Demain, tous hypersensibles ?

Toi aussi tu entends de plus en plus parler des hypersensibles ? Est-ce qu’il y en a plus qu’avant ? Je penses que c’est comme l’homosexualité, à mon avis, si on en rencontre de plus en plus souvent c’est plutôt que le sujet est banalisé et que l’on peut en parler plus facilement.

J’ai découvert il y a quelques mois que j’étais hypersensible. Je  sentais bien que je pouvais avoir un truc qui ressembler à une sensibilité exacerbée. Mais je n’avais pas vraiment de moyen de mesurer cela. Maintenant que j’ai été détectée et que j’ai pu en parler avec plusieurs personnes concernées, j’ai identifié 4 grandes façon d’être hypersensible.

A mon avis les hypersensibles réunissent ces quatre éléments dans des mesures différentes :

  •  Hyperesthésie : Capacité à capter de l’information par nos 5 sens de façon très développée. Sensibilité aux odeurs subtiles, à la lumière, au bruit, aux textures, aux goûts …
  • Synesthésie : C’est le fait de connecter deux sens entre eux de façon inconsciente. Par exemple on associe les couleurs aux chiffres, ou des paysages aux lettres.
  • Hyperémotivité : C’est le fait d’avoir des émotions très envahissantes et présentes. Ce mécanisme permet d’améliorer la mémoire du zèbre.
  • Hyperempathie : C’est la capacité à capter et ressentir les émotions des autres de façon tellement envahissante qu’on a du mal à faire la différence avec nos propres émotions.

Alors est-ce que demain nous seront tous hypersensibles ?

Je penses que pas dans les termes de cette description exactement. Mais le fait de rendre le sujet plus accessible au grand public, cela peut permettre d’aider les hypersensibles à s’assumer.

En s’assumant, ils vont pouvoir partager la richesse de leur monde intérieur, et attirer l’attention des autres sur certains aspects.

Si l’on écoute Daniel Tammet, la synesthésie est une compétence qui peut se développer si l’on y porte notre attention. Pour lui sa langue maternelle est la langue des chiffres. Il explique dans son livre comment développer cette capacité par tout un chacun.

Donc si l’on fait un effort, l’hyper émotivité, l’hyperesthésie et l’empathie peuvent également se développer et s’utiliser à bon escient dans notre mission de vie.

Partager c'est contribuer