Tous mes voeux pour 2018 !

tous mes voeux pour 2018

Encore une année qui se termine. L’heure à sonné pour nous partager nos voeux pour 2018.

2017 a été pleine de changements pour beaucoup d’entre nous. Personnellement, elle a été très riche en découvertes, expérimentations, apprentissages et billets d’avions ! Elle a pris une direction que je n’avais pas anticipée, et ça me plait !

Si je devais résumer 2017 en quelques chiffres :

  • 1 académie en ligne créée
  • 1 diplôme inutile récupéré
  • 4 formations en ligne créées
  • 5 pays visités
  • 6 nouveaux tests de personnalité
  • 11 coupes de champagne (ou un peu plus)
  • 13 billets d’avions achetés
  • 14 villes depuis lesquelles j’ai travaillé
  • 18 interviews de femmes inspirantes
  • 21 jours de plage dans 5 pays
  • 34 heures de formation suivies
  • 65 personnes accompagnées dans leur reconversion pro
  • 161 articles de blog rédigés
  • 538 chercheurs de missions de vies
  • 1 022 cafés (et quelques chocolatines)
  • 1 568 nouveaux abonnés
  • 2 017 likes sur les vidéos
  • 2 314,3 mètres de dénivelé douloureusement grimpés
  • 12 730 visiteurs sur le blog économie intuitive
  • 172 702 vues sur youtube
  • 500 000 merci !

L’année qui vient de s’écoulée nous a permis à tous de traverser beaucoup de transformations personnelles et sociétales. Le temps s’accélère et les expériences aussi. Il est normal de se sentir un peu déstabilise dans tous ces changements. Le tout c’est d’apprendre à retomber sur ses pattes rapidement et de trouver sa juste place pour se sentir bien et utile.

Alors pour 2018 je te souhaites, de vivre une vie pleine d’aventures, de rencontres, de voyages et d’expériences enrichissantes.

Et si tu le désire, je t’aiderai volontiers à trouver ta place dans ce monde qui change si vite. Tout va bien se passer.

Excellente année 2018 !

Quels changements fondamentaux nous touchent en ce moment ?

transformation est en marche changements fondamentaux

Comme tu le vois régulièrement dans mes vidéos sur les énergies du moment, je perçois comme beaucoup des énergies ambiantes qui évoluent chaque jours, chaque semaines, chaque mois. Ce sont des résumés de ce que je perçois en me promenant dans les rues, sur les pages internet ou en écoutant les personnes qui viennent me parler. Là, nous sommes plusieurs à constater en ce moment que nous sommes dans cette période de grands changements fondamentaux qui nous avait été annoncé depuis plusieurs années.

Quelle période parle-t-on ?

C’est un peu vague de dire que nous sommes dans une période de grand changement. Par rapport à quoi ?

On a beaucoup parlé de 2012 comme un portail, une clé de voûte du changement. C’est à mon avis la pointe du compas, le coeur du mouvement, mais à un moment qui n’était pas encore visible.

Personnellement je sens ce changement plus actif depuis 5 ans. Depuis ce fameux 2012. Mais avant nous avions traversé une phase de 10 années bien actives en sous-marin. Elles ont permis de préparer ces changements fondamentaux à devenir visibles.

Le temps s’accélère. Au 20° siècle, on parlait de dizaines d’années pour parler d’une période “Dans les années 80”. Mais le temps s’accélère et on identifie de plus en plus des périodes de trois à cinq ans.  Maintenant on peut même ressentir une grande différence entre une année et l’autre. Les énergies de janvier 2015 avec Charlie Hebdo, n’ont rien à voir avec celles novembre 2015 au Bataclan.

Aujourd’hui c’est d’un mois à l’autre que l’on perçois des tendances énergétiques sociétales aussi différentes. Cette année mars nous a déstabilisé, mai nous a réveillé en nous apportant une prise de conscience. Puis juin nous a libéré d’un poids, et juillet a été explosif. Ensuite, août a été lourd à porter et nous a fait replonger dans le passé. Octobre nous a aidé à rééquilibrer les pouvoirs de force entre masculin et féminin. Et finalement, décembre nous demande de faire éclore ce pourquoi nous sommes faits. C’est en déconstruisant nos repères et en mettant les bonnes lunettes, que l’on va enfin trouver le courage de suivre notre légende personnelle.

