Multipotentiels: 5 conseils pour réussir son CV à tous les coups (et un truc à éviter absolument!)

rédiger CV quand on est multipotentiel

Qui dit multipotentiel ou zèbre ou surdoué ou HP (liste à compléter), dit forcément profil atypique. Là où la majorité des gens vont pouvoir remplir les cases d’un CV de manière traditionnelle et linéaire avec un chemin clairement défini, les multipotentiels vont eux avoir beaucoup de mal à savoir bâtir un CV. Comment choisir un objectif en particulier quand on a 10,000 envies à la seconde? Comment énumérer toutes les compétences en une ou 2 pages? Bref, rédiger son CV peut vite devenir un casse-tête pour les multipotentiels et les zèbres. Si tu es dans ce cas-là, je vais t’aider à réussir ton CV pour ne plus effrayer et dérouter les recruteurs. 

rédiger CV multipotentiel

Soigner la forme du CV

Je te connais petit zèbre, tu as une créativité débordante. C’est génial mais parfois il faut la canaliser un peu. Selon le travail pour lequel tu postules, tu peux te permettre plus ou moins de liberté. Par exemple, si tu postules pour un job dans un bureau, ton CV devra rester dans l’ordre du sérieux. Au contraire, si tu rêves de travailler pour une entreprise ultra créative alors là c’est open bar, fais-toi plaisir! Tu l’auras compris, le maître mot c’est ADAPTATION

Mais s’adapter ne veut pas dire se renier complètement. Je ne te dis pas non plus de prendre un modèle tout fait, tout triste sur internet ou Pôle emploi. Tu as le droit et même le devoir de montrer ta personnalité et ton côté différent. Il faut se faire remarquer et se démarquer des autres candidats. 

Avoir un seul objectif (pas 10!)

Un CV sans objectif c’est comme un carambar sans blague, ça ne marche pas. Tu dois clairement indiquer pour quel travail tu postules. Oui je sais qu’au moment où tu postules, tu penses déjà au prochain métier que tu voudras faire et quel défi tu voudras relever mais là pour l’instant, on se concentre sur 1 objectif s’il te plait! Les recruteurs ont besoin de savoir que tu sais ce que tu veux (hum hum). Penser à ton objectif te forcera aussi à savoir si ce travail est vraiment celui que tu veux. Fais des recherches sur l’entreprise, sur le poste proposé, sur l’environnement. N’oublie pas qui tu es et comment tu fonctionnes. Un open space n’est peut-être pas une bonne idée. Un manque total de liberté ou de challenges non plus… Bref, fais tes devoirs et tu auras un objectif clair et une motivation au plus haut! 

Ne pas faire un CV à rallonges

En France, le CV est traditionnellement sur une page, parfois 2. Alors, oui, il va falloir que tu choisisses parmi tes 1000 compétences, tes 150 hobbies et tes 35 expériences professionnelles. Comment? En ciblant parfaitement les attentes de l’entreprise. Décortique l’annonce s’il y en a une. Si ta candidature est spontanée, regarde et épluche le site de l’entreprise, essaie de contacter des employés, cherche sur les réseaux sociaux. Tu dois choisir ce qui est le plus cohérent et ce que l’entreprise recherche. Il y aura des trous dans ton CV dans la chronologie mais peu importe, car ton CV ne sera pas chronologique mais par compétences

cv pour haut potentiel et zèbre

Faire un CV par compétences

La vie d’un multipotentiel est rarement linéaire. Que ce soit à l’école avec un parcours scolaire chaotique ou dans le milieu professionnel. Par conséquent, un CV de type chronologique ne marchera pas et tant mieux, car il n’est pas vendeur non plus. 

Faire un CV par compétences te permet de classer et créer des ponts entre tes différentes expériences professionnelles ou extra-scolaires. 

Si le recruteur te pose des questions plus précises sur la chronologie, pas de souci. Mets en avant ta curiosité, ton appétence pour découvrir de nouvelles choses, ton ouverture d’esprit. Je ne vais pas te mentir: oui ça peut faire peur car certains vont y voir de l’instabilité. Mais tu ne peux pas mentir, tu es comme ça alors autant jouer à fond la carte de la différence et de l’atout pour l’entreprise (pense formation interne, évolution…). Et si l’entreprise n’aime pas ton profil, c’est peut-être un mal pour un bien. Cela peut vouloir dire qu’elle ne partage pas tes valeurs. 

Mettre en avant tes centres d’intérêt

On lit parfois qu’il ne faut plus mettre ses hobbies ou ses centres d’intérêt une fois les études finies. C’est faux! Pour tout le monde mais encore plus pour les HP. Les recruteurs accordent une attention particulière à cette section (qui doit être à la fin et qui ne doit pas prendre la moitié de la page on est d’accord) si elle est rédigée avec soin et intelligemment. 

Si tu mets dans cette section: lecture, cinéma et voyages il y a de fortes chances que le recruteur ne lui accorde pas plus de 1 milliseconde et qu’il ne te pose aucune question. Trop déjà vu une million de fois et trop ennuyeux. Next! 

Ton but? Rendre cette partie originale et pertinente pour un entretien d’embauche. Pense singularité et compétences. Reprenons notre liste. 

Plutôt que mettre lecture, sois plus précis. Quels genres? Livre préféré (ça en dit long souvent)? Si tu lis dans une ou des langue.s étrangère.s, dis le! Même chose pour cinéma. Développe les voyages qui t’ont le plus marqué, dis si tu as voyagé seul. 

Si tu pratiques des sports, n’oublie pas de mettre si tu es capitaine ou si tu fais des compétitions. 

Pense à transmettre le plus possible ta personnalité, ta curiosité, ta différence. Il faut te vendre et te démarquer par rapport aux autres candidats. 

Bonus: le truc à éviter absolument

Tu es HP? Bravo. Tu as envie de mettre ton score de test de QI sur ton CV? Mauvaise idée! La douance fait souvent peur. C’est comme ça. Un recruteur (qui sera probablement votre supérieur) peut avoir peur que tu sois plus intelligent que lui, et donc que tu puisses lui voler son job. A cause de quelques zèbres qui sont insupportables, les gens ont parfois cette image du HP prétentieux. 

Donc mieux vaut ne pas mettre ton score QI. Ta personnalité, tes compétences seront bien visibles sur ton CV si tu as suivi mes conseils! 

Pour avoir plus de conseils ou tout simplement pour discuter avec d’autres zèbres, tu peux rejoindre les ateliers gratuits pour zèbres. Ou sinon, je peux t’accompagner individuellement en coaching. Tu peux prendre un RDV directement sur mon site et les séances se font à distance.

Comment savoir si c’est le bon moment pour changer de métier?

oser se reconvertir, oser la reconversion

Si tu es arrivé sur mon blog, c’est sûrement que tu as tapé le mot ‘reconversion’ dans un moteur de recherche. Et si tu as tapé le mot ‘reconversion’ c’est que l’idée de changer de métier te trotte dans la tête. J’ai une bonne nouvelle pour toi: tu es tout à fait normal! Te voilà rassuré!

9 français sur 10 ont envie de changer de métier. 14% des jeunes diplômés dotés d’un bac+5 affirment avoir changé de cap professionnel 2 ans après avoir obtenu leur diplôme et 43% fuient leur premier poste après une vingtaine de mois. Ces chiffres montrent à quel point le modèle de l’emploi à vie dans la même entreprise est dépassé. 

Mais changer de métier n’est pas évident. Comment savoir si c’est le bon moment pour te reconvertir? Voici des pistes pour ta réflexion. 

Tu t’ennuies dans ton travail

Attention, l’ennui peut être mortel, ou en tout cas t’amener lentement mais sûrement vers une dépression. Comme je t’explique dans mon article, brown-out et bore-out ou quand le travail perd son sens, ne plus trouver de sens à son travail ou avoir l’impression désagréable de stagner et de ne pas exploiter assez tes compétences peuvent entraîner un profond malaise voire une pathologie. Il est bon de réagir avant d’en arriver là et de penser à une reconversion professionnelle.

Tu ne vois pas d’évolution possible

Tu as l’impression d’avoir fait le tour de ton poste et tu ne vois pas comment évoluer. Tu exécutes des tâches de manière automatique un peu comme un robot. Tu ne ressens plus aucune stimulation intellectuelle. C’est une situation difficile à tenir sur le long terme, tu ne crois pas? 

Ton travail n’est pas assez reconnu

Être reconnu pour son travail est très important et cela ne passe pas forcément par un salaire important ou des augmentations. Si ton supérieur ne te félicite jamais, si tu n’as jamais accès à des promotions, alors il est peut-être temps d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs. 

oser la reconversion professionnelle, comment savoir si c'est le bon moment pour se reconvertir?

Tu ne partages plus les valeurs de ton entreprise

… ou tu ne les as jamais partagées! Chaque entreprise a des valeurs qui lui sont propres, une identité bien à elle et ne pas partager ces valeurs entraîne un sentiment de souffrance, voire des problèmes éthiques si tu attaques tes propres valeurs. Cela n’est pas tenable sur la durée et peut te mener à une dépression. 

Tu ne supportes pas ta hiérarchie

Ton manager t’insupporte, tu n’es pas d’accord avec ton DRH ou ton N+1. Soit tu t’opposes et c’est le conflit, soit tu te tais et tu rumines. Dans les 2 cas, tu n’es pas épanoui dans ton travail et la situation risque de devenir compliquée. Même si ton manager change, rien ne dit que cela s’arrangera car ce sont peut-être les façons de faire imposées par l’entreprise elle-même. 

Ton entreprise est en difficulté

Ok cela revient un peu à t’encourager à quitter le navire qui est en train de couler mais il faut être réaliste. Si tu sens que les choses vont mal, il est préférable de commencer à chercher ailleurs et cela peut-être un excellent moment pour changer de métier radicalement, qu’en penses-tu? Parfois la vie est bien faite et nous envoie les bons signaux au bon moment, encore faut-il être prêt à les interpréter. 

comment oser se reconvertir et savoir que c'est le bon moment pour une reconversion professionnelle

Ton travail risque de disparaître

Et je ne parle pas seulement d’un possible licenciement, non, je parle bien d’une disparition totale de ton métier! Pourquoi? Parce que la révolution digitale est en marche et que le monde du travail tel qu’il est aujourd’hui ne sera plus du tout le même dans quelques années. Beaucoup de métiers sont amenés à disparaître et/ou à évoluer. La nouvelle économie intuitive nous oblige à nous réinventer et pourquoi pas à créer notre propre activité. Excitant non? 

Tu n’as plus envie d’aller au travail

Tous les matins c’est la même chose: tu as l’impression d’avoir un boulet à chaque pied. Traîner les pieds est un euphémisme. Tu as plutôt l’impression de traîner tout ton corps pour aller au travail. Rien à faire, tu n’arrives plus à trouver de motivation. Aller au travail à reculon n’est pas une solution à long terme et cela indique qu’il est temps de réfléchir à un changement dans ta vie professionnelle. 

Tu penses à changer de métier de plus en plus souvent

Tu te renseignes sur internet, tu lis des témoignages de personnes qui ont sauté le pas, tu écoutes des podcasts sur le sujet. Comme je te le disais, si tu es là aujourd’hui, en train de lire cet article sur la reconversion prouve que l’idée est là en toi, comme une petite graine qui n’attend qu’une chose, pousser. 

Tu as raison de te renseigner et de prendre ton temps mais si tu te reconnais dans la description que je viens de faire, alors je t’encourage à passer à la vitesse supérieure. Je ne vais pas te faire le couplet de ‘la vie est courte’ mais je le pense très fortement! 

Lorsqu’on doit effectuer un changement, c’est toujours le premier pas qui coûte le plus. Les autres suivent plus facilement. 

Tu hésites encore? Tu as besoin d’aide supplémentaire pour être sûr de prendre la bonne décision avant d’oser une reconversion professionnelle? Je te propose de t’aider grâce à mon cahier d’exercice interactif à télécharger. Tu vas pouvoir te poser les bonnes questions, trouver ta vraie mission de vie afin de choisir un métier qui te correspond vraiment. Être heureux au travail, c’est possible!

Reconversion professionnelle: comment faire?

reconversion, comment faire?

Ton travail ne te stimule plus? Tu ne trouves plus de sens aux tâches qu’on te demande d’effectuer? Tu ne te reconnais plus dans les valeurs de ton entreprise? Alors il est peut-être temps de penser à une reconversion. Si tu as encore des doutes sur ce sujet, je te propose de commencer par la lecture de mon article sur la reconversion professionnelle, comment savoir si c’est le bon moment? 

Ça y est? Tu l’as lu? Tu penses que c’est effectivement le bon moment pour toi? Parfait! Maintenant tu te poses sûrement la question: comment faire pour se reconvertir

Tu as peut-être peur de te tromper, de ne pas arriver à gagner assez d’argent avec ta nouvelle activité. C’est normal et c’est la raison pour laquelle 9 français sur 10 pensent à changer de métier mais on estime que seulement 20% ont osé sauter le pas. 

Tu as envie de faire partie de ce groupe mais tu ne sais pas par où commencer? Suis-moi, je vais te guider. 

Comment faire pour se reconvertir?

Tu dois apprendre à te connaître

Quelles sont tes compétences? Quels sont tes rêves? Que veux-tu vraiment? Il est parfois difficile de répondre à ces questions tant la société nous pousse à prendre des décisions rapidement. L’orientation scolaire se base sur des résultats dans des matières identiques pour tout le monde mais ne prend en compte ni les aspirations ni les soft skills des élèves. Résultat: certains étudiants se retrouvent dans un parcours qui ne correspond pas à leurs envies les plus profondes. 

Si tu as l’opportunité de faire un bilan de compétences, saisis cette chance. Tu peux aussi te diriger vers un bilan qui mêle compétences et développement personnel comme celui de Switch Collective (que tu peux suivre à distance si tu veux). Cela te permettra de te poser les bonnes questions et de faire le bilan calmement, sans pression extérieure. 

Tu as besoin de te libérer de tes pensées limitantes qui ont pour origine ton éducation ou la pression de la société. Ce temps d’introspection est indispensable pour réussir ta reconversion

Définis ta mission de vie

Tu peux l’appeler ta voie, ton projet de vie, ta vocation, ta légende personnelle . Simon Sinek, dans sa conférence Ted, parle du ‘why’, le pourquoi

Que veux-tu apporter à la société, au monde dans son ensemble? Pourquoi es-tu sur terre? Oui, je sais, ça met la pression mais au fond, si tu as envie de changer de métier, autant réfléchir à ce que tu veux vraiment faire tu ne crois pas? 

Liste toutes tes envies, même les plus improbables. Tu auras le temps d’être réaliste plus tard. Tu as toujours rêvé d’être astronaute? Vas-y, écris-le. 

Il est important de ne pas brider ton imagination et tes envies. Au final, tu devrais voir un fil conducteur apparaître, quelque chose qui relie tes idées. Et petit à petit, tu vas pouvoir définir ta mission de vie en commençant ta phrase par ‘je veux…’. 

comment faire pour se reconvertir? Reconversion, comment faire?

Fais coïncider tes rêves et la réalité

Une fois que tu as défini ta mission de vie, tu peux passer à la suite. À présent, tu peux commencer à trouver quel métier peut correspondre à cette mission. Soit il va s’agir d’un travail déjà existant, soit tu vas devoir te créer un métier sur-mesure. 

Tu as trouvé mais tu n’es pas sûr d’avoir toutes les compétences requises? C’est bien, cela veut dire que tu as bien fait ton travail, celui qui consiste à lister toutes tes compétences et que tu es réaliste sur toi-même! Heureusement, il existe des formations sur à peu près tout maintenant. Là encore, renseigne-toi, prends le temps de trouver la ou les formations qu’il te faut. 

Parle de ton projet à tout le monde

Une fois qu’une idée a germé dans ton esprit, parles-en autour de toi et à tout le monde, même à ton boulanger! Cela a plusieurs avantages. Si ton idée est encore balbutiante, tu vas pouvoir l’affiner grâce aux retours des gens ou grâce à leurs conseils. Peut-être qu’ils connaissent quelqu’un qui connait quelqu’un qui fait le métier que tu rêves de faire. Autre avantage, si ton idée de reconversion est plus avancée, tu pourras la tester et voir si tu es à l’aise pour en parler, si ton projet est clair et bien compris par tes interlocuteurs. Si ce n’est pas le cas, c’est le signe qu’il faut le retravailler davantage. 

Tu as besoin d’aide et tu aimerais un cadre plus structuré pour être sûr de faire le bon choix? Je te propose de télécharger mon cahier d’exercice interactif dans lequel tu retrouveras un guide complet pour t’amener à te poser les bonnes questions grâce à des exercices et des vidéos.