12 moyens de faire connaître ma nouvelle activité

faire connaître

Les personnes qui font appel à mes services pour trouver leur mission de vie décident parfois de se lancer à leur compte, de créer une activité. Et là viennent une série de questions, comme celle de la communication. Comment trouver des clients ? Comment faire connaître mon activité ? Voici les conseils qui reviennent le plus souvent.

Se faire connaître sur le web

– Par un site internet vitrine bien référencé, enrichit d’articles pertinents publiés régulièrement pour augmenter ma visibilité auprès des moteurs de recherche.
– Je propose mes services sur une plateforme dédiée à mon métier comme Urbanmassage, Hopwork, Le Bon Coin,  Chef à domicile
– Je crée une liste d’emailling pour promouvoir mes offres et partager mon expertise. Je propose pour cela un bonus gratuit à télécharger, ainsi plus de personnes vont venir s’inscrire à ma liste.
– Je crée une page Facebook que j’associe à de la publicité Facebook pour toucher une cible spécifique
– Je partage mon expertise sur Youtube pour trouver de nouveaux prospects. C’est le meilleur moteur de recherche vidéo, et c’est là que beaucoup d’internaute vont chercher des réponses à leurs questions.
– J’active mon réseau sur Linkedin ou Video. Je suis actif sur les forums et groupes liés à ma thématique. Je partage du contenu intéressant et à forte valeur ajoutée.
– J’utilise la pub Google Adwords pour trouver rapidement des clients dans ma niche
– Je crée des partenariat avec des bloggers qui font la promotion de mes produits en échange d’une pourcentage des ventes réalisées. En général on propose entre 15 et 30 % du montant des ventes, en fonction des secteurs.

Se faire connaître sur le terrain

– J’utilise le bouche à oreille. Je propose à mes amis de parrainer des connaissances pour développer mon réseau.
– Je m’inscris à des clubs. Il existe plusieurs clubs de networking comme le BNI conçus pour aider les entrepreneurs à se faire connaître et échanger des contacts.
– Je participe à des évènements clés dans mon secteur. Salons, rencontres, congrès, conférences, réunions sur mes thématiques m’aide à rencontrer des personnes intéressées par mes services.
– Je distribue des flyers dans mon quartier. Cela me permet de présenter oralement mon projet aux commerçants du coin. Au fur et à mesure je prends confiance et je suis de plus en plus fluide en présentant mon activité.
– Je crée des partenariats avec des acteurs de mon quartier. Pour une coupe de cheveux chez ma voisine la coiffeuse, j’offre -20% sur un portrait photo réalisé dans mon studio.

Si toi aussi tu souhaites créer ton site vitrine en 1h pour te faire connaître, et être 100% autonome sans faire appel à un pro, ni apprendre à coder :
Alors cette formation est pour toi !

Une heure de formation pas à pas en vidéo, avec des partages d’écrans + une heure de coaching pour ajuster ensemble le contenu de ton site web.

Quel avenir pour le travail ? #futurofwork Episode 1

quel avenir pour le travail

J’ai eu la chance la semaine dernière de participer à un grand congrès international sur l’avenir pour le travail à l’ère du digital. En quelques mots, voici le résumé de ma réflexion à ce jour sur cette question.

Désacraliser l’emploi

Ces 70 dernières années ont connu l’explosion de la classe moyenne, des cadres surdiplômés et sous-payés. Le statut de cadre n’est plus celui qu’il était. Ils sont moins bien payés, rarement en CDI et de plus en plus nombreux. Alors quelle valeur donne-t-on au statut de cadre de nos jours ? Pour quelles raisons embaucher un cadre en CDD plutôt qu’en CDI ?

Nous sommes toujours attachés à la valeur du CDI. Aujourd’hui à Paris il est impossible de se loger sans CDI et encore moins avec un SMIC. Mais de moins en moins de travailleurs ont la possibilité d’accéder à ce graal.

Gig Economy

L’économie des petits emplois. On passe d’une génération qui garde le même métier dans la même entreprise toute sa vie, à une génération qui va faire plusieurs métiers en même temps dans plusieurs entreprises différentes. On appelle cela les slasheurs, ces professionnels qui cumulent les statuts.