Cela fait des années que l’on soigne notre passé, nos blessures, nos traumas. Aujourd’hui, on est à un point de pivot. Mais, pour combien de temps ? Je dirais pour 5 années encore intensives, puis 10 années pour stabiliser ces changements fondamentaux.

Que dit Lulumineuse sur ces changements fondamentaux ?

Aujourd’hui, j’ai la joie de lire ce post de Lulumineuse sur sa page Facebook, qui résume les grands changements fondamentaux que notre société est en train de traverser :

– Une perception du temps différente, moins linéaire, plus dans l’instant.

– Une capacité de gestion émotionnelle grandissante, incluant une capacité de recul, de relativisme intérieur.

– La montée de l’ambition, l’envie d’entreprendre, de créer, de se mettre au service, de développer sa propre activité, ses propres ressources, au service de l’humain.

– La volonté d’union de couple plus équilibrée, dans le respect mutuel, avec des valeurs d’échanges justes, de partages et de transparence.

– Les perceptions subtiles de plus en plus distinctes, des synchronicités multipliées, des retours quasi-instantanés de nos créations, pensées et actes.

– Un sentiment de détachement matériel, détachement des cadres trop rigides, repoussement des limites, envies d’ailleurs, de nouveau, nouveau mode de vie, nouvel environnement.

– Capacité d’auto-observation plus approfondie. Conversation avec soi-même avec plus de considération, de conscience de notre potentiel et responsabilité vis à vis de soi et de l’autre.

– Changement d’alimentation, moins dense, plus dans le respect du sacré, de la conscience de Gaïa.

– Envie d’union, de rassemblement entre les lumières éveillées plus intenses, de rencontres et de partages évolutifs.

– Capacité d’auto-guérison en conscience multipliée, volonté profonde d’alignement intérieure/extérieure, guérison des autres, compassion.

Rappelons que toutes ces modifications profondes nous demandent des réglages pouvant donner de nombreux symptômes ascensionnels tel que ceux ci :

– Humeur changeante, émotions contradictoires.

– Pertes de mémoires spontanées, déstabilisation dans les repères.

– Déséquilibre envies/réalisations, des difficultés à mettre en action ses idées en les mariant à ses propres ressources.

Séparations, divergences aux sein du couple, problèmes/manque de communication et de compréhension, conséquences et responsabilités vis à vis des enfants.

– Interprétation des signes parfois floue, changements des repères de notre ancien référentiel. Difficultés à lâcher prise, à faire confiance, à relativiser.

– Peur du manque récurrente, limitation de l’abondance par volonté de contrôle, de se rassurer, de prévoir, d’assurer.

– Peurs inconscientes qui se manifestent sous diverses formes, beaucoup sur le plan physique, émotionnel, relationnel mais aussi sur les plans plus élevés de notre vibration : peur de se perdre, de perdre pied.

– Incompréhension des états et agissements de l’autre, de son manque d’authenticité, de transparence, son envie de contrôle, de limites et de conditionnements illusoires.

– Résistances et peurs de se connaître, se connecter à son identité réelle, l’inconnu.

– Réactions de protection, réactions confuses, nouvelles, comportements changeants.

– Problèmes de digestion, maux localisés et spontanés, articulations, muscles, dents, céphalées, insomnies, perte ou regain spontané d’énergie vitale.

– Fossé conséquent entre les êtres, ceux qui persistent dans l’ancien et ceux prêts pour le nouveau, pour apprendre, pour accueillir.

(Fin de citation)

Qui es concerné par ces changements fondamentaux ?

A peu près tout le monde… Hahahha.

Toute la société est concernée au niveau global. Mais comme je l’explique dans mon image du sablier, c’est individuellement que le changement va avoir lieu. Et chaque être humain va tôt ou tard participer à ce grand changement en se voyant obligé par les évènements de sa vie à évoluer lui même. En fait, ce sont ces circonstances qui vont le pousser à faire un travail sur lui. Il va se libérer de mémoires encombrantes, se débarrasser de mécanismes de défense dépassés.

Ainsi, libéré de ses bagages inutiles, il pourra passer dans le petit entonnoir étroit du sablier. Ou le pont qui sépare les deux rives. Pour aller finalement construire ce nouveau monde qui l’attend de l’autre côté. Un monde où l’on est repartit à zéro et où l’on construit à partir de nouvelles bases ancrées sur nos valeurs et qui nous sommes.

le passage dans la 5D

En conclusion,

nous vivons dans un monde qui évolue en permanence, mais pas seulement. L’époque aussi dans laquelle nous vivons est une transition bien particulière entre deux périodes biens distinctes. C’est ce qui explique certaines incohérences dans notre quotidien. Cela explique aussi certains comportements violents ou réactions émotionnelles. Nous sommes en période de réajustement.

Tout est en train de se mettre en place, de trouver sa place.

 

Si tu veux aller plus loin, et que tu ne l’a pas déjà fait. Je te recommande de voir l’interview que j’ai réalisé avec Lulumineuse cette année.

 

Marie-Laurence, Psychologue et digital nomade

psychologue codesigneuse de vie

Bonjour Marie-Laurence ! Peux-tu m’en dire un peu sur toi ?

Bonjour, je m’appelle Marie et j’ai 33 ans. Je suis psychologue et co-designeuse de vies professionnelles épanouissantes en ligne. J’accompagne les personnes intuitives, sensibles et multi-potentielles à se créer une vie professionnelle riche et en cohérence avec leurs priorités grâce à la connaissance de soi et la compréhension de son propre fonctionnement et de ses motivations. A côté de cela, j’habite en ce moment en Espagne et je suis passionnée par le digital nomadisme, le développement personnel et la philo.

ça en fait des passions passionnantes ! Quelles sont tes frustrations, indignations dans cette vie ?

Ce qui m’indigne généralement c’est quand j’entends : « c’est pas possible ! », « tu n’y arriveras pas, change de projet ». Je n’aime pas l’idée selon laquelle on devrait “subir sa vie” pendant 40 ans pour enfin pouvoir en profiter un peu vers la fin de sa vie. Je veux croire, au contraire, que nous sommes les créateurs de notre vie, que l’on peut se créer une vie qui nous plaise et nous permettre de faire la multitude de choses qui nous attire ou nous passionne. Il n’y a pas qu’une seule version du succès ou de la réussite. C’est cette prise de conscience que je souhaite transmettre dans mes accompagnements.

En tant que psychologue, tu amènes tes clients à trouver leur Pourquoi. Alors, à ton sens, quelle est ta mission ?

J’aspire à aider les autres à prendre conscience qu’ils ont déjà tout en eux et que la seule démarche valable est d’apprendre à s’aimer soi-même. Ça, on va dire, c’est le pourquoi le plus fondamental. Je sers cette mission en aidant les personnes en quête de sens à transformer leur carrière pour que cette dernière s’adapte au style de vie qu’elles souhaitent avoir (et non l’inverse).

J’adore ! Je partage complètement. Dans ton histoire, quel a été ton déclic ? Ce qui t’a poussé à démarrer une nouvelle carrière ?

Mon déclic, c’est principalement 2 bouquins :
  • “Réfléchissez et devenez riche” de Napoleon Hill (qui parle de la loi de l’attraction)
  • et “La semaine de 4 heures” de Tim Ferriss.

Comment s’organise ton quotidien pour réaliser cette mission ?

J’écris, je lis, je fais des recherches, puis je rédige des mails ou des cahiers d’exercices pour mes clients. Je fais aussi beaucoup de séances d’accompagnement en visio.
Puis quand j’ai terminé, je vais faire une longue marche, soit dans la nature, soit dans la ville où j’ai posé mes valises.

Quelles actions as-tu mise en place pour démarrer ?

La première action a été de me faire accompagner pour monter mon projet. Sans cet accompagnement, je n’aurais pas mis tout ce que j’ai mis en place.

Quelles compétences utiles avais-tu avant de démarrer ?

Je dirais ma grande curiosité !

Qu’as-tu appris en démarrant cette aventure pour devenir psychologue ?

 J’ai appris qu’il fallait agir, se lancer et aussi, savoir poser ses propres limites.

Quel conseil aimerais-tu donner à une autre femme qui n’ose pas se lancer ?

Il faut se lancer même si on a peur. La peur ne doit pas être un argument car elle s’estompe quand on agit.

 

Merci beaucoup Marie pour ton témoignage.

On peut te retrouver sur ton site internet et ta page Facebook pour découvrir les articles que tu partage régulièrement et éventuellement tester un accompagnement avec toi.

 

 

De l’intelligence multiple au multipotentiel

intelligence multiple

Dans un monde où tout change, notre rapport à l’intelligence évolue également. On sait qu’il existe une panoplie de formes d’intelligences. Nous avons tous des sensibilités différences et certains sont plus doués que d’autres dans certains domaines et vice versa. Mais qu’est-ce vraiment que l’intelligence multiple ? Comment la détecter et éventuellement s’en servir ? Comment sortir du sentiment d’être médiocre alors qu’un potentiel dors en nous ?

Qu’est-ce que l’intelligence multiple ?

Howard Gardner définit l’intelligence multiple comme la possibilité d’identifier plusieurs types d’intelligence, notamment non reconnus à l’école. Nous avons tous potentiellement huit formes d’intelligences à la naissance.

La plus part des échecs scolaires sont liés à une non-reconnaissance de six des huit intelligences multiples.

Quelles sont les différentes formes d’intelligence ?

  • L’intelligence visiospaciale : aménager et visualiser des objets dans l’espace
  • musicale rythmique : reconnaitre des notes de musiques et des rythmes
  • verbale linguistique : aimer la beauté des mots et de leur signification
  • logique mathématique : plaisir au calcul et à la compréhension d’un déroulement logique d’idées
  • corporelle : bien utiliser son corps dans des activités sportives par exemple.
  • naturaliste : observer et identifier notre environnement, la nature, les animaux, les pierres, les plantes.
  • inter-personnelle : entrer en relation avec les autres.
  • intra-personnelle : apprendre à bien se connaître et se remettre en question.

Qu’est-ce qu’un multipotentiel ?

Le multipotentiel est une personne qui a développé plusieurs types d’intelligences et qui utilise son cerveau d’une façon qui est peu habituelle. On l’oppose souvent au profil du spécialiste qui est doué principalement dans un domaine qu’il va explorer à fond.

En général le multipotentiel a du mal à trouver sa place dans la société, car bien qu’il soit doué d’une intelligence multiple, il ne le voit pas en général. Il voit plutôt ses déficiences et ses carences qu’il tente de compenser par des mécanismes d’adaptation. On lui reproche souvent d’être instable, de ne pas aller au fond des choses ou de ne pas terminer ce qu’il commence.

Il arrive très souvent qu’un multipotentiel soit victime du syndrome de l’imposteur et imagine qu’en fait toutes les récompenses et les bons résultats qu’il obtient ne soient en fait que le résultat des erreurs des autres. Cette façon de refuser de voir son propre talent est très typique des surdoués également. Les surdoués ont un QI supérieur à la moyenne, souvent on les observe comme des multipotentiels ayant une intelligence multiple et une grande sensibilité émotionnelle. Mais ce sera sûrement le sujet d’un autre article …

Spécialiste, travailleur ou généraliste ?

J’accompagne des groupes de professionnels en reconversion. La question de l’intelligence multiple est abordée dans leur parcours et on remarque qu’il y a des réactions différentes à cette question. Certains se reconnaissent dans quasiment toutes les catégories d’intelligences. Alors que d’autres ne se reconnaissent que dans une ou deux de ces compétences.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Tout simplement que certaines personnes sont plutôt transversales, c’est le cas des multipotentiels, parfois aussi appelés Haut Potentiels. Alors que d’autres personnalités sont plutôt vues comme des spécialistes. Ce sont des personnes qui vont apprécier d’approfondir un sujet bien définit tout au long de leur vie. Ces spécialistes seront par exemple des chercheurs qui iront là où personne n’a creusé.

