il est aujourd’hui ne sera plus du tout le même dans quelques années. Beaucoup de métiers sont amenés à disparaître et/ou à évoluer. La nouvelle économie intuitive nous oblige à nous réinventer et pourquoi pas à créer notre propre activité. Excitant non? 

Tu n’as plus envie d’aller au travail

Tous les matins c’est la même chose: tu as l’impression d’avoir un boulet à chaque pied. Traîner les pieds est un euphémisme. Tu as plutôt l’impression de traîner tout ton corps pour aller au travail. Rien à faire, tu n’arrives plus à trouver de motivation. Aller au travail à reculon n’est pas une solution à long terme et cela indique qu’il est temps de réfléchir à un changement dans ta vie professionnelle. 

Tu penses à changer de métier de plus en plus souvent

Tu te renseignes sur internet, tu lis des témoignages de personnes qui ont sauté le pas, tu écoutes des podcasts sur le sujet. Comme je te le disais, si tu es là aujourd’hui, en train de lire cet article sur la reconversion prouve que l’idée est là en toi, comme une petite graine qui n’attend qu’une chose, pousser. 

Tu as raison de te renseigner et de prendre ton temps mais si tu te reconnais dans la description que je viens de faire, alors je t’encourage à passer à la vitesse supérieure. Je ne vais pas te faire le couplet de ‘la vie est courte’ mais je le pense très fortement! 

Lorsqu’on doit effectuer un changement, c’est toujours le premier pas qui coûte le plus. Les autres suivent plus facilement. 

Tu hésites encore? Tu as besoin d’aide supplémentaire pour être sûr de prendre la bonne décision avant d’oser une reconversion professionnelle? Je te propose de t’aider grâce à mon cahier d’exercice interactif à télécharger. Tu vas pouvoir te poser les bonnes questions, trouver ta vraie mission de vie afin de choisir un métier qui te correspond vraiment. Être heureux au travail, c’est possible!

Reconversion professionnelle: comment faire?

reconversion, comment faire?

Ton travail ne te stimule plus? Tu ne trouves plus de sens aux tâches qu’on te demande d’effectuer? Tu ne te reconnais plus dans les valeurs de ton entreprise? Alors il est peut-être temps de penser à une reconversion. Si tu as encore des doutes sur ce sujet, je te propose de commencer par la lecture de mon article sur la reconversion professionnelle, comment savoir si c’est le bon moment? 

Ça y est? Tu l’as lu? Tu penses que c’est effectivement le bon moment pour toi? Parfait! Maintenant tu te poses sûrement la question: comment faire pour se reconvertir

Tu as peut-être peur de te tromper, de ne pas arriver à gagner assez d’argent avec ta nouvelle activité. C’est normal et c’est la raison pour laquelle 9 français sur 10 pensent à changer de métier mais on estime que seulement 20% ont osé sauter le pas. 

Tu as envie de faire partie de ce groupe mais tu ne sais pas par où commencer? Suis-moi, je vais te guider. 

Comment faire pour se reconvertir?

Tu dois apprendre à te connaître

Quelles sont tes compétences? Quels sont tes rêves? Que veux-tu vraiment? Il est parfois difficile de répondre à ces questions tant la société nous pousse à prendre des décisions rapidement. L’orientation scolaire se base sur des résultats dans des matières identiques pour tout le monde mais ne prend en compte ni les aspirations ni les soft skills des élèves. Résultat: certains étudiants se retrouvent dans un parcours qui ne correspond pas à leurs envies les plus profondes. 

Si tu as l’opportunité de faire un bilan de compétences, saisis cette chance. Tu peux aussi te diriger vers un bilan qui mêle compétences et développement personnel comme celui de Switch Collective (que tu peux suivre à distance si tu veux). Cela te permettra de te poser les bonnes questions et de faire le bilan calmement, sans pression extérieure. 

Tu as besoin de te libérer de tes pensées limitantes qui ont pour origine ton éducation ou la pression de la société. Ce temps d’introspection est indispensable pour réussir ta reconversion

Définis ta mission de vie

Tu peux l’appeler ta voie, ton projet de vie, ta vocation, ta légende personnelle . Simon Sinek, dans sa conférence Ted, parle du ‘why’, le pourquoi

Que veux-tu apporter à la société, au monde dans son ensemble? Pourquoi es-tu sur terre? Oui, je sais, ça met la pression mais au fond, si tu as envie de changer de métier, autant réfléchir à ce que tu veux vraiment faire tu ne crois pas? 

Liste toutes tes envies, même les plus improbables. Tu auras le temps d’être réaliste plus tard. Tu as toujours rêvé d’être astronaute? Vas-y, écris-le. 

Il est important de ne pas brider ton imagination et tes envies. Au final, tu devrais voir un fil conducteur apparaître, quelque chose qui relie tes idées. Et petit à petit, tu vas pouvoir définir ta mission de vie en commençant ta phrase par ‘je veux…’. 

comment faire pour se reconvertir? Reconversion, comment faire?

Fais coïncider tes rêves et la réalité

Une fois que tu as défini ta mission de vie, tu peux passer à la suite. À présent, tu peux commencer à trouver quel métier peut correspondre à cette mission. Soit il va s’agir d’un travail déjà existant, soit tu vas devoir te créer un métier sur-mesure. 

Tu as trouvé mais tu n’es pas sûr d’avoir toutes les compétences requises? C’est bien, cela veut dire que tu as bien fait ton travail, celui qui consiste à lister toutes tes compétences et que tu es réaliste sur toi-même! Heureusement, il existe des formations sur à peu près tout maintenant. Là encore, renseigne-toi, prends le temps de trouver la ou les formations qu’il te faut. 

Parle de ton projet à tout le monde

Une fois qu’une idée a germé dans ton esprit, parles-en autour de toi et à tout le monde, même à ton boulanger! Cela a plusieurs avantages. Si ton idée est encore balbutiante, tu vas pouvoir l’affiner grâce aux retours des gens ou grâce à leurs conseils. Peut-être qu’ils connaissent quelqu’un qui connait quelqu’un qui fait le métier que tu rêves de faire. Autre avantage, si ton idée de reconversion est plus avancée, tu pourras la tester et voir si tu es à l’aise pour en parler, si ton projet est clair et bien compris par tes interlocuteurs. Si ce n’est pas le cas, c’est le signe qu’il faut le retravailler davantage. 

Tu as besoin d’aide et tu aimerais un cadre plus structuré pour être sûr de faire le bon choix? Je te propose de télécharger mon cahier d’exercice interactif dans lequel tu retrouveras un guide complet pour t’amener à te poser les bonnes questions grâce à des exercices et des vidéos.

Pourquoi trouver son pourquoi est si important?

trouver sa mission de vie, son pourquoi

Je suis intimement convaincue que si tout le monde trouvait sa mission de vie, son pourquoi il est sur cette terre, tout irait mieux! 

Nous avons de la chance de vivre dans une période où les consciences s’éveillent. Nous ne voulons plus être des hamsters qui courent dans leurs roues, sans but, jusqu’à épuisement. La vie active se résumait auparavant à une course effrénée pour avoir un meilleur travail afin de gagner plus et dépenser plus et se créer des besoins qui exigeaient encore plus d’argent, etc…

Notre définition du bonheur change et avec elle, celle de l‘épanouissement professionnel.

trouver un sens à sa vie, trouver son pourquoi, sa mission de vie

Trouver sa mission de vie, un concept de plus en plus présent

Depuis quelques temps, nous nous réveillons et nous nous posons la question: à quoi rime tout ça? À quoi ça sert de gagner toujours plus d’argent en faisant un travail qui n’a pas de sens pour acheter des choses dont on a pas besoin? 

Le bonheur est redéfini. Si avant il était synonyme de réussite sociale et donc d’argent in fine, aujourd’hui pour être heureux, il faut que notre vie ait un sens. La crise sanitaire que nous venons de traverser a accéléré encore un peu plus ce processus. 

Le monde nous a envoyé un appel à l’aide, nous prouvant encore une fois qu’il souffrait. Mais cette souffrance n’est pas qu’écologique, elle est aussi présente dans le monde de l’entreprise où des personnes subissent des conditions de travail déplorables ou sont victimes d’une perte de sens, souffrant de brown-out ou de bore-out. Si tu veux en savoir plus sur ces nouvelles pathologies, je t’invite à lire mon article à ce sujet.  

Faire un travail qui n’a pas/plus de sens pour toi n’est pas tenable sur le long terme.

Tu dois trouver ta mission de vie!

Il est temps que ça change et je compte sur toi, oui, oui, toi qui es en train de lire cet article. Tu es un des petits grains de sable du sablier. Pour l’instant, tu es peut-être encore en haut, la partie où tu te poses des questions, où tu vois les maux de la société, où tu cherches à donner un sens à ta vie. En bas, la nouvelle société t’attend, celle de l’économie intuitive.

Tu dois attribuer ta contribution. Je suis persuadée que nous sommes tous des éléments d’un même ensemble et que nous pouvons tous changer le monde si nous réalisons ce pour quoi nous sommes faits. Il y a autant de missions de vie que d’êtres humains! Tout le monde peut contribuer à sa façon à rendre le monde meilleur, le plus difficile est de re-trouver comment.

Trouver un sens à sa vie, sa voie, son chemin de vie, sa mission de vie, son pourquoi, sa légende personnelle

Comment trouver ta mission de vie?

Tu peux l’appeler ta voie, ton but sur la terre, ton chemin de vie, tu l’appelles comme tu veux, l’important est de le trouver. 

Tu dois d’abord te demander ce que tu veux vraiment. Dans notre société où tu bouges en permanence à 100 à l’heure, nous avons rarement l’occasion de nous poser cette question. Quand vient le moment de l’orientation scolaire, le choix se base sur nos compétences, rarement sur nos goûts ou nos rêves. Alors demande-toi ce qui te rend vraiment heureux. Tu peux aussi te poser la question: et si demain tout s’arrêtait, quels seraient mes regrets? 

Ensuite, identifie tes valeurs, ce qui te tient réellement à cœur. Voici quelques exemples de valeurs : sérénité, enthousiasme, indépendance, beauté, humour, naturel, simplicité, perfectionnisme, sérieux, ambition…

Liste tes talents, tes qualités, tes compétences. Qu’est-ce qui est facile à faire pour toi? Quelles activités as-tu plaisir à faire et t’apporte ce sentiment de sérénité où tu perds la notion de temps, ce qu’on appelle le flow

Tu as très envie de trouver ta mission de vie? Bravo! Mais tu ne sais pas par où commencer? Pas de panique!

Je te propose de télécharger mon cahier d’exercice interactif qui regroupe des exercices et vidéos qui te permettront de te poser les bonnes questions afin de trouver ton pourquoi.

La sadhana de l’ère du verseau

40 jours de Sadhana

Une sadhana est une routine quotidienne dans la tradition Yogique. Plus spécifiquement dans le Yoga de la Kundalini, on réalise une Sadhana spécialement conçue pour aider au passage vers l’ ère du verseau. Période astrologique dans laquelle nous sommes entrés en 2010, 2012 environ. La Sadhana de l’ère du verseau est une pratique collective de 2h30 qui doit être réalisée avant le lever du soleil.

Pendant le confinement, j’ai reconnecté avec ce type de Yoga que j’avais découvert en Andalousie. Les cours en ligne m’ont enfin permis de pratique ces méditations, alors qu’il n’existe pas de prof de Kundalini dans ma ville en France. Plusieurs profs de KundaYoga on proposé des directs pendant le confinement. Et pour accompagner la période de déconfinement, Odile Chabrillac et ses deux acolytes Elodie et Laetitia nous ont invité à un défit un peu fou : Réaliser la sadhana de l’ère du verseau de façon collective pendant 40 jours en direct sur instagram.

C’est ainsi que je me suis retrouvée à me réveiller à 6h du matin pendant plusieurs semaines, pour retrouver plus de 200 inconnus qui se connectent en même temps que moi. Le live démarre tous les jours à 6h15 sur un compte instagram différent (faut suivre !!). On commence par le mantra d’ouverture (Adi Mantra), quelques échauffements, parfois un pranayama, puis les 7 mantras de l’ère du verseau. Les mantras sont été diminués de 50% de leur temps habituel afin de rentrer dans les contraintes techniques d’instagram.

C’est en fait une mini sadhana qui est proposée, et en direct depuis ton salon en pyjama. Ce que je trouve génial pour se familiariser avec cette approche qui peut être un peu rude sinon pour une première fois. Au bout de plusieurs jours, les mantras deviennent familiers, on connait par coeur l’ordre des chants et les mouvements que l’on peut associer à chaque méditation. On arrive à voir les spécificités de chaque prof et cela rend l’expérience riche et variée.