Il n’est plus si étonnant de voir un prof / photographe / chauffeur. Cumuler plusieurs petit jobs simultanément, alors qu’ils ne requièrent pas les mêmes compétences, semble naturel. De plus en plus d’artistes choisissent d’adopter un job alimentaire pour pouvoir continuer à exercer leur créativité.

L’enchaînement au progrès

Chaque génération d’humain se sent investit de la mission de se sacrifier un peu pour améliorer le confort des générations suivantes. Mais en faisant cela, nous sacrifions notre liberté pendant améliorer l’avenir pour le travail.

Alors à ton avis quel avenir peut-on imaginer pour l’emploi ?

 

12 moyens de faire connaître mon activité

faire connaître mon activité

Pour faire connaître mon activité je peux choisir de communiquer par deux principaux biais. La voie du digital ou bien celle du monde physique. Les deux sont complètement compatible et complémentaires. Chacun peut bien sûr associer et assembler les modalités qui lui ressemblent le plus. Voici les méthodes que choisissent le plus souvent mes clients entrepreneurs.

Faire connaître mon activité sur le web

– Par un site internet vitrine bien référencé, enrichit d’articles pertinents publiés régulièrement pour augmenter ma visibilité auprès des moteurs de recherche.
– Je crée une liste d’emailling pour promouvoir mes offres et partager mon expertise. Je propose pour cela un bonus gratuit à télécharger, ainsi plus de personnes vont venir s’inscrire à ma liste.
– Je crée une page Facebook que j’associe à de la publicité Facebook pour toucher une cible spécifique
– Je partage mon expertise sur Youtube pour trouver de nouveaux prospects. C’est le meilleur moteur de recherche vidéo, et c’est là que beaucoup d’internaute vont chercher des réponses à leurs questions.
– J’active mon réseau sur Linkedin ou Video. Je suis actif sur les forums et groupes liés à ma thématique. Je partage du contenu intéressant et à forte valeur ajoutée.
– J’utilise la pub Google Adwords pour trouver rapidement des clients dans ma niche
– Je crée des partenariat avec des bloggers qui font la promotion de mes produits en échange d’une pourcentage des ventes réalisées. En général on propose entre 15 et 30 % du montant des ventes, en fonction des secteurs.

Faire connaître mon activité sur le terrain

– J’utilise le bouche à oreille. Je propose à mes amis de parainer des connaissances pour développer mon réseau.
– Je m’inscris à des clubs. Il existe plusieurs clubs de networking comme le BNI conçus pour aider les entrepreneurs à se faire connaître et échanger des contacts.
– Je participe à des évènements clés dans mon secteur. Salons, rencontres, congrès, conférences, réunions sur mes thématiques m’aide à rencontrer des personnes intéressées par mes services.
– Je distribue des flyers dans mon quartier. Cela me permet de présenter oralement mon projet aux commerçants du coin. Au fur et à mesure je prends confiance et je suis de plus en plus fluide en présentant mon activité.
– Je crée des partenariats avec des acteurs de mon quartier. Pour une coupe de cheveux chez ma voisine la coiffeuse, j’offre -20% sur un portrait photo réalisé dans mon studio.

Si toi aussi tu souhaites créer ton site vitrine en 1h, et être 100% autonome sans faire appel à un pro, ni apprendre à coder :
Alors cette formation est pour toi ! Une heure de formation pas à pas en vidéo, avec des partages d’écrans + une heure de coaching pour ajuster ensemble le contenu de ton site web.

Quelle application de podcast choisir ? 7 apps pour l’été

application de podcast

Ecoutes-tu des podcast ? De plus en plus d’internautes regardent Youtube au lieu de regarder la télévision. D’autres préfèrent écouter leurs émissions de radio sur demande. Le podcast est en plein boom, un peu comme c’était le cas de Youtube il y a deux ans. Mais personne ne sait quelle application de podcast utiliser.

Pourquoi télécharger une application de podcast ?

Le Podcast est tout simplement un document audio que l’on peut écouter en streaming sur internet ou à télécharger. C’est très pratique pour écouter la radio français quand on est à l’étranger, ou pour réécouter une émission dans le métro sans connexion internet, ni radio.

Il n’est pas obligatoire de télécharger une application dédiée pour écouter des podcast, mais c’est quand même plus pratique si on veut en faire un usage simple et régulier.

Le problème dans le milieu de l’application de podcast, c’est qu’il n’y a pas encore un acteur du marché qui se démarque des autres. Donc on a l’embarras du choix, contrairement aux vidéos qui sont principalement sur Youtube, et marginalement sur Dailymotion, Vimeo ou Facebook.

Les spécificités de chaque application de podcast

Soundcloud

Au départ utilisée pour des sons, des enregistrements musicaux, des interviews et des émissions de radio, c’est une des applications les plus connues.

Avec ses 100 millions de téléchargement, elle est très agréable d’utilisation. L’application contient plus de 150 million de titres, principalement musicaux. Mais à partir d’un certain nombre de minutes publiées, le créateur de contenu doit passer en mode payant pour publier ses podcats. Ce qui peut freiner certains créateurs et donc avoir tendance à ne sélectionner que les créateurs de contenus ayant un intérêt économique. On ne trouve pas tout ce que l’on cherche dans le secteur du développement personnel, de la radio, de l’entrepreneuriat.

Personnellement je l’utilise pour repérer les créateurs de musique libre de droit, et écouter les podcasts de 3 Bloggeurs que je suis depuis plusieurs années.

Itunes

C’est l’application dédiée aux appareils Apple. Il n’est pas facile de publier sur cette application. Une grande partie de la population reçoit cette app par défaut sur un ordinateur ou un téléphone de la marque. Donc beaucoup de producteurs de contenus publient également sur cette plateforme. On y trouve des émissions régulières et professionnelles.

Mixcloud

C’est une application plutôt destinée aux DJ et à la musique.

On y trouve quelques podcasts. Je l’utilise pour publier mes interviews de 50 femmes inspirantes
L’avantage c’est que les créateurs peuvent publier du contenu gratuitement et de façon illimité. Le format payant permet d’accéder aux fonctionnalité avancées (statistiques, programmer les publications …). L’écoute est gratuite.

Podbean

Cette application de podcast est un peu vieillotte et propose surtout des podcast en anglais. Je l’utilise pour certains de mes podcast mais il faut toujours payer pour publier du contenu au delà d’une certaine limite gratuite.

http://luciediez.podbean.com/feed/ 

Podcast Addict

On y trouve tout ce que l’on cherche ! C’est un agrégateur de flux, il rassemble en une application le contenu publié sur plusieurs plateformes. Super pratique !

350 000 téléchargements de l’application, elle propose beaucoup d’émissions de radio et de contenu de qualité. On peut gratuitement télécharger les podcasts. Si l’on souhaite se débarrasser des pubs, il existe un mode payant.

• Recherche de podcasts par nom ou mots clés (300K podcasts / 10M+ épisodes)
• Liste des nouveaux/trending/Top podcasts par catégorie
• Réseaux de podcasts (Radio France, Europe1, RTL, France Info…)
• Recommendations personnalisées en fonction de vos abonnements
• Possibilité de coller le flux RSS/ATOM d’un podcast pour s’abonner. L’app supporte également les liens iTunes, SoundCloud, YouTube et Twitch

Audible

50 million de téléchargement pour écouter plus de 250 000 livres audios payants. Cette application appartient à Amazon, est peut être bien pratique pour ceux qui ont du mal à lire des livres. On reçoit le contenu sans avoir besoin de lire.

Blinkist

Cette application est gratuite le premier mois, ensuite je suis passé en mode payant. Elle propose des résumés de livres par écrit et en audio. En 15 minutes on se connecte à l’essence d’un livre, ou on peut se rappeler du contenu d’un bestseller que l’on a lu il y a quelques années. C’est très instructif et pratique. Le seul inconvénient, c’est que le résumé du livre nous donne plutôt un aperçu de ce que son lecteur en a retenu. Il est difficile d’être absolument objectifs sur des livres de développement personnel.

Et toi, quelle application de podcast utilises-tu ?

Dis moi en commentaire quelle application tu choisis pour écouter des audios. Dans quel moment de la journée préfères-tu écouter les podcasts ? Certains l’utilisent en voiture, dans le métro, en vélo, en cuisinant. Personnellement c’est plutôt en marchant dans la rue ou en prenant l’avion que l’en écoute le plus.

Quel contenu cherches-tu sur les plateformes de podcasts ?

Comment devenir Digital Nomade en 4 étapes ?

comment devenir digital nomade

Pour devenir digital nomade, on va procéder en plusieurs étapes. Il n’est pas nécessaire de faire tout d’un coup. On peut commencer par un petit pas, et un jour vous vous retrouverez en bikini à parler à un client depuis une plage paradisiaque.

  1. Simplifier nos tâches
    Nous faisons tous une grande quantité de tâches au quotidien. Mais sont-elles vraiment essentielles à notre activité ? 20% de nos activités produisent 80% de nos revenus. Posez-vous la question de comment supprimer les 80% de tâches moins rémunératrices. Pouvez-vous déléguer des tâches à valeur ajoutée faible ? Pouvez-vous automatiser des actions répétitives ?
  2. Digitaliser chaque usage
    Pour chaque usage de notre quotidien il existe une version digitale.
    Calculatrice = Smartphone
    Livre = Kindle (ou smartphone)
    Appareil photo = Smartphone
    Comptabilité, factures = Dropbox
    Télévision = Youtube
    Courrier papier = Scanner et boîte mail
    Stocks de marchandise = Amazon
    Téléphone fixe = Skype
    Salle de réunion = Zoom
    Planning d’équipe = Trello
    Cadre photo sur le bureau = Instagram
    Chéquier et relevés bancaires = Bankin
    Tableau de visualisation = Pinterest
    Billet d’avion = QR code Smartphone
    Etc … tout est digitalisable, votre moyen de vous informer, de communiquer, de vous déplacer…
  3. Faire un test sur quelques jours
    Partez quelques jours à la campagne et essayez de travailler à distance avec votre équipe, vos clients habituels. Ressentez les difficultés que vous avez, ainsi vous pourrez faire quelques ajustements en rentrant au bureau. C’est en testant en condition réelle que l’on se rend compte de l’essentiel. Même travailler depuis une salle de réunion ou un café permet de tester les conditions de vie d’un digital nomade.
  4. Partir pour une plus longue période.
    Une fois tous les tests validés par vous, votre équipe, vos collaborateurs et vos clients, vous pouvez enfin vous envoler. J’ai personnellement commencé par un rythme 3/4 du temps en mobilité, car je revenais une semaine par mois au bureau. Puis finalement je suis partie complètement en nomade et c’est une nouvelle étape qui s’ouvre dans notre organisation du travail.

Devenir digital nomade est un processus qui peut prendre plusieurs mois. Il vaut mieux s’organiser en prenant son temps afin de créer une situation tenable sur le long terme. Il est important aussi d’expliquer à nos collaborateurs et clients la démarche. bien qu’en fait, la plus part de mes clients n’étaient pas vraiment au courant de la ville dans laquelle je me trouvais.

https://youtu.be/fkRylPvH9GY

Rester informer des prochains articles sur les Digital Nomades

Comment augmenter ma visibilité sur le web ?

visibilité

Quand on décide de travailler comme digital nomade et d’inventer notre propre métier en ligne, on en arrive forcément à la question : Comment augmenter ma visibilité en ligne ?

C’est une question que les thérapeutes, les bloggeurs et les digital nomades me posent très souvent. Il existe plusieurs façons de faire qui demandent plus où moins d’efforts. L’essentiel est de trouver la méthode qui ressemble le plus à qui tu es toi même. Certains d’entre nous sommes plus à l’aide en vidéo, d’autre par oral, ou par écrit.

 

Ton site

La première étape essentielle, c’est d’avoir une page sur laquelle on peut te contacter ou acheter tes produits. Cela peut être un site internet wordpress ou autre, une page facebook, une chaîne youtube, un profil sur Hopwork, Amazon, Etsy, Ebay, Udemy … A toi de choisir le moyen qui te ressemble le plus pour augmenter ta visibilité. Penses aussi à ta cible. Sur quelles plateformes vont-ils chercher des services habituellement ?

Les mots clés

Tu as besoin de définir les mots clés sur lesquels tu veux te référencer. Tes clients vont chercher des réponses à leurs questions sur les moteurs de recherche des plateformes qu’ils utilisent le plus souvent. Tu as besoin de bien te positionner sur les mots qu’ils vont chercher sans savoir que tu existes. Et hop, comme par hasard, il arrivent sur ton site, ton blog, ton article, ta vidéo, ton podcast. Ils constatent que tu connais ton sujet, que tu es la bonne personne pour les aider. Ils vont donc cliquer sur le lien URL que tu as créé, comme indiqué ci-dessus.

Rédige ta liste de mots clés, et produis du contenu pour chaque mot clé.

Diffuser ton information

Diffuse tes contenus sur un maximum de plateformes, sous un maximum de formats. Ainsi avec un minimum d’efforts, tu pourra être encore mieux référencé. Aussi, tu peux te faire interviewer, cela augmente ta notoriété. Enfin, une super astuce est de faire des interviews croisées comme j’ai fait avec Jenna Blossoms ou écrire des articles pour d’autres blogs.

Coaching collectif

Et n’oublie pas, si tu veux profiter d’un coaching collectif autours de ton projet, et travailler ton webmarketing pour mieux diffuser ton message.

On démarre le 1° juillet :


Comment trouver des clients grâce au webmarketing ?

trouver des clients webmarketing

Pour vivre de son métier en ligne ou devenir Digital Nomade, faire la promotion de son affaire sur internet devient une nécessité. On s’intéresse donc forcément au webmarketing. L’apparition d’internet a bouleversé la relation fournisseur-client et par conséquent les relations salarié-entreprises comme nous l’avons vu dans les précédents articles.

  • Le webmarketing c’est l’art de vendre en ligne en utilisant les techniques de ciblage du marketing.
  • Définir un produit : Caractéristiques, fonctionnalités, besoin, problématique,
  • Définir une cible : tranche de la population, client type, sexe, age, centres d’intérêts, besoins, habitudes,
  • Définir un bénéfice client et un prix adapté au bénéfice perçu.
  • Définir un moyen de distribution : Produits envoyés par la poste, stockés chez amazon, produit digital stocké en ligne, service, boutique en ligne. Bien choisir la plateforme de distribution, la boutique en ligne (frais, temps passé)
  • Définir une relation avec le client : tutoiement, vouvoiement, professionnel, personnel, décontracté, formel, expert, peer-to-peer …
  • Définir un code couleur, personnal branding, charte éditoriale, un manifeste personnel. C’est ici que définir son pourquoi, quoi et comment va nous aider.
  • Comment le client me découvre-t-il ? Quels sont les termes de recherche qu’il fait ? Sur quelle plateforme ? Quelles sont ses habitudes ?
  • Qu’est-ce qu’un tunnel de vente ? C’est le parcours par lequel on souhaites que l’internaute passe pour devenir client. A chaque étape de ce parcours, on va pouvoir mesurer le taux de conversion, le nombre de clics.
  • A quoi sert une landing page ? C’est une page de conversion. Un lien URL dont l’objectif est d’obtenir une action quand un internaute passe par là. On cherche à transformer un internaute en client. La page contient un minimum d’information pour diriger l’internaute et l’inciter à cliquer sur le Call-to-action.
  • Qu’est-ce qu’un call-to-action ? C’est un bouton qui mène à une action. Dans une page c’est le bouton central sur lequel on veut que la personne clique pour réaliser une action : inscription newsletter, abonnement à la page, réserver une prévente, acheter un produit, contacter pour un devis, répondre à un questionnaire …
  • Lead, prospect, client : Ce sont des termes qui définissent une personne qui entre en contact avec votre offre lors de chacun des stades. Un lead est une personne intéressée par vous qui a accepté de laisser son nom et son adresse email. Un prospect est une personne activement intéressée en votre produit, mais qui n’a pas encore  acheté le produit. Finalement un client est une personne qui a acheté le produit, et suit le parcours d’utilisation après-vente.
  • Qu’est ce qu’une expérience utilisateur ? Design d’expérience, UX ? Ce sont toutes les étapes de l’expérience du lead au client. Chaque étape est importante est doit être pensée au préalable.

Si toi aussi tu souhaites définir ta cible et ton plan webmarketing, inscris toi pour participer à l’incubacteur. On démarre le 1° juillet 2017 !