Pour donner de l’équilibre et de la richesse à notre société, nous avons besoin des deux types de profils. Certains sont chargés d’approfondir des thématiques, d’élaborer de longues et fastidieuses recherches. Les autres, très curieux, étudieront plusieurs domaines et les mettrons en liens les uns avec les autres. Ils construisent des ponts entre des idées qui n’ont pas l’habitude de se côtoyer, et c’est de là que née également l’innovation.

Nous avons besoin de profondeur et d’horizon pour développer la connaissance de façon stable et consolidée. La question est, dans lequel de ces deux profil vous reconnaissez-vous ? Et avez-vous aujourd’hui une place professionnelle adaptée à ce profil d’activités ?

Et après, on en fait quoi dans la nouvelle société ?

Comme on le voit tout au long de ce blog, nous sommes dans une période de changement global, nous allons vers l’économie intuitive. Qu’est-ce que cela signifie ? Et bien que même si dans l’ancien système, dans notre système éducatif nous avons cru que nous n’étions pas intelligents et nous nous sommes trouvé franchement pas doué, et bien il est possible de faire autrement ! Le monde change !

Envisagez maintenant que dans le nouveau monde que nous sommes en train de construire, nous sommes désormais capable de mettre en valeur d’autres types d’intelligences. Une intelligence multiple qui n’est ni inférieure, ni supérieure, simplement différente. 

Dans cette nouvelle civilisation, nous ne voulons plus d’une production industrielle qui ne prenne pas en compte l’intelligence naturaliste. Nous ne voulons plus des salariés qui ne sont pas doués d’intelligence interpersonnelle. Nous aspirons à trouver un conjoint doué d’une intelligence intrapersonnelle, capable de se remettre en question et d’apprendre de ses erreurs.

Ces compétences qui n’étaient pas valorisées à l’école, ou même parfois sanctionnées (comme le bavardage ou l’observation d’une fleur), sont maintenant nécessaires pour construire une société qui a du sens, et qui respecte l’environnement et ses habitants.

Comment allez-vous utiliser votre intelligence multiple ?

En partant du constat des carences de notre civilisation, nous sommes maintenant prêts à intégrer de nouvelles formes d’intelligence dans notre vie. Alors voici ma question :

Quel type d’intelligence avez-vous au fond de vous et n’a pas encore été mise à profit ? Comment pouvez-vous utiliser cette aptitude dans votre vie quotidienne et dans votre travail ? Quelle place voulez-vous donner à cette intelligence dans le monde que vous êtes en train de construire ?

 

Si tu as besoin d’en parler, je propose un parcours d’accompagnement en quatre séances individuelles, en visioconférence. Ensemble on peut parler de ton parcours, du sens que tu souhaites donner à ta vie et de ta stratégie pour utiliser tes compétences.

Pourquoi est-il si difficile de trouver un professionnel qui nous écoute ?

trouver un professionnel qui nous écoute

C’est un peu le grand drame de beaucoup d’entre nous. Nous sommes prêts à dépenser de l’argent dans un accompagnement avec un professionnel de qualité, mais on ne le trouve pas ! Comment trouver un professionnel qui nous écoute vraiment ? Et surtout pourquoi est-ce si difficile ?

  • Est-ce que toi aussi tu te sens différent des autres ?
  • Tu as le sentiment que tu ne rentres pas dans le cadre habituel ?
  • Te sens-tu incompris ?
  • Est-ce que tu doutes des compétences des pros que tu croises ?
  • Est-ce que tu as du mal à faire confiance à priori ?
  • As-tu déjà testé le thérapeute avant de te livrer vraiment ?
  • Enfin, as-tu besoin d’un conseil 100% sur mesure ?

Le besoin d’être écouté

La connaissance est partout autours de nous. On peut apprendre dans tous les recoins du web. Lire des livres, suivre des formations en ligne, c’est super ! Je suis la première à en consommer en grand nombre. Mais quand on commence à aborder les thématiques essentielles comme notre positionnement marketing, notre trajectoire professionnelle ou le message que l’on veut partager au monde … Difficile d’appliquer une formule toute faite.

A quel moment ma singularité est-elle prise en compte ? 

Mais dans mon cas, est-ce que cela fonctionne ? Nous sommes tous fondamentalement différents. Cependant, certains se sentent plus différents et incompris que les autres. Et c’est à ceux-là que j’écris aujourd’hui. A ceux qui voient des problèmes là où il n’y en a pas. A ceux qui se font des noeuds au cerveaux et qui n’arrivent pas à voir les choses simplement.

J’ai personnellement testé plusieurs thérapeutes et seulement très peu de fois, j’ai sentit que l’on me comprenait vraiment. Et sans cet élément, la confiance ne peut pas s’instaurer avec le thérapeute, le coach ou le formateur. S’il n’a pas compris en quoi je suis différente, alors il ne saura pas m’accompagner.

Je suis d’accord pour appliquer les formations et les méthodes qui fonctionnent. Mais j’ai besoin avant tout qu’on analyse ma différence, et que l’on adapte la méthode à mon cas.

Je veux que l’on vérifie avec moi que cette méthode peut s’appliquer dans mon cas. Car j’ai la fatigante habitude de constater que je ne suis pas comme les autres. Ce qui fonctionne habituellement pour les autres ne fonctionne pas sur moi. Alors pourquoi serait-ce le cas de votre formation Monsieur ?

Impossible de trouver un professionnel qui nous écoute

Je me suis souvent buttée à des réponses automatiques de professionnels qui semblaient passionnants et qui pourraient me comprendre. Mais ils ne prennent pas de rendez-vous, ils ont un emploi du temps particulier. Ils ont standardisé leur méthode. C’est du standard sur étagère, ou rien. Dommage.

Les autres professionnels disponibles, ils ne sont pas forcément ce que je recherche. Je ne résonne pas vraiment avec eux. Donc je tente une séance, puis cela échoue car ils ne prennent pas le temps de m’écouter avant de donner des conseils. Je sens qu’ils répondent à côté. Et cela me désespère car cela renforce mon sentiment de solitude et d’incompréhension mutuelle.

Suis-je trop exigeante ?

Peut-être que je suis trop exigeante envers moi même ou envers mes prestataires. Oui j’attends d’eux un niveau de qualité au moins égal à celui que je suis capable de donner.

Quand j’étais commerciale, la règle numéro un c’est d’écouter. Avant de conseiller un client sur un produit, il faut s’assurer que l’on a bien compris son besoin. On reformule, et on lui demande de valider notre compréhension de son problème.

Il n’y a qu’ainsi que l’on s’assure de proposer un service qui lui corresponde et avec lequel il sera satisfait à la fin de la prestation.

Alors j’ai décidé de proposer des parcours sur mesure

C’est en constatant la difficulté à trouver un professionnel qui nous écoute que je me suis sentie naturellement poussée vers ce métier. J’accompagne aujourd’hui des personnes qui ont besoin d’un suivit sur mesure en complément des formations qu’elles peuvent trouver sur ma boutique en ligne.

Créer un site internet en suivant la méthode, oui. Mais avec un conseil personnalisé sur le contenu à publier.

  • Comment formuler mon offre ?
  • Comment choisir un nom et des images qui correspondent à ma personnalité ?
    Voici le type de problématiques que l’on résous ensemble.

Je propose aussi un accompagnement en 4 séances pour ne faire que du Sur mesure. Alors si tu sens qu’on peut se comprendre, et que je peux t’apporter quelque chose avec mon expérience de coach digital nomade indépendante … Je t’accompagnerai avec plaisir !

 

J’espère sincèrement vous aider à trouver un professionnel qui nous écoute vraiment et qui réponde à vos problématiques sans vous embarquer dans une méthode toute faite.

Nous sommes tous une histoire individuelle, nous avons un parcours bien à nous qui fait notre personnalité. Nos besoins sont bien différents, alors pourquoi appliquer exactement la même méthode à tout le monde ?