comment vendre prestation coaching

Categories:

Lors du Sommet du Déclic, que j’ai organisé en collaboration avec Alizée , coach professionnelle de Dare, Win and Shine, nous avons vécu des moments incroyables. J’en profite pour te dire que si tu n’as pas pu assister à toutes les conférences ou si tu n’as pas eu le temps de regarder toutes les interviews, tu peux retrouver l’intégralité du sommet en te procurant le pack des replays. Tu y retrouveras aussi tous les ateliers que l’on a animés avec Alizée ainsi que les interviews inspirantes des experts qui sont venus à nos côtés. Lors d’une interview, nous avons parlé vente et plus particulièrement, difficultés pour vendre!

Les zèbres et l’empathie

Lors de l’interview d’Alexandra , coach professionnelle d‘Au Temps des Rêves, nous avons échangé sur le persona. Si tu as déjà fait un coaching avec moi ou si tu me suis régulièrement sur les réseaux ou sur le blog, tu sais à quel point cette notion est importante pour tout entrepreneur! Je t’en ai parlé plus en détails dans mon article Coaching, qu’est-ce-que le persona ou client idéal. Le persona est ton client idéal que tu dois absolument définir quand tu crées ton service ou ton produit. A qui t’adresses-tu? Qui est ton client idéal? Quels sont ses besoins? Etc…

Lors de l’interview, nous avons parlé empathie et plus particulièrement, manque d’empathie envers le persona.  Je sais que cela peut sembler bizarre mais tu vas comprendre de quoi il s’agit.

Mon persona à moi est le zèbre. Par définition les zèbres font preuve de beaucoup d’empathie. Ils ont aussi un aspect hypersensible, multipotentiel. Ils ont la pensée en arborescence et la vision globale (pour aller plus loin, abonne-toi à ma chaine Youtube sur les zèbres). J’accompagne donc les zèbres ou les thérapeutes et très souvent, ils ne forment qu’une même et seule personne. 

Un des gros travers des zèbres est justement le trop-plein d’empathie. Ils ressentent la douleur de leur interlocuteur à tel point qu’ils ont l’impression que c’est de leur faute. Et le problème c’est que cette empathie très forte peut faire mal. Ressentir la souffrance de l’autre et en plus se sentir responsable de cette souffrance n’est pas un sentiment très agréable. 

La conséquence de cela est que les zèbres peuvent avoir tendance à se protéger. Pour ne plus souffrir, ils vont être tentés de se couper de l’autre, de mettre une distance pour ne plus souffrir. Cela se passe en particulier en dehors des séances qui prennent une grande énergie chez les zèbres-thérapeutes. 

Le problème majeur de cela est ce que j’ai remarqué très souvent: le moment où le zèbre-thérapeute fait preuve du moins d’empathie est au moment de la vente de son service! 

Ce qui le pousse à se mettre à son compte et à devenir thérapeute, c’est à dire l’envie plus forte que tout d’aider les autres, est à l’origine de sa difficulté à vendre!! 

Mon conseil pour faire face à cette difficulté

Si tu es toi-même concerné par ce problème de manque d’empathie dans la phase de vente, je te conseille de lire le livre de Dale Carnegie, Comment se faire des amis

Ce grand classique du développement personnel (aussi utilisé dans les entreprises) t’explique comment chaque relation peut être basée sur le principe du gagnant-gagnant. Il montre que toute relation est basée sur les besoins et les gains de chacun qui doivent être respectés de manière équitable. 

Regardons le processus de vente selon cet angle. 

Si tu essaies de vendre ton service de coaching à 1000 euros à un client potentiel et que tu as peur de le faire, tu es connecté sur tes propres besoins. Tu oublies totalement le besoin de ton client potentiel d’accéder à la thérapie. Tu oublies que la thérapie que tu lui proposes à beaucoup plus de valeur que les 1000 euros qui vont te revenir

Donc si tu as du mal à vendre, je t’encourage à te concentrer sur les besoins de ton client. Reconnecte-toi à ton grand sens d’empathie. Tu te rendras compte que pour lui, c’est en fait beaucoup moins douloureux de te payer 1000 euros que de continuer à vivre avec ses problèmes! Tu as la solution pour l’aider et c’est ton devoir de lui apporter. Donc vendre, c’est prendre en considération la souffrance de ton client potentiel. 

Ne te concentre pas sur tes peurs, tes besoins. Concentre-toi sur les besoins et la valeur de ce que tu apportes à ton client. 

Si tu as besoin d’aide pour aller plus loin sur ce sujet , si tu sens que tu as du mal à vendre tes services ou produits, si pour toi vendre = souffrir, alors je t’encourage à prendre rendez-vous avec moi. Je t’aiderai à dépasser cette peur et cette souffrance pour te reconnecter à ton empathie si puissante et positive.

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *