Création d’entreprise en ligne en 7 étapes

création d'entreprise en ligne

Depuis deux ans, j’accompagne mes clients en reconversion professionnelle. Certains d’entre eux cherchent leur mission de vie. D’autres sont à la phase de la création de leur entreprise en ligne. Chaque projet est unique et il est le reflet de la richesse d’une personne à un moment précis sur sa ligne de vie.

Basé sur mon expérience personnelle de création d’entreprise, et sur les questions les plus fréquentes de mes clients en phase de création : j’ai créé un programme de formation web en 7 étapes. C’est un parcours logique qui permet de passer de l’idée au concret.

Les 7 étapes de la création de ton entreprise en ligne

  1. J’écoute mon intuition. Je m’écoute. Je comprends mon histoire personnelle.
  2. J’analyse mes idées. Je trouve mon Pourquoi. Je conceptualise ma vision.
  3. J’exprime mon idée. Je choisis les mots, le vocabulaire pour parler de mon activité. Je parle de mon projet.
  4. Je définis ma cible. Je connais son besoin. Je me connecte par le coeur à mon client.
  5. J’établis mes tarifs. Je choisis mes modalités de travail, mon statut. Je calibre la reconnaissance que je souhaites recevoir pour mon travail.
  6. Je crée mon identité visuelle, mon univers, mes rituels professionnels. Je passe à l’action.
  7. Je diffuse mon message. Je signe les premières ventes. Je concrétise mon projet. Je monétise mes services.

Cette formation est pour toi si

  • Tu as décidé de quitter l’ancien système et ses croyances. Terminé le salariat !
  • Tu souhaites t’installer à ton compte comme thérapeute, coach, médium ou relation d’aide
  • Tu ne sais pas très bien par où commencer mais tu as déjà l’envie, c’est l’essentiel !
  • Tu as besoin d’aide pour créer tes premiers supports de communication (flyers, cartes de visite, site internet, réseaux sociaux …)
  • Tu aimerai rencontrer des personnes qui sont dans la même phase de création que toi : des futurs collègues.

Au programme

  • Des outils web simples et intuitifs pour un résultat super pro
  • Des tutoriels concrets pour y aller pas à pas
  • Des conseils pratiques issus de l’expérience de thérapeutes expérimentés
  • Des rencontres collectives de 2h en visioconférence pour poser tes questions
    • Lundi 28 mai 17h
    • Lundi 4 juin 17h
    • Lundi 18 juin 17h
    • Lundi 2 juillet 17h
    • Lundi 16 juillet 17h
    • Lundi 6 aout 17h
    • Lundi 13 aout 17h
  • Des exercices avec les autres participants pour rencontrer tes pairs


Tu as besoin

  • D’un coup de main pour créer ton entreprise en ligne
  • De t’appuyer sur l’expérience de coach en exercice
  • De rencontrer d’autres professionnels de ton métier
  • De suivre une méthode marketing simple et qui marche
  • D’établir les bases philosophiques de ton entreprise
  • D’apprendre à présenter ton métier simplement
  • De prendre confiance en toi et oser facturer !

Si toi aussi tu veux construire ton auto-entreprise sur les bases des outils de la nouvelle économie et devenir coach ou thérapeute en ligne :

>> Réserve ta place dès maintenant <<

Les places sont limités à 7 par promo afin d’assurer un suivi personnalisé à chaque participant.

formation pour devenir thérapeute en ligne

Sortir du cadre avec Cécile Bonnet

cécile bonnet zèbre anticonformiste

Bienvenu dans cette interview.  Aujourd’hui je reçois Cécile Bonnet.

cécile bonnet

Bonjour Cécile, Peux-tu te présenter rapidement pour commencer ?

Une anticonformiste, qui fait les choses sérieusement sans se prendre au sérieux. J’aime questionner les règles pour s’inventer, se réinventer, avec conscience et sens.

Quelles sont tes principales frustrations ?

Oh la la il y en a tellement. Je déteste la bêtise humaine (il faudrait que je puisse définir ce terme attention !) mais par dessus tout ce qui me met « en action » c’est la pression de conformité, celle qui enferme les gens, les empêche d’être et de faire

A ton sens, quel est ton pourquoi ?

Je ne t’en ai pas parlé mais j’ai fait un stage pour découvrir mon excellence, cela se rapproche de sa mission de vie, du « why » et du « What for ». Donc mon excellence est de libérer les personnes de la pression de conformité (j’en parle sur mon site dans ma page de présentation), de leur permettre de trouver leur « authenticité » et de la vivre.

Qu’est-ce qui t’a poussé à te mettre à ton compte ?

L’envie de ne pas avoir de regret, de montrer (à moi d’abord) que c’est possible !

Comment s’organise ton quotidien ?

Actuellement, j’ai lâché prise, je suis mon « flow » et mon énergie, je ne lutte pas contre, ni pour d’ailleurs. C’est un nouvel apprentissage pour moi que de ne plus chercher à contrôler et à être à la maîtrise de ce que je vis (c’est difficile !)

Quelle action as-tu mis en place pour démarrer ?

Aucune, je me suis lancée « sérieusement sans me prendre au sérieux » mais toujours avec l’intention du coeur, par goût de l’aventure et du défi.

A ton avis, quelle compétence avais-tu avant de démarré et qui t’a aidé ?

Mon fonctionnement mais je n’en avais pas conscience 😉

Qu’as-tu appris en travaillant à ton compte ?

Que tout est possible, qu’on peut tout faire vraiment.

Quels conseils aimerais-tu donner à une femme qui hésite encore à s’installer à son compte ?

Qu’elle mesure le « coût » de l’inaction (cf sur mon blog : la matrice des freins) ?

Merci Cécile pour ces échanges enrichissants,

on peut te retrouver sur ta chaîne Youtube.

 

Demain, tous hypersensibles ?

hypersensible

Toi aussi tu entends de plus en plus parler des hypersensibles ? Est-ce qu’il y en a plus qu’avant ? Je penses que c’est comme l’homosexualité, à mon avis, si on en rencontre de plus en plus souvent c’est plutôt que le sujet est banalisé et que l’on peut en parler plus facilement.

J’ai découvert il y a quelques mois que j’étais hypersensible. Je  sentais bien que je pouvais avoir un truc qui ressembler à une sensibilité exacerbée. Mais je n’avais pas vraiment de moyen de mesurer cela. Maintenant que j’ai été détectée et que j’ai pu en parler avec plusieurs personnes concernées, j’ai identifié 4 grandes façon d’être hypersensible.

A mon avis les hypersensibles réunissent ces quatre éléments dans des mesures différentes :

  •  Hyperesthésie : Capacité à capter de l’information par nos 5 sens de façon très développée. Sensibilité aux odeurs subtiles, à la lumière, au bruit, aux textures, aux goûts …
  • Synesthésie : C’est le fait de connecter deux sens entre eux de façon inconsciente. Par exemple on associe les couleurs aux chiffres, ou des paysages aux lettres.
  • Hyperémotivité : C’est le fait d’avoir des émotions très envahissantes et présentes. Ce mécanisme permet d’améliorer la mémoire du zèbre.
  • Hyperempathie : C’est la capacité à capter et ressentir les émotions des autres de façon tellement envahissante qu’on a du mal à faire la différence avec nos propres émotions.

Alors est-ce que demain nous seront tous hypersensibles ?

Je penses que pas dans les termes de cette description exactement. Mais le fait de rendre le sujet plus accessible au grand public, cela peut permettre d’aider les hypersensibles à s’assumer.

En s’assumant, ils vont pouvoir partager la richesse de leur monde intérieur, et attirer l’attention des autres sur certains aspects.

Si l’on écoute Daniel Tammet, la synesthésie est une compétence qui peut se développer si l’on y porte notre attention. Pour lui sa langue maternelle est la langue des chiffres. Il explique dans son livre comment développer cette capacité par tout un chacun.

Donc si l’on fait un effort, l’hyper émotivité, l’hyperesthésie et l’empathie peuvent également se développer et s’utiliser à bon escient dans notre mission de vie.

L’impact du multipotentiel dans la société

multipotentiel

Un multipotentiel est un type de fonctionnement que l’on retrouve chez certaines personnes. Peut-être un tiers de la population serait concernée.

Nous serions divisés entre ces trois types de fonctionnement :

  • Les experts, capables d’aller au fond des choses et de creuser dans un domaine bien précis tout en restant concentré.
  • Les travailleurs, capables de fournir un effort régulier, de mettre en application des méthodes et suivre des protocoles.
  • Les multipotentiels, dotés d’une grande curiosité et enthousiasme, ils aiment faire des connexion entre des idées et des domaines.

Le multipotentiel rencontre plusieurs difficultés dans son parcours :

  • Il a du mal à choisir une voie professionnelle. On l’entend souvent qu’il préfère choisir l’option généraliste dans une filière généraliste. Pour lui choisir une matière est un sacrifice au détriment d’un sujet passionnant à explorer.
  • On lui reproche souvent de ne pas aller au fond des choses, de ne s’intéresser qu’en superficie. Mais qui mieux que lui connait la richesse de sa réflexion intérieure ?
  • Il a l’impression de déranger quand il veut partager une réflexion connexe d’un truc « qui n’a rien à voir » mais qui pourrait apporter un angle de vu très intéressant et enrichissant pour une réflexion de groupe, ou un travail d’équipe. Ces idées hors sujets, sont une vrai source d’innovation.
  • Il souffre d’un gros syndrome de l’imposteur car il n’arrive pas à comprendre ce que la société attend de lui, et a tendance à répondre à côté de la plaque. Il essaie d’entrer dans un moule qui n’est pas fait pour lui.
  • Ils développent des intelligences multiples mais ne savent pas quoi en faire car elles ne sont pas souvent reconnues par leur entourage. Voici un exemple de comment les utiliser pour les mettre au service de leur mission de vie.

Pourquoi la société a besoin de mettre en avant les talents des multipotentiels ?

Les multipotentiels sont des personnes dont la réflexion et la créativité sont extrèmement riches. S’ils arrivent à dépasser leur perfectionnisme et leur syndrome de l’imposteur, ils pourraient partager des idées très innovantes. Les connexions qu’ils font entre plusieurs domaines qui les passionnent sont de réelles solutions à apporter à des problématiques sociétales. Nous en avons besoin, et d’autant plus par les temps qui courent pour aider la nouvelle économie émergeante.

Et toi ? Que feras-tu de ton multipotentiel ?

Quelques articles intéressants sur le sujet pour aller plus loin :

Multipotentialiste et scanner, à la recherche de son fil rouge

 

9 types d’intelligence au service de ma mission de vie

9 types d'intelligence

En créant ma société en ligne, j’ai exploré les différentes facettes de ma personnalité. Mes parts d’ombre et de lumière. J’ai aussi revisité mon histoire personnelle pour comprendre ce qui fonctionne et ce que je ne souhaites plus expérimenter. Et finalement, j’ai analysé mes différents types d’ intelligence pour les identifier et les mettre au service de mon auto-entreprise.

Parce que oui ! Chacune d’elles joue un rôle essentiel dans le bon déroulement de l’activité économique de mon entreprise !

Comment j’utilise ces 9 intelligences dans mon entreprise ?

  • Pour trouver des clients, j’ai du travailler mon message professionnel. J’ai choisis mes mots avec précaution. Je les utilise pour rédiger tous les contenus que je publie. C’est l’intelligence linguistique.
  • Pour vendre mes formations, je publie des vidéos dans lesquelles je me mets en scène, j’utilise mon corps et l’espace autours de moi. C’est l’intelligence corporelle.
  • Pour payer mes factures et rentrer dans mes frais je dois établir des prix de vente. C’est l’intelligence logico-mathématiqueEt si comme moi tu as du mal avec les chiffres, embauche une comptable 😉
  • Pour trouver de l’inspiration, je marche dans la nature, ou en ville. Je reçois des téléchargements d’idées, je perçois les messages des animaux, végétaux ou des pierres. Cela peut sembler insolite, mais l’intelligence naturaliste me semble essentielle pour l’entrepreneur.
  • Pour animer le début de mes formations ou les jingle de mes vidéos Youtube, j’utilise des extraits de chansons. J’ai beau avoir le sentiment d’avoir des lacunes dans l’intelligence Musicau-rythmique, elle est bien utilisée tous les jours dans mon travail. Le tout c’est d’utiliser chacune de ces intelligences à notre niveau d’expertise.
  • En tant que coach, thérapeute ou accompagnant, la dimension interpersonnelle est incontournable, bien évidemment. On utilise l’empathie pour comprendre l’autre et mieux l’aider.
  • L’intelligence visio-spaciale me permet de concevoir des schémas, d’utiliser la métaphore pour expliquer des concepts pédagogiques. Elle est très liée à la synesthésie (capacité à interconnecter plusieurs sens) et au cerveau droit. Là aussi cela se passe souvent sous forme de téléchargement d’image mentale, que je retranscris ensuite par les mots.
  • Quand on cherche le sens de notre vie, et notre place dans l’univers, c’est à l’intelligence existentielle que l’on fait appel. Travailler à rapprocher un maximum notre métier de notre mission de vie, c’est une volonté qui vient de cette intelligence existentielle. C’est bien sûr très lié à la spiritualité (non religieuse, ni dogmatique) de chacun.
  • Enfin, l’intelligence intra-personnelle est celle que j’associe au développement personnel. C’est la capacité à se remettre en question, à s’auto-critiquer et à vouloir devenir une meilleure version de nous même. J’ai du mal à concevoir comment un entrepreneur (ou un travailleur tout cours) pourrait avancer dans sa carrière sans cette capacité là. Le marché évolue en permanence, nous sommes amenés à réviser nos offres et nos méthodes de travail tous les jours, pour nous adapter. Si comme moi vous êtes plutôt du style à vous poser trop de questions, faites appel à un coach. Il vous permettra de prioriser.

Et toi ? Comment utilises-tu tes 9 types d’intelligence ? Quelles sont celles dans lesquelles tu te sens le plus à l’aise ? Quelles sont celles avec lesquelles tu as le plus de mal ?

Commente, je suis très curieuse de te lire


Comment développer tes 9 types d’intelligence et les mettre au service de ton activité professionnelle ?

J’ai créé un programme de formation en ligne pour aider les auto-entrepreneurs en devenir à développer chacune de ces intelligences et les mettre au profit de leur structure.

C’est un accompagnement en 7 semaines, pour passer de l’idée au concret. Chaque semaine, nous allons descendre du chakra couronne vers le chakra racine pour incarner ton idée.

Pour chacune de ces étapes tu reçois du contenu pédagogique en vidéo avec des exercices pratiques pour développer l’intelligence liée à l’activité de la semaine, et nourrir ton projet :

  1. J’écoute mon intuition. Je m’écoute. Je comprends mon histoire personnelle. (intelligence intrapersonnelle et existentielle)
  2. J’analyse mes idées. Je trouve mon Pourquoi. Je conceptualise ma vision. (intelligence visio-spaciale)
  3. J’exprime mon idée. Je choisis les mots, le vocabulaire pour parler de mon activité. Je parle de mon projet. (intelligence liguistique)
  4. Je définis ma cible. Je connais son besoin. Je me connecte par le coeur à mon client. (intelligence interpersonnelle)
  5. J’établis mes tarifs. Je choisis mes modalités de travail, mon statut. Je calibre la reconnaissance que je souhaites recevoir pour mon travail. (intelligence logico-mathématique)
  6. Je crée mon identité visuelle, mon univers, mes rituels professionnels. (intelligence rythmique et naturaliste)
  7. Je passe à l’action. Je diffuse mon message. Je signe les premières ventes. Je concrétise mon projet. Je monétise mes services. (intelligence corporelle)

Crée ton activité de coach / thérapeute en ligne  :

Inscris toi au prochain départ ici

Réserve ta place pour créer ton activité de thérapeute dès maintenant sur https://academie.economieintuitive.com/les-7-competences-cles-de-la-nouvelle-economie

Les places sont limités et cette formation n’est proposée qu’une fois par semestre. Alors ne laisse pas passer ta chance de vivre enfin de tes talents !

Les étiquettes qui mettent dans des cases

étiquettes

Ces mots étiquettes qui nous mettent dans des cases. Qu’est-ce que tu en penses ? Est-ce que cela t’aide ? Est-ce que cela te rebute ? Quelle est ta réaction à ces nouveaux concepts catégorisants ?

Il y a plusieurs mots qui sont apparus dans ma vie et qui ont déclenché de gros déclics chez moi. Des définitions de choses que je pensais connaître, ou alors pas du tout. Et finalement, comprendre qu’il existe un mot pour dire cela, m’a aidé à me positionner sur cette question. Il y a autant de mots que de domaines de vie. La liste est infinie. Mais je vais essayer de t’en dresser quelques exemples pour que tu comprennes où je veux en venir.

Les étiquettes qui ont fait tilt chez moi :

Et puis tous les tests de personnalité dont je t’ai déjà parlé :

  • le MBTI
  • L’enneagrame
  • Les 5 blessures de l’âme
  • le DISC
  • et plein d’autres !!!

Chaque nouvelle définition est une porte vers un univers inconnu et la possibilité de mieux se comprendre soi même. A quoi ça sert ? A vivre en harmonie avec nous même et avec les autres. A se comprendre et comprendre l’autre. Et enfin à l’accepter tel qu’il est, car il est constitué d’une façon différence à nous même.

Le but de tout ça c’est l’amour et l’harmonie bien entendu !

Marie-Laurence, Psychologue et digital nomade

psychologue codesigneuse de vie

Bonjour Marie-Laurence ! Peux-tu m’en dire un peu sur toi ?

Bonjour, je m’appelle Marie et j’ai 33 ans. Je suis psychologue et co-designeuse de vies professionnelles épanouissantes en ligne. J’accompagne les personnes intuitives, sensibles et multi-potentielles à se créer une vie professionnelle riche et en cohérence avec leurs priorités grâce à la connaissance de soi et la compréhension de son propre fonctionnement et de ses motivations. A côté de cela, j’habite en ce moment en Espagne et je suis passionnée par le digital nomadisme, le développement personnel et la philo.

ça en fait des passions passionnantes ! Quelles sont tes frustrations, indignations dans cette vie ?

Ce qui m’indigne généralement c’est quand j’entends : « c’est pas possible ! », « tu n’y arriveras pas, change de projet ». Je n’aime pas l’idée selon laquelle on devrait « subir sa vie » pendant 40 ans pour enfin pouvoir en profiter un peu vers la fin de sa vie. Je veux croire, au contraire, que nous sommes les créateurs de notre vie, que l’on peut se créer une vie qui nous plaise et nous permettre de faire la multitude de choses qui nous attire ou nous passionne. Il n’y a pas qu’une seule version du succès ou de la réussite. C’est cette prise de conscience que je souhaite transmettre dans mes accompagnements.

En tant que psychologue, tu amènes tes clients à trouver leur Pourquoi. Alors, à ton sens, quelle est ta mission ?

J’aspire à aider les autres à prendre conscience qu’ils ont déjà tout en eux et que la seule démarche valable est d’apprendre à s’aimer soi-même. Ça, on va dire, c’est le pourquoi le plus fondamental. Je sers cette mission en aidant les personnes en quête de sens à transformer leur carrière pour que cette dernière s’adapte au style de vie qu’elles souhaitent avoir (et non l’inverse).

J’adore ! Je partage complètement. Dans ton histoire, quel a été ton déclic ? Ce qui t’a poussé à démarrer une nouvelle carrière ?

Mon déclic, c’est principalement 2 bouquins :
  • « Réfléchissez et devenez riche » de Napoleon Hill (qui parle de la loi de l’attraction)
  • et « La semaine de 4 heures » de Tim Ferriss.

Comment s’organise ton quotidien pour réaliser cette mission ?

J’écris, je lis, je fais des recherches, puis je rédige des mails ou des cahiers d’exercices pour mes clients. Je fais aussi beaucoup de séances d’accompagnement en visio.
Puis quand j’ai terminé, je vais faire une longue marche, soit dans la nature, soit dans la ville où j’ai posé mes valises.

Quelles actions as-tu mise en place pour démarrer ?

La première action a été de me faire accompagner pour monter mon projet. Sans cet accompagnement, je n’aurais pas mis tout ce que j’ai mis en place.

Quelles compétences utiles avais-tu avant de démarrer ?

Je dirais ma grande curiosité !

Qu’as-tu appris en démarrant cette aventure pour devenir psychologue ?

 J’ai appris qu’il fallait agir, se lancer et aussi, savoir poser ses propres limites.

Quel conseil aimerais-tu donner à une autre femme qui n’ose pas se lancer ?

Il faut se lancer même si on a peur. La peur ne doit pas être un argument car elle s’estompe quand on agit.

 

Merci beaucoup Marie pour ton témoignage.

On peut te retrouver sur ton site internet et ta page Facebook pour découvrir les articles que tu partage régulièrement et éventuellement tester un accompagnement avec toi.

 

 

De l’intelligence multiple au multipotentiel

intelligence multiple

Dans un monde où tout change, notre rapport à l’intelligence évolue également. On sait qu’il existe une panoplie de formes d’intelligences. Nous avons tous des sensibilités différences et certains sont plus doués que d’autres dans certains domaines et vice versa. Mais qu’est-ce vraiment que l’intelligence multiple ? Comment la détecter et éventuellement s’en servir ? Comment sortir du sentiment d’être médiocre alors qu’un potentiel dors en nous ?

Qu’est-ce que l’intelligence multiple ?

Howard Gardner définit l’intelligence multiple comme la possibilité d’identifier plusieurs types d’intelligence, notamment non reconnus à l’école. Nous avons tous potentiellement huit formes d’intelligences à la naissance.

La plus part des échecs scolaires sont liés à une non-reconnaissance de six des huit intelligences multiples.

Quelles sont les différentes formes d’intelligence ?

  • L’intelligence visiospaciale : aménager et visualiser des objets dans l’espace
  • musicale rythmique : reconnaitre des notes de musiques et des rythmes
  • verbale linguistique : aimer la beauté des mots et de leur signification
  • logique mathématique : plaisir au calcul et à la compréhension d’un déroulement logique d’idées
  • corporelle : bien utiliser son corps dans des activités sportives par exemple.
  • naturaliste : observer et identifier notre environnement, la nature, les animaux, les pierres, les plantes.
  • inter-personnelle : entrer en relation avec les autres.
  • intra-personnelle : apprendre à bien se connaître et se remettre en question.

Qu’est-ce qu’un multipotentiel ?

Le multipotentiel est une personne qui a développé plusieurs types d’intelligences et qui utilise son cerveau d’une façon qui est peu habituelle. On l’oppose souvent au profil du spécialiste qui est doué principalement dans un domaine qu’il va explorer à fond.

En général le multipotentiel a du mal à trouver sa place dans la société, car bien qu’il soit doué d’une intelligence multiple, il ne le voit pas en général. Il voit plutôt ses déficiences et ses carences qu’il tente de compenser par des mécanismes d’adaptation. On lui reproche souvent d’être instable, de ne pas aller au fond des choses ou de ne pas terminer ce qu’il commence.

Il arrive très souvent qu’un multipotentiel soit victime du syndrome de l’imposteur et imagine qu’en fait toutes les récompenses et les bons résultats qu’il obtient ne soient en fait que le résultat des erreurs des autres. Cette façon de refuser de voir son propre talent est très typique des surdoués également. Les surdoués ont un QI supérieur à la moyenne, souvent on les observe comme des multipotentiels ayant une intelligence multiple et une grande sensibilité émotionnelle. Mais ce sera sûrement le sujet d’un autre article …

Spécialiste, travailleur ou généraliste ?

J’accompagne des groupes de professionnels en reconversion. La question de l’intelligence multiple est abordée dans leur parcours et on remarque qu’il y a des réactions différentes à cette question. Certains se reconnaissent dans quasiment toutes les catégories d’intelligences. Alors que d’autres ne se reconnaissent que dans une ou deux de ces compétences.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Tout simplement que certaines personnes sont plutôt transversales, c’est le cas des multipotentiels, parfois aussi appelés Haut Potentiels. Alors que d’autres personnalités sont plutôt vues comme des spécialistes. Ce sont des personnes qui vont apprécier d’approfondir un sujet bien définit tout au long de leur vie. Ces spécialistes seront par exemple des chercheurs qui iront là où personne n’a creusé.

Pour donner de l’équilibre et de la richesse à notre société, nous avons besoin des deux types de profils. Certains sont chargés d’approfondir des thématiques, d’élaborer de longues et fastidieuses recherches. Les autres, très curieux, étudieront plusieurs domaines et les mettrons en liens les uns avec les autres. Ils construisent des ponts entre des idées qui n’ont pas l’habitude de se côtoyer, et c’est de là que née également l’innovation.

Nous avons besoin de profondeur et d’horizon pour développer la connaissance de façon stable et consolidée. La question est, dans lequel de ces deux profil vous reconnaissez-vous ? Et avez-vous aujourd’hui une place professionnelle adaptée à ce profil d’activités ?

Et après, on en fait quoi dans la nouvelle société ?

Comme on le voit tout au long de ce blog, nous sommes dans une période de changement global, nous allons vers l’économie intuitive. Qu’est-ce que cela signifie ? Et bien que même si dans l’ancien système, dans notre système éducatif nous avons cru que nous n’étions pas intelligents et nous nous sommes trouvé franchement pas doué, et bien il est possible de faire autrement ! Le monde change !

Envisagez maintenant que dans le nouveau monde que nous sommes en train de construire, nous sommes désormais capable de mettre en valeur d’autres types d’intelligences. Une intelligence multiple qui n’est ni inférieure, ni supérieure, simplement différente. 

Dans cette nouvelle civilisation, nous ne voulons plus d’une production industrielle qui ne prenne pas en compte l’intelligence naturaliste. Nous ne voulons plus des salariés qui ne sont pas doués d’intelligence interpersonnelle. Nous aspirons à trouver un conjoint doué d’une intelligence intrapersonnelle, capable de se remettre en question et d’apprendre de ses erreurs.

Ces compétences qui n’étaient pas valorisées à l’école, ou même parfois sanctionnées (comme le bavardage ou l’observation d’une fleur), sont maintenant nécessaires pour construire une société qui a du sens, et qui respecte l’environnement et ses habitants.

Comment allez-vous utiliser votre intelligence multiple ?

En partant du constat des carences de notre civilisation, nous sommes maintenant prêts à intégrer de nouvelles formes d’intelligence dans notre vie. Alors voici ma question :

Quel type d’intelligence avez-vous au fond de vous et n’a pas encore été mise à profit ? Comment pouvez-vous utiliser cette aptitude dans votre vie quotidienne et dans votre travail ? Quelle place voulez-vous donner à cette intelligence dans le monde que vous êtes en train de construire ?

 

Si tu as besoin d’en parler, je propose un parcours d’accompagnement en quatre séances individuelles, en visioconférence. Ensemble on peut parler de ton parcours, du sens que tu souhaites donner à ta vie et de ta stratégie pour utiliser tes compétences.