Les mantras de l’ère du verseau

Si tu veux les écouter tranquillement chez toi, j’ai concocté deux playlistes pour suivre :

Quelques replay pour découvrir toi aussi les mantras de l’ère du verseau

Pour aller plus loin

Qu’est-ce que le Kundalini Yoga ? https://www.yogom.fr/quest-ce-que-le-yoga-kundalini/

Les questions concernant la Sadhana du 11mai2020 au 19juin2020 par Odile Chabrillac :  https://odilechabrillac.blogspot.com/2020/05/masadhana.html?m=1

Les mantras de la Sadhana de l’ère du verseau : https://odilechabrillac.blogspot.com/2020/05/les-mantras-de-la-sadhana-de-lere-du.html

La méditation Kirtan Kriya que j’ai fait pendant 40 jours

Brown-out et bore-out, ou quand le travail n’a plus de sens

ennui au travail, quand le travail n'a plus de sens, brwon out et bore out

Tu connais sans doute le burn-out, ce mal provoqué par un travail trop exigeant et intrusif qui consume de l’intérieur toute ton énergie et qui te laisse sur le carreau. Je t’en parle dans cet article par exemple. Un patron tyrannique, des mails envoyés à une heure du matin avec URGENT écrit comme objet, la boule au ventre en allant au travail tous les jours, bref le stress absolu. Ce terme est entré dans le langage de tous les jours. Mais connais-tu ses petits cousins, messieurs brown-out et bore-out? Non? Laisse-moi te les présenter, ils sont pas mal dans leur genre. 

Le bore-out

‘Bore’ signifie littéralement ‘s’ennuyer’ en anglais. Cette pathologie est engendrée par un ennui au travail pouvant conduire à un état dépressif. 

Si certains voient le fait d’être payé à ne rien faire comme le rêve absolu, la plupart d’entre nous le voyons comme un cauchemar! Passer ses journées (ou une bonne partie) à ne rien faire, tuer le temps comme on peut, voilà ce que 32% des salariés européens disent vivre au quotidien. 

En cause, un manque de stimulation avec des tâches qui ne sont pas à la hauteur de leurs compétences, une mise à l’écart ou placardisation, un métier non supprimé mais vidé de son sens. 

Contrairement à son cousin le burn-out, le syndrome d’épuisement au travail, le bore-out est encore tabou. Pourquoi? Parce qu’oser dire que l’on est payé pour s’ennuyer dans un monde où le chômage est important parait indécent. Mais les nouvelles générations dénoncent ce genre d’emploi de plus en plus car elles sont en quête de sens. La sécurité de l’emploi tellement appréciée et recherchée auparavant ne suffit plus à les attirer. 

Tu souffres peut-être de bore-out si tu ressens ces symptômes: 

  • Anxiété
  • Déprime
  • Désintérêt pour ton travail 
  • Erreurs à répétition
  • Lenteur dans les tâches effectuées
  • Sentiment de fatigue
  • Isolement par rapport à tes collègues de travail
  • Fait de te sentir frustré, sous-évalué ou inutile
  • Si tu as développé des habitudes palliatives (grignotages, cigarettes, alcool…)
brown out, bore out ou quand le travail n'a plus de sens, bullshit jobs

Le brown-out

Le brown-out se traduit littéralement par ‘baisse de courant’. Il exprime la douleur et le malaise face à un travail qui n’a pas/plus de sens, dont on ne comprend pas l’intérêt ou quand sa place même dans l’entreprise ne fait plus sens. En gros, on a du travail mais on a l’impression désagréable qu’il ne sert strictement à rien. Ce sont les fameux ‘bullshit jobs’ dont on entend de plus en plus parler. Mais ça peut être également un métier qu’on voulait réellement faire et qui nous déçoit, comme un enseignant déçu par l’attitude des élèves. 

Contrairement au burn-out qui provoque un épuisement rendant la personne qui en souffre incapable de continuer à travailler, la perte de sens liée au brown-out met du temps à se traduire dans les faits. La personne souffrant de brown-out reste opérationnelle mais des symptômes apparaissent. 

Tu souffres peut-être de brown-out si tu te reconnais dans les points ci-dessous

  • Tu as l’impression de plus en plus travailler mais sans aucun intérêt
  • Tu as l’impression d’être inutile dans ton travail
  • Tu penses que ton travail est inutile
  • Tu traînes les pieds pour aller aux réunions et quand tu y es, tu ne participes plus du tout
  • Tu trouves des excuses pour ne pas aller au travail

Si tu veux en savoir plus sur le brown-out je t’invite à lire mon article Brown out : La recherche de sens dans son métier

Que peux-tu faire si tu souffres de bore-out ou de brown-out?

Ces 2 pathologies sont synonymes de souffrance au travail et je vais te dire une chose: non, le travail n’est pas obligé d’être synonyme de souffrance! Tu peux aimer ton travail, oui, oui, c’est tout à fait possible et même souhaitable! 

Prends du temps pour te poser les bonnes questions: que veux-tu faire réellement? Quelle est ta mission de vie? Que te manque-t-il dans ton travail? 

Je te propose mon aide pour trouver ta mission de vie et un travail adapté à tes envies. Pour cela, télécharge mon cahier interactif dont les exercices interactifs et les vidéos t’aideront à enfin te poser les bonnes questions et à avancer. 

Quels réseaux sociaux pour les coachs?

quels réseaux choisir pour coachs

Je préfère te prévenir tout de suite pour qu’il n’y ait pas de tensions entre nous, il n’y a pas de réponse unique à cette question, désolée. Mais ne t’en vas pas tout de suite! Dans cet article, je vais quand même te livrer des informations importantes concernant chacun des réseaux sociaux pour que tu puisses faire le bon choix. Tu es toujours là? Parfait! Alors c’est parti pour une description de chaque réseau social. 

Le but des réseaux sociaux

Avant toute chose, nous devons nous mettre d’accord. Lorsque je parle des réseaux ici, je ne parle pas de tes comptes personnels que tu as peut-être déjà et sur lesquels tu postes des photos prises lors de tes dernières vacances au soleil. Ici nous parlons bien d’une utilisation à des fins marketing pour booster ton activité de coaching. Les règles du jeu sont donc différentes. 

La présence sur les réseaux sociaux est indispensable. Cela permet de prospecter et trouver de nouveaux clients, de montrer ton expertise grâce à du contenu de qualité, de créer une communauté, de t’informer et te tenir au courant des tendances et des nouvelles problématiques rencontrées par ton persona

Tout cela semble assez évident. Ce qui l’est moins, c’est de savoir quel réseau social choisir? 

Voici un tour d’horizon des réseaux et de leurs spécificités. 

utiliser facebook quand on est coach

Facebook

Il est le réseau le plus utilisé à travers le monde avec plus de 2 milliards d’utilisateurs! Sa croissance ralentit depuis quelques années mais il reste malgré tout incontournable dans la planète internet. 

C’est un réseau généraliste qui regroupe tous les profils de la société. Le contenu que l’on peut y poster est très varié (articles, vidéos, photos…) ce qui permet une grande créativité et une adaptation à sa cible. 

A noter que l’on peut créer une page pro qui offre des fonctionnalités intéressantes pour fonder une stratégie marketing et la faire évoluer dans le temps. Il existe aussi la possibilité de créer des groupes privés dont on peut réserver l’accès aux membres d’une formation par exemple. 

Le plus de Facebook

Son côté généraliste qui permet de toucher une large partie de la population

Le moins de Facebook

Son algorithme rend difficile la visibilité d’un post classique et favorise les posts sponsorisés, c’est à dire payants. 

Tu dois aller sur Facebook si

Tu as envie de partager différents types de contenu ou de créer un groupe privé. 

twitter pour les coachs

Twitter

Twitter est le réseau de flux d’informations. Il se caractérise par ses fameux tweets très courts (140 caractères) qui limitent le type de contenu que l’on peut y poster. C’est un réseau social sur lequel il faut être extrêmement réactif car un tweet a une durée de vie de 24 minutes environ. On peut accompagner les tweets d’une photo ou d’une vidéo et des fameux hashtags. 

Le plus de Twitter

C’est un réseau hyper réactif, bien suivi par les grandes marques et les jeunes. C’est aussi le réseau idéal pour effectuer une veille globale. 

Le moins de Twitter

Il faut être très réactif en se connectant très régulièrement. De plus, il faut axer sa communication sur le contenu type actualité. 

Tu dois aller sur Twitter si

Tu as du temps et que tu as envie ou besoin d’effectuer une veille sur les thématiques qui peuvent intéresser ton persona

utiliser linked in quand on est coach

Linked In

C’est le réseau professionnel par excellence. Ce réseau peut impressionner au début car on a l’impression de passer un entretien d’embauche en remplissant notre profil qui ressemble à un vrai CV. Les posts sur Linked In doivent toujours se faire sous forme de textes mais on peut y rajouter des liens vers des vidéos ou d’autres sites. On peut également créer une page pour son entreprise en plus de sa page personnelle. 

Le plus de Linked In

Il reste le numéro un pour se créer un véritable réseau et pour prospecter. 

Le moins de Linked In

Ce réseau est plus orienté B2B (business to business). Cela veut dire que si tu t’adresses plutôt à des particuliers, tu auras plus de mal à y trouver un intérêt. 

Tu dois aller sur Linked In si

Tu t’adresses à des entreprises. 

instagram pour les coachs

Instagram

Instagram a connu une hausse constante d’utilisateurs ces dernières années. Ce réseau est basé sur les photos que l’on poste accompagnées d’un texte relativement court. On peut aussi utiliser les stories dans lesquelles on peut se filmer ou créer des visuels attrayants grâce à différentes applications.  Si tu veux voir un compte vraiment inspirant, je te conseille celui de Camille, Girl Go Green. Tu peux lire et écouter son interview sur le blog.

Instagram est un réseau très apprécié par les marques qui l’utilisent pour fédérer une communauté et aussi car elles peuvent mettre en place une fonctionnalité shopping. 

Le plus d’Instagram

La créativité est mise en valeur. 

Le moins d’Instagram

C’est un réseau très chronophage sur lequel il faut être présent tous les jours. De plus, il fait la part belle aux photos et pas au contenu écrit. 

Tu dois aller sur Instagram si

Tu es créatif et que tu as du temps

Tik Tok

Le petit dernier qui a connu une progression spectaculaire pendant le confinement. Le concept est simple: une vidéo, un montage un peu marrant, de la musique et c’est parti. Les utilisateurs sont jeunes et les contenus assez légers. 

Le plus de Tik Tok

La créativité est à l’honneur encore plus que sur Instagram

Le moins de Tik Tok

Créer des vidéos qui fonctionnent prend beaucoup de temps

Tu dois aller sur Tik Tok si

Tu t’adresses à des jeunes ou si tu as envie de prospecter de manière décalée

pinterest pour marketing digital des coachs

Pinterest

Pinterest est un peu à part car il est à mi-chemin entre un réseau social et un moteur de recherche.  Ce site permet aux utilisateurs de créer des catégories (tableaux), d’y ranger les illustrations (épingles) en fonction de leur thématique et de partager cet album photo virtuel. Les commentaires sont possibles mais l’interaction directe n’est pas ce que viennent chercher les utilisateurs de cette plateforme. Pinterest est avant tout une source d’inspiration. A noter qu’il y a une majorité de femmes qui utilisent Pinterest. 

Le plus de Pinterest

S’il est bien utilisé, ce réseau permet de booster le référencement naturel de ton site en ramenant du trafic vers ce dernier. 

Le moins de Pinterest

Il faut absolument créer des visuels attractifs pour arriver à se démarquer. 

Tu dois aller sur Pinterest si

Tu t’adresses majoritairement à des femmes et si tu es créatif. 

Si tu as envie d’aller plus loin afin de maîtriser les différents réseaux sociaux et te permettre de développer ton activité de coaching, je te propose de rejoindre ma formation Bien démarrer sur internet qui te permettra de maîtriser tous les fondamentaux pour débuter.

Le marketing digital pour les coachs

quelle stratégie de marketing digital adopter uand on est coach?

La crise que nous venons de traverser (et que nous sommes toujours en train de vivre) l’a prouvé: il est impossible de faire l’impasse sur une présence sur internet, même pour les coachs! Savoir se vendre sur internet grâce au marketing digital n’est pas inné et peu d’écoles de coaching proposent des formations sur ce sujet. 

Les coachs voient souvent le marketing comme un gros mot qui fait référence à ceux qui essaient de vendre des glaces aux eskimos. Mais c’est faux, le marketing peut être fait de manière éthique. Qu’on le veuille ou non, il est de toute façon devenu incontournable pour exister, que l’on propose du coaching en face à face ou à distance. 

Voici quelques principes pour t’aider à y voir plus clair. 

quelle stratégie de marketing digital adopter quand on est coach?

Quelle stratégie de marketing digital adopter pour trouver tes clients en coaching?

Chercher des clients, prospecter, voici des mots qui font frémir! Démarcher fait souvent très peur. Mais je te rassure! Tu n’es pas obligé d’aller frapper aux portes de tes voisins. Ce temps-là est heureusement révolu…grâce à internet! Il existe deux types de marketing digital: inbound et outbound

Inbound marketing

Cette stratégie permet d’attirer des clients potentiels sans recourir à des publicités. Pour cela, il faut créer du contenu. Ce contenu peut prendre plusieurs formes:

  • Des articles de blog
  • Des vidéos 
  • Des podcasts
  • Des livres blancs…

Ton contenu doit être riche et pertinent pour ta cible. Il doit montrer ton expertise, ton approche, tes valeurs. Il doit rassurer tes clients potentiels (appelés prospects en marketing) et te permettre de les transformer en contacts qualifiés via un formulaire dans lequel ils laisseront leur adresse mail par exemple. Tu peux ainsi créer ta liste de contacts et la faire grossir au fur et à mesure. 

Ce contenu te permet également de booster le référencement naturel de ton site. Les moteurs de recherche valorisent la qualité des contenus ainsi que la nouveauté. Donc plus tu publies, plus tu as de chances de te retrouver sur la première page de recherche. 

Avantages de l’inbound marketing:

  • Peu coûteux 
  • Mieux adapté à ta cible
  • Parfait pour communiquer sur les réseaux sociaux
  • Très efficace pour générer des prospects
  • Traçabilité de tes actions 
  • Création de ta base de prospects via des formulaires de contact sur ton site 

Inconvénients de l’inbound marketing

  • Peut être (très) chronophage
  • Résultats ne sont pas immédiats
  • Si tu dépends trop des réseaux sociaux, tu maîtrises moins tes données
  • Les algorithmes des réseaux sociaux peuvent changer du jour au lendemain et donc il faut s’adapter et se tenir au courant régulièrement
stratégie marketing digital pour coachs

Outbound marketing

Plus traditionnel, il consiste à aller chercher le prospect en poussant des actions commerciales vers lui. Ces actions sont des messages marketing, des publicités, des promotions… 

Il regroupe des techniques payantes avec l’achat de publicités sur les réseaux sociaux par exemple et des techniques gratuites comme l’envoi à tes contacts qualifiés d’emails parlant de tes offres ou bien des newsletters mettant en avant tes nouvelles formations. 

Avantages de l’outbound marketing

  • Rapide à mettre en place
  • Résultats peuvent arriver très rapidement
  • Permet d’atteindre une large cible plus vite

Inconvénients de l’outbound marketing

  • Peut repousser les prospects en paraissant trop agressif et intrusif
  • Demande un investissement financier

Quelle méthode de prospection choisir?

La meilleure méthode à utiliser est de mélanger les 2! Un savant mélange de prospection directe et indirecte te permettra une très grande visibilité. A toi de définir tes objectifs et de comprendre les attentes de ton persona afin de mettre en place la stratégie qui te correspond. Ne t’inquiète pas, tout n’a pas besoin d’être parfait du premier coup. Une stratégie se travaille dans le temps et se compose d’essais plus ou moins réussis. Sois patient et tu seras récompensé. 

rester soi même pour vendre son activité de coaching

Vendre en restant soi-même, c’est possible!

Et je dirai même plus: c’est indispensable. Si tu as déjà tapé le mot ‘coach’ dans la barre de recherche, tu as dû te rendre compte que tu n’étais pas le seul. Comment exister et se faire remarquer au milieu de tous ces autres coachs? En étant toi-même, tout simplement! 

Personal branding

Ta plus belle carte de visite c’est toi. Parle de tes valeurs, de ta vision du coaching, des solutions que tu souhaites apporter aux problèmes rencontrés par ton persona. Si tu es honnête, les gens le sentiront et te feront confiance, ce qui est la base pour aller vers un coach, tu ne crois pas? De plus, tu attireras les personnes qui partagent les mêmes valeurs que toi et avec qui tu auras plaisir à travailler donc toi aussi tu seras gagnant.   

Si tu doutes, reviens toujours à ton pourquoi, ta mission. Cela doit être ton fil conducteur, ne le perds jamais de vue. N’essaie pas de copier ce que font les concurrents. Tu es unique et c’est ce qui fait ta force. Si tu parles de toi et de tes offres avec passion, ta crédibilité sera assurée et les bonnes personnes viendront à toi.  

Sois généreux

Une des réticences que l’on peut avoir à l’égard d’internet est le manque de contact humain et son côté artificiel. S’il est vrai que les relations ne sont pas les mêmes qu’en face à face, il n’en reste pas moins que sur internet, on peut créer de vrais liens. C’est d’ailleurs une étape indispensable si tu veux avoir une chance de percer.  

Plus tu vas partager avec d’autres thérapeutes ou des personnes intéressées par ton approche, plus tu vas étendre ton réseau et donc ta liste de prospects. Apporte tes connaissances à ta communauté, commente les articles de tes collègues et tu verras que très vite, les retours seront là. Crée du contenu de qualité que tu offres gratuitement. Si les gens sont conquis par ce contenu, ils viendront vers toi pour en demander plus.  

Ne reste pas seul

Si malgré toute ta bonne volonté tu n’arrives pas à faire grandir ta visibilité sur internet, ne reste pas seul. Tu peux rejoindre des groupes de discussion sur les réseaux sociaux ou bien des réseaux professionnels qui te permettront d’échanger avec d’autres professionnels. 

Tu peux également décider de te former. Sache que je propose une formation pour bien démarrer sur les internet dans laquelle je te livre les clés pour maîtriser ton marketing digital et ainsi faire décoller ton activité. 

Pourquoi les coachs n’aiment pas internet

pourquoi coachs ont peur d'internet

Tu es coach? Bravo. Tu as envie d’aider le plus de personnes possibles? Très bien. Tu as peur d’internet? C’est normal, tu n’es pas seul je te rassure. Beaucoup de coachs et de thérapeutes sont mal à l’aise avec leur présence sur internet. D’où vient ce malaise? Je te propose un petit tour d’horizon des raisons qui expliquent pourquoi les coachs limitent leur présence sur internet et je te propose des solutions adaptées à chaque point.  

prendre le temps de créer vraie stratégie de marketing digital quand on est coach est essentiel

Pas le temps d’être sur internet

Créer un site internet, poster sur les réseaux sociaux, commenter les articles, tout cela est chronophage, c’est vrai. Tu te dis que tu ferais mieux d’utiliser ton temps à faire tes comptes ou bien à prospecter de nouveaux clients. Sauf que c’est justement grâce à ta présence sur internet que tu pourras avoir de nouveaux clients (et donc avoir des choses à mettre dans la rubrique revenus). 

Comment faire pour trouver le temps ? 

Il existe des outils qui permettent de planifier les posts sur les réseaux sociaux comme Hootsuite ou Social Pilot. Cela ne remplacera pas tes commentaires mais tu auras quand même gagné beaucoup de temps. De plus, les plateformes de création de sites et de blogs offrent la possibilité de planifier la parution d’articles. Tu peux ainsi réserver un créneau dans ton emploi du temps pour rédiger plusieurs articles qui seront publiés à différents moments sans que tu aies besoin de t’en soucier. 

Pas d’argent à investir pour ta stratégie digitale

Avoir un beau site coûte forcément beaucoup d’argent. Et puis il y a les pubs payantes. C’est souvent l’impression que les gens ont lorsqu’on évoque une présence sur internet. Mais c’est faux. 

Comment faire? 

Il existe beaucoup de plateformes qui permettent de créer des sites gratuitement. Les fonctionnalités sont moins poussées que celles proposées par des sites payants mais pour débuter cela peut tout à fait suffire. Beaucoup d’applications gratuites sont disponibles et permettent de créer du contenu à l’aspect professionnel. De plus, être présent sur les réseaux sociaux est gratuit. Grâce à une stratégie d’inbound marketing, les publicités payantes ne seront pas une obligation, en tout cas pas dans un premier temps. 

investir dans une stratégie marketing quand on est coach

Tu ne sais pas quel contenu créer sur internet

Tu es coach, pas webmaster. C’est normal. Tu ne peux pas être un expert dans tous les domaines! 

Comment apprendre à créer du contenu? 

Il existe des milliers de tutos sur internet qui expliquent comment se servir d’internet. Pas mal, non? Avec un peu de patience, tu trouveras forcément les informations qui te manquent. Sinon, la meilleure solution est bien sûr de te faire accompagner et de te former, comme avec la formation Bien démarrer sur internet que je propose et qui te permettra de dépasser ton appréhension en te donnant les clés pour débuter ton activité sur internet. 

Peur que ce ne soit pas adapté à ton type de coaching

Je ne te connais pas personnellement mais je peux quand même te dire que ce n’est pas possible! Non je n’ai pas de dons de voyance, juste un ordinateur et un moteur de recherche qui me prouvent que tout le monde peut bénéficier d’une présence sur internet. Et si tu ne vois personne qui propose le même type de coaching que toi, tant mieux, cela veut dire que tu as trouvé une niche, un angle d’approche où il y a moins de concurrence. 

Comment adapter ta stratégie de marketing à ton offre de coaching? 

Tu dois apprendre à connaître parfaitement ton persona: quelles sources d’information utilise-t-il? Sur quels réseaux sociaux passe-t-il son temps? Quels sont ses problèmes? Tu dois trouver le bon canal et la bonne manière de communiquer. Peut-être que des vidéos seront plus appropriées ou bien un podcast. Il y a forcément des solutions digitales qui correspondent à ton type de coaching.  

Tu vois, il n’y a plus de raison pour que tu n’aies pas une présence sur internet qui fasse décoller ton activité de coaching. Alors, tu commences quand?