La méthode Agile dans la nouvelle entreprise

On en entend beaucoup parler ces dernières années dans les entreprises en transition vers de nouveaux modes d’organisation. C’est la méthode agile, ou méthode Scrum. L’agilité est là pour permettre à une entreprise ou une idée de créer un produit rapidement et au plus proche du besoin du client.

On sort de l’ancienne façon de travailler qui nous demandait de faire des grosses études prévisionnelles avant d’avoir une validation de la direction. Ici on teste l’idée par une petite mise en place auprès d’un segment client. Puis on procède par itérations.

Régulièrement, on va démarrer un nouveau mini projet d’amélioration du produit déjà existant. Ainsi on se base sur les retours clients, les difficultés rencontrés lors de l’utilisation du produit et les statistiques, pour s’améliorer. On ne travaille pas des mois sur une hypothèse. On teste directement sur le terrain, puis on améliore à nouveau.

L’avantage de cette méthode, c’est qu’elle permet d’être beaucoup plus en phase avec le marché qui évolue si vite. L’équipe travaillant ainsi a une grande capacité d’adaptation et de réactivité aux challenges réguliers de son marché.

 

La méthode Scrum

Le Scrum signifie la mêlée du Rugby. Dans la méthode agile, on réunit tous les efforts de l’équipe pour atteindre le même objectif. C’est une façon de travailler en équipe sur des micro objectifs à cours terme. On appelle cela des sprints.

  • Sprint de 1 à 4 semaines.
  • On divise les objectifs en tâches
  • Equipes de 5 personnes environ avec :
    • un Scrum Master : il donne les outils à ses équipiers
    • le product owner : il représente le besoin client
    • l’équipe de développement : mandatée pour réaliser le produit

On compte 4 réunions agiles strictement délimitées dans le temps :

  • Sprint planning : Comprendre le besoin
  • Daily scrum : réunions quotidiennes de 15 min pour faire état de l’avancement
  • Sprint review : Réunion bilan de l’itération devant le client
  • La rétrospective : Amélioration continue

 

 

Partager c'est contribuer