Fais le bilan calmement avec Switch Collective

fais le bilan calmement

La semaine prochaine démarre la prochaine formation de Switch Collective. C’est un programme en 6 semaines pour aider celles et ceux qui se posent des questions à faire le point sur leur vie. Cette formation s’appelle “Fais le bilan calmement“, elle est proposée dans les locaux de Switch Collective et en ligne.

C’est le prochain départ en ligne que je vais animer comme formatrice. J’ai la joie d’encadrer un groupe de personnes qui se posent les questions avant de faire un choix important. C’est toujours très enrichissant et émouvant de voir des personnes qui sont à la recherche de sens à leur travail.

Fais le bilan calmement

C’est une formation en ligne avec le soutient d’un formateur et d’une promotion d’autre apprenants. C’est un parcours d’apprentissage quotidien riche en contenu et exercices. Chaque semaine les participants se retrouvent pour une soirée d’échange et d’exercices en binômes.

On va travailler sur tes peurs, tes besoins, tes envies. On va étudier plusieurs outils de développement personnel comme le test du MBTI et les profils de médecine Ayurvédique. La collaboration avec tes buddys vont t’aider à comprendre qui tu es. Devoir expliquer des choses intimes à un inconnu nous aide à nous comprendre nous même. Ecouter l’autre nous aide encore plus à comprendre ce que nous sommes et ne sommes pas.

Pour avoir suivi la formation moi même, je sais que les rendez-vous hebdomadaires et les exercices quotidiens deviennent addictifs après quelques semaines. Après la formation, tu peux bien entendu garder contact avec les autres participants, et entrer dans la Switch Familly, une communauté de personnes qui ont également switché.

Pour les inscriptions

Nous proposons une réduction de 10€ à ceux qui s’inscrivent grâce au code de réduction : LUCIE453

fait le bilan calmement switch collective

Les femmes sont-elles prises au sérieux sur le web ?

la transformation est en marche

Dans le cadre de la réflexion sur la place des femmes au travail, et sur le web, je suis tombée sur un documentaire passionnant. Ce documentaire a été écrit, produit et réalisé par Léa Bordier et Lisa Miquet et vient de sortir ce mois-ci. Elles interviewe plusieurs femmes qui prennent la parole sur Youtube pour parler d’autre chose que de make up.

Ici les femmes interviewées dénoncent la pression des réseaux sociaux et parfois même le harcèlement. Quand on se rend publique, on s’expose à une grande violence des inconnus qui restent anonymes. Elles partagent également leurs moments de doutes et de blocages. Ces vidéastes ont le sentiment qu’elles ont besoin d’avoir encore plus de diplômes que leur homonymes masculins pour être crédible.

Voici la liste des Youtubeuses interviewées dans ce projet :
Esther Taillifet : https://www.youtube.com/user/EstherSS…
Lola Dubini : https://www.youtube.com/user/Loladub63
Sophie Riche : https://www.youtube.com/channel/UCNUI…
Klaire – Klaire fait grr : https://www.youtube.com/channel/UCXGr…
Guilhem Malissen – Masculin Singulier / Guilhem de YouTube : https://www.youtube.com/user/Masculin… & https://www.youtube.com/channel/UCa0w…
Alma : https://www.youtube.com/channel/UCA2O…
Charlie – Les Revues du Monde : https://www.youtube.com/channel/UCnf0…
Florence Porcel : https://www.youtube.com/channel/UC9Ha…
Gwen – Sweetie : https://www.youtube.com/user/SweetieYTB
Shirley – Je Suis modeste : https://www.youtube.com/user/JeSuisMo…
Ina Mihalache – Solange Te Parle : https://www.youtube.com/user/SolangeT…
Mx Cordelia : https://www.youtube.com/user/cordelia… & https://www.youtube.com/channel/UCbIO…
Nathalie Odzierejko – Natoo : https://www.youtube.com/user/ptitenatou
Marion Seclin : https://www.youtube.com/user/ElleMady
Ginger Force : https://www.youtube.com/user/GingerFo…
Naya Ali – La Ringarde : https://www.youtube.com/channel/UCScU…
Margot – Vivre Avec : https://www.youtube.com/channel/UCH3H…
Eloïse Wagner – 911 Avocat : https://www.youtube.com/channel/UC1g4…

50 femmes inspirantes

Comme tu le sais, j’ai entrepris un projet d’interviewer 50 entrepreneuses inspirantes. Ce qui est intéressant c’est que les femmes que nous interrogeons sont complètement différentes et complémentaires. Le but est de montrer que oui, il est possible d’entreprendre quand on est une femme. Que d’autres ont osé prendre la parole et s’exposer, et qu’elles n’en sont pas mortes. Chaque témoignage est une graine d’espoir qui est semée et fait germer un projet en chacun de nous.

Peut-on allier altruisme et business ?

altruisme

L’altruisme est-il compatible avec le monde de l’entreprise ? De plus en plus de publications témoignent de cette tendance de fond. Les managers transforment leur démarche pour devenir plus humanistes. Moins de chiffres et d’objectif, plus de motivation et d’encouragements. C’est la transformation du manager qui fouette en leader qui guide.

“Nous avons intérêt au succès de nos voisins, des générations suivantes, de nos clients” Jacques Attali

La nouvelle entreprise

Avant on déléguait aux ONG et grandes organisations le changement social, maintenant on a pris conscience que les choix des entreprises et des personnes qui travaillent dans leur équipe sont un facteur d’évolution de la société.

La nouvelle entreprise a pris conscience qu’en restant dans un esprit compétitif et individualiste, elle n’irai pas bien loin. Nous sommes obligé de nous intéresser au bonheur de l’autre, car c’est par lui qui passe le sentiment de complétude de notre propre bonheur. La vie ne peut-être que par l’altruisme.

On observe ces graines d’altruisme dans le commerce équitable, l’agriculture biologique, l’entreprise libérée, l’économie collaborative, le lean management et tous ces mouvements émergents.

L’entreprise altruiste.

Vous l’avez compris, nous n’avons plus le choix, nous devons faire évoluer le modèle économique dans lequel nous travaillons. L’altruisme n’est plus un choix, c’est une obligation. De la même façon que nous avions fait une révolution pour instaurer les droits de l’homme, nous allons maintenant construire une société où l’homme prend ces responsabilités envers les autres.

Pour mon bien être, j’ai tout intérêt à ce que les personnes autour de moi soient heureuses. Bien que les religions aient tentées de nous instruire comme vivre les uns avec les autres, dans la bienveillance et l’empathie, nous avions besoin de l’expérimenter par nous même. Nous avons expérimenté la liberté individuelle, ses conséquences et ses limites. Nous décidons aujourd’hui de mettre le bonheur, individuel et altruiste, au coeur de nos préoccupations.
Laisser la place à l’expression, à l’authenticité, à l’erreur.

“J’espère que vous trouverez plus votre bonheur dans l’altruisme que dans la solitude” Jacques Attali


Crée ton activité de coach / thérapeute en ligne  :

Inscris toi au prochain départ ici

Réserve ta place pour créer ton activité de thérapeute dès maintenant sur https://academie.economieintuitive.com/les-7-competences-cles-de-la-nouvelle-economie

Les places sont limités et cette formation n’est proposée qu’une fois par semestre. Alors ne laisse pas passer ta chance de vivre enfin de tes talents !

Géraldine Graux-Fronty quitte la SNCF pour vivre 7 dimanches par semaine

7 dimanches par semaine

Bonjour Géraldine, tu as créé le blog 7 dimanches par semaine. Peux-tu nous en dire un peu sur toi ?

Je suis coach, conférencière et créatrice du blog 7 Dimanches par Semaine. J’ai un diplôme d’Ingénieur qui ne me sert absolument pas dans mon activité actuel (!), et je suis passionnée par le levier de déployer ses ailes au travers de l’entreprenariat.

Ma spécialité ?
Vous aider à mettre le doigt sur votre Quintessence profonde, votre véritable Moi, pour le transcender dans votre Activité. Déployer vos ailes dans une Activité parfaitement alignée avec votre Âme et votre Cœur.

Sans concession de Réussite : croissance d’activité et reliance font très bon ménage !

J’adore utiliser de nouveaux codes d’entreprenariat qui dépassent les démarches conventionnelles de réussite …

Comment formules-tu ta mission de vie, ton pourquoi ?

Ah!!!! Tadaam ! Je crois que mon Grand Pourquoi est Universel : c’est Être au sens le plus lumineux de la Vie. Mais je crois que, pour être plus précise, ce qui m’anime tourne toujours autour de “l’huile essentielle” de l’autre, lui faire toucher du doigt sa Raison d’Être, rallumer sa lumière pour se déployer Grandement (avec un grand G), être autonome, libre, ne plus marcher avec des “béquilles”

Quelles sont tes sources de frustration et d’indignation ?

Je pense que ce qui me fait sortir de mes gonds assez facilement, c’est de ne pas respecter le sens naturel de la Vie, penser que l’on sait mieux que le sens premier de la nature et imposer des points de vue. C’est ce qui m’agace notamment au travers du système scolaire, ne pas laisser les enfants exprimer leur créativité et leur besoin d’apprendre selon leur propre désir, tout de suite leur dire ce qui sera “bon” pour eux, alors que nous n’en savons rien. C’est pour moi une façon de les détourner dès le départ de leur nature profonde.

Quel a été ton déclic ?

A vrai dire, j’étais fonctionnaire à la SNCF, gros poste à responsabilité avec un salaire bien douillet à la fin du mois, puis j’ai commencé à me faner, perdre ma joie de vivre, tout devenait lourd, y compris sur un plan personnel. Je ne supportais plus grand chose et j’avais perdu tout entrain … Alors j’ai fait le Grand Saut – sans parachute- une démission sans rien, ni même chômage !

Wouahou, pas évident ! Moi qui croyais avoir pris des risques. Toi t’as pas fait semblant ! Comment s’organise ta vie aujourd’hui ?

Je crois que c’est très atypique ! et 7 dimanches par Semaine est né avec cette relation au quotidien. Je voulais vibrer passionnément tous les jours et non attendre le Dimanche, et ensuite, je voulais faire “ce que je veux quand je veux”, ce qui peut paraître un peu prétentieux mais qui était une grande aspiration pour moi.

Généralement, je travaille sur mon blog et avec mes clients les matins. Ensuite, j’ai besoin de ne pas être derrière un ordinateur pour être inspiré, trouver mes idées, avancer sur mes projets donc je pars souvent dans la nature les après-midi.

Je passe également du temps avec mon mari qui a également décidé de ne travailler que les matins. Et j’aide mon fils de 12 ans dans son apprentissage autonome, il ne va pas à l’école, et je me rends disponible pour l’aider dans ses apprentissages sur des sujets que nous explorons ensemble comme l’hypnose, les pierres naturelles … etc Ce qui me fait également apprendre beaucoup, c’est ce que j’adore, m’émerveiller comme une enfant à 42 ans !

Pour démarrer, j’ai mis la priorité sur le message que je voulais transmettre, la Ligne Directrice forte qui devait “transpirer” un morceau de moi. Ensuite, j’ai pris un coaching de haut niveau avec un guide pour m’aider à ordonner mes idées et surtout dépasser la petite voix qui me disait “mais t’es complètement folle” !

Quelles compétences avais-tu avant de démarrer ton projet ?

Ca va paraître bizarre mais je crois que c’est ma Vision. Je suis une visionnaire et j’ai besoin de transmettre des messages forts qui font sortir les personnes des clivages. J’avais énormément travaillé en développement personnel et j’étais une mordue de numérologie humaniste 🙂

Passionnant … Et qu’as-tu appris avec 7 dimanches par semaine ?

J’ai appris qu’on vivait en roulant en 2nde alors qu’on avait 6 vitesses, j’ai appris à me connaître profondément dans mes moindres détails, j’ai compris que mon Activité était un fabuleux miroir de ce que j’avais à dépasser, qu’elle était un incroyable vecteur de ce que je pouvais mettre en oeuvre, j’ai appris à me détacher complètement du regard des autres et de vivre à pleine mesure ma spontanéité , mon originalité !

Quel conseil aimerais-tu donner aux autres femmes qui hésitent à faire leur saut en parachute ?

De se relier à son Être et de s’écouter avant de prendre à bras le corps tout ce qui peut être dit ou penser à l’extérieur, y compris avec ses proches.

Un grand merci Géraldine pour ton témoignage inspirant.  

On peut te retrouver sur ton blog 7 dimanches par semaine. Tu as également créé un ebook pour nous aider à déployer nos ailes.

Le chant des colibris rassemble pour passer à l’action

le chant des colibris

Le chant des colibris est une initiative de Pierre Rabhi, basé sur cette légende amérindienne. La légende parle d’un incendie en forêt. Le petit colibri fait des aller et retours pour prendre quelques gouttes d’eau dans son bec et tente d’éteindre le feu. Les autres animaux le regardent et lui dise que ces efforts sont inutiles. Le colibri leur répond “Au moins, je fais ma part”.

Le chant des colibris part en tournée

Cette initiative peut nous rappeler les enfoirés qu’avait créé Coluche. Une belle troupe de célébrités se réunissent pour promouvoir le projet de Pierre Rabhi et des colibris. Ils organisent une tournée de concerts en France.

Leur mission est d’encourager les citoyens à agir à leur échelle sur les causes qui nous réunissent tous :

  • Disparition de milliers d’espèces
  • Inondation, sécheresses, catastrophes climatiques
  • Emeutes, aggravation des inégalités
  • Tensions sociales et géopolitiques
  • Grande migration de population
  • Terrorisme
  • Explosion de la dette
  • Chômage, inflation
  • Elections de leaders populistes

Quelles sont les solutions ?

  • Produire une nourriture saine pour tous
  • S’assurer que chaque être humain est en sécurité, abrité, éduqué
  • Fabriquer les objets de demain avec les déchets d’aujourd’hui
  • Partager nos richesses
  • Produire de l’énergie renouvelable

Pour répondre à toutes ces problématiques, on a simplement besoin que chacun s’y mette. Changer un peu d’alimentation, d’habitudes d’achats, planter un jardin, monter un projet. Toute une liste d’actions simples est référencée sur le site du chant des colibris. Cela passe par des habitudes du quotidien à des évènements, soutient de projets, ou associations.

Marc De La Ménardière, l’entrepreneur en quête de sens

Marc de la Ménardière

Marc De La Ménardière est le premier entrepreneur du changement que nous allons étudier dans cette catégorie : Les entrepreneurs du changement.

Vous avez maintenant sûrement vu le documentaire En Quête De Sens, si ce n’est pas le cas, alors abonnez-vous de suite au programme gratuit pour recevoir Un Documentaire Par Semaine.

Le film En Quête De Sens est proposé en accès libre par ces réalisateurs entre le 7 et le 23 avril 2017.

Marc De La Ménardière travaillait à New York quand il a eu un accident qui l’a cloué au lit. C’est pendant cette période qu’il a commencé à regarder tous les documentaires à l’origine de sa prise de conscience. Alors qu’il travaillait dans le marketing pour vendre de l’eau minérale comme un produit de luxe, il se pose la question du sens.

“La spiritualité c’est de trouver sa place dans l’univers et comprendre que tout est connecter. Et comprendre la responsabilité que l’on a.” Vandana Shiva.

C’est là qu’il rejoint son ami en Inde et démarre cette quête de sens. Ils interviewent des grands acteurs de la révolution des graines en Inde. Puis partent en Amérique Latine découvrir la méditation, la hutte de sudation et la physique quantique.

Le message de Marc De La Ménardière est clair. Pour changer le monde, nous devons commencer par nous changer nous même. La révolution externe démarre par ma révolution intérieure. Et cela passe par une phase de prise de conscience et par la révolution de mes propres croyances.

Alors, que pouvons nous faire pour incarner le changement que l’on souhaite voir ?

  • Nous pouvons pratiquer la méditation, le yoga ou autre pratique nous permettant de vivre l’instant présent.
  • Comprendre la place que nous occupons dans ce monde.
  • Adopter l’état d’esprit de la liberté et du bonheur. Changer nos croyances.