Home Changement Les émotions en coulisse d’un lancement

Les émotions en coulisse d’un lancement

by Axelle Ogna
Les émotions en coulisse d'un lancement

La phase de lancement n’est pas chose facile, on consacre énormément de temps, d’énergie, on passe par toutes les émotions à la fois. Arrive le moment des ventes ou le stress, la peur de ne pas atteindre son objectif de vente arrive.

Je vais te donner des éléments sur les différentes actions qu’il existe pour faire des ventes sur internet, pour approfondir ce sujet je vais m’appuyer sur un exemple que j’ai eu lors d’un coaching.

2 options s’offrent à toi pour réussir ta phase de lancement

Tu peux créer régulièrement du contenu et attirer les gens vers une réservation ponctuelle avec toi. Mais également, tu peux faire des lancements avec un package, mais en général « ça ne se vend pas tout seul ».

Les actions à mettre en place en phase de lancement

Pour commencer dans la phase de lancement, il faut mettre en place des actions, une des façons les plus simples pour faire des ventes, c’est le fait de faire de gros lancements, mais qui dit gros lancement dit aussi gros travail. Alors il y a un gros problème aujourd’hui sur internet et notamment véhiculé par YouTube, j’ai beaucoup de collègues entrepreneurs qui nous font croire que gagner de l’argent ça se fait en claquant des doigts.

Je ne suis pas d’accord, ça va te demander quand même beaucoup de travail. Par exemple, aujourd’hui ça fait six ans que je publie régulièrement des vidéos sur ma chaîne YouTube.

Au début j’ai commencé avec 10 followers puis 100 followers, au bout de 6 mois j’ai eu 1000 followers. J’ai commencé à construire petit à petit une communauté, mais cela m’a demandé beaucoup de temps et d’énergie.

De même, cela demande de la régularité pour trouver des informations pertinentes, trouver le bon ton, la bonne façon de vouloir discuter avec les personnes en proposant des services à haute valeur ajoutée…

Exemple :

Voici un exemple plus concret que j’ai eu récemment en coaching, j’ai une entrepreneuse qui a travaillé sur une formation qu’elle voulait lancer elle a travaillé dessus à fond pendant 2 mois sans avoir testé le marché avant. 

C’est-à-dire qu’elle a une audience, mais elle n’a pas fait de test en amont, avant d’investir énormément de temps de travail.

En 2 mois, elle a peut-être abattu 4 mois de travail. C’est quand même un énorme investissement en temps, en énergie, en motivation… Elle n’avait pas vérifié avant qu’il y est un vrai demande sur le marché et elle n’a pas atteint son objectif de ventes.

Par la suite, elle envoie un mail pour dire aux personnes j’ai fait une formation voici le lien pour acheter la formation, 5H plus tard j’avais un coaching avec elle, elle a craqué, épuisée parce qu’elle avait fait 0 vente sachant que ce mail avait été envoyé en semaine un matin donc c’est des horaires où les gens sont normalement au travail. (Ils ont quand même leur propre activité).

Ils ne sont peut-être pas le plus à même d’accueillir une information comme ça, d’aller investir pour une formation sans réflexion en amont.

Communiquer la sortie d’un lancement, c’est une longue préparation qui se fait sur des semaines avant l’envoi d’e-mails ont fait des vidéos… On essaie de donner un maximum d’informations pour leur permettre de se familiariser avec qui on est avec les problématiques que l’on veut résoudre par cette formation pour essayer d’éveiller ce besoin.

Puis les personnes qui petit à petit se sente concernées au moment où on amène le bouton d’achat, sa leur semble pertinent et ils viennent, ils appuient sur le bouton. 

Elle l’avait mis tellement de travail dans ça que du coup il y a une déception énorme et c’est entièrement normal c’est 100% normal parce qu’elle n’a pas ménagé ses efforts et ses investis à 400%.

Elle attendait que le retour en face soit le même, le problème c’est qu’elle s’est investie pendant tout ce temps-là et les personnes en faces n’étaient pas investies en même temps qu’elle.

Donc il faut les préparer, ça prend du temps et puis le deuxième problème qui avait dans son produit c’était le fait qu’il n’y a pas de réduction de tarif et il n’y a pas de deadline.

Il y a un produit auquel on peut avoir accès n’importe quand au même prix donc du coup il n’y a pas de sentiment d’urgence et les gens n’ont aucun intérêt à acheter le jour de la sortie du produit.

Mieux comprendre les phases du processus de vente

1- Générer des ventes quelques heures après le lancement ou avant la date limite

J’écouter le podcast d’une Québécoise qui fait des lancements et ce qui revient très souvent dans les lancements c’est que, quand on les fait sur une trop longue période par exemple un mois, c’est l’enfer parce qu’on vit ces montagnes russes émotionnelles.

Il y a deux moments auxquels les personnes à qui on communique, achète, c’est au moment de la sortie est donc dans le cas de ma cliente l’a finalement dans les premières 24 heures elle a quand même fait 3 belles ventes. Puis il y a une phase de flottement où les gens ont besoin de plus d’éléments. Peut-être qu’il y a un argument ou un autre qui va faciliter un peu la réflexion, mais bon en général la phase du milieu, il n’y a pas grand-chose qui se passe.

Enfin, 48 heures avant la fermeture des inscriptions-là ont fait le plus de vente donc d’où l’intérêt de mettre une deadline.

2- Limiter le nombre de places

Sans deadline les gens n’achètent pas, c’est triste, mais c’est comme ça, d’où l’intérêt de jouer sur plusieurs aspects comme sur la rareté.

On peut jouer sur la rareté du nombre de places, ça a tout son intérêt quand on fait quelque chose dans un groupe où il y a des interactions en direct. C’est vrai que sur un pack de vidéos nombre de places limitées ce n’est pas intéressant.  

3- Proposer un code de réduction 

Par ailleurs, mettre un aspect de rareté sur un code de réduction avec une date limite de validité. 

C’est les 3 aspects sur lesquels tu peux jouer pour booster tes ventes, la plupart des ventes se font vraiment au début du lancement et puis à la fin.

Ce qui est intéressant c’est d’essayer de compresser cette période-là un maximum, de ne pas ouvrir les inscriptions trop tôt et de laisser alors peut-être qu’une semaine maximum.

Si au contraire tu proposes 10 jours d’inscription, tu vas avoir des ventes sur les premières 48H du lancement des inscriptions et sur les 48 heures de la fin.

Certains diront, mais 5 jours c’est quand même très court, sur des lancements sur 5 jours il y a des personnes qui font 100 mille euros de chiffre d’affaires et ça peut se faire.

Mais ce n’est pas 5 jours de travail, c’est 2 mois de travail et les 2 mois travail n’ont pas été dédié à la conception du programme, mais ils ont été dédiés à la préparation du terrain marketing.

C’est-à-dire pendant 1 mois et demi avant le lancement on va faire des publications régulièrement sur les réseaux sociaux, on va vraiment remuer le web pour qu’on entende parler de nous.

Pleins de choses à faire pour agrandir notre liste est alimentée régulièrement les personnes avec beaucoup de valeur ajoutée dans notre liste comme ça on les prépare et le moment venu on leur parle des inscriptions et là on leur explique qu’ils restent plus que 5 jours.

Par ailleurs, il faudra attendre un an pour passer à l’action et acheter ce service et c’est là qu’on fait des ventes

Résumé :

Essaie de t’épargner finalement ses souffrances, quand on a peur on se dit bon allez je vais étendre ma zone d’inscription et je vais le mettre sur un mois.

Mais avec l’expérience tu vas vite comprendre que tu as plus de chance d’augmenter tes ventes si ta période d’inscription est courte. Tu seras toi la première où toi le premier à fixer finalement des dates d’inscription un peu plus restreinte.

Je te conseille de créer ton contenu pour ta formation après avoir fait tes ventes parce qu’une fois que tu as fait tes ventes là tu es motivé, tu auras les moyens financiers d’embaucher quelqu’un ou de faire du contenu de qualité.

Alors qu’avant toi tout seul tu n’étais pas très motivée, ce n’est pas évident que le contenu de la formation soit top et si tu te dis non, mais je ne vais pas avoir le temps après la formation de faire tout le contenu comme moi.

C’est peut-être que tu es en train de mettre trop de contenus dans ta formation et si toi tu n’as pas le temps de mettre en forme ta formation en quelques semaines, comment est-ce que tu veux que des gens dont ce n’est pas le travail d’assister à ta formation consomme tout le contenu que tu es en train de générer.

Il faut trouver le juste équilibre, un contenu qualitatif et quantitatif, mais pas en faire trop.  Les personnes qui vont suivre ta formation ont un travail à côté, une vie, des enfants, des loisirs… il faut aussi qu’ils aient le temps.

Donc, modère aussi le contenu que tu vas leur donner chaque semaine parce que tu ne leur rends pas service et ça ne leur permet pas d’aller au bout de ta formation.

Si tu as besoin d’aide dans ta phase de lancement, tu peux prendre un rendez-vous découverte (gratuit): https://calendly.com/luciediez/coachingdecouverte?month=2022-06

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

You may also like

Cookie Consent with Real Cookie Banner

